Donald Trump lance une enquête sur la "taxe GAFA" française

Partager l'article
Vous lisez:
Donald Trump lance une enquête sur la "taxe GAFA" française
Donald Trump
Donald Trump © Abaca
Cette enquête pourrait déboucher sur des sanctions commerciales contre la France.

Après la Chine, les Etats-Unis vont-ils déclencher une guerre commerciale avec la France ? La question peut se poser après l'annonce hier par l'administration Trump de l'ouverture d'une enquête, en représailles à la "taxe GAFA" (pour Google, Apple, Facebook et Amazon), en cours d'adoption en France.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ)
TV
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h

"La structure de la nouvelle taxe, tout comme les déclarations des responsables (politiques français), laissent suggérer que la France, avec cet impôt, cible de manière inéquitable certaines entreprises technologiques américaines", accuse dans un communiqué cité par l'AFP, Robert Lighthizer, le représentant américain pour le commerce. "Le président (Donald Trump, ndlr) nous a demandé d'enquêter sur les effets de cette législation et de déterminer si elle est discriminante ou déraisonnable et pèse sur le commerce des Etats-Unis ou le restreint", a-t-il ajouté.

L'enquête – ouverte via l'article de la loi du commerce dit "Section 301" – pourrait, en fonction des conclusions auxquelles elle aboutit, entraîner des mesures de représailles américaines. La Section 301 confère en effet au représentant au commerce "le pouvoir général d'enquêter sur les pratiques commerciales déloyales d'un pays étranger et d'y répondre". Elle a par exemple été utilisée par l'administration Trump contre la Chine, mais aussi contre l'Union européenne, donnant lieu à des sanctions commerciales par la suite.

Le vote du Sénat français attendu aujourd'hui

Alors qu'elle doit être adoptée définitivement par le Sénat aujourd'hui, la "taxe GAFA" française doit prélever 3% des revenus générés en France par certaines entreprises du web accusées de ne pas payer assez d'impôts dans l'Hexagone au regard de leurs activités dans le pays. Plus précisément, les sociétés concernées doivent réaliser 750 millions d'euros de chiffre d'affaires, dont 25 millions d'euros dans l'Hexagone. La taxe devrait ainsi concerner une trentaine de sociétés, dont les GAFA, mais aussi des entreprises européennes et chinoises et une seule française, Criteo. Elle devrait rapporter quelque 400 millions d'euros cette année, et 650 millions en 2020.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Ramzy Bedy

TU ES BEAU MDRR



Ramzy Bedy

arrete de changer de personnalite, cest mauvais pour toi



Ramzy Bedy

mdrr de la part d'un gars qui change sans cesse de compte



Ramzy Bedy

tu sais rire



Ramzy Bedy

tes troubles sont tres important ma fille



Ramzy Bedy

pourquoi es tu venue me parler ma fille????
Oublie moi merci



Jon75

C'est à la mode, les sanctions économiques.



Jon75

Une bonne majorité la voit mauvaise.



Charles Dudule

La numéro 2 de Facebook est venue de chez Google pour introduire la pub chz Facebook, avec succès. Elle a obtenu bien sûr des actions en plus de son salaire déjà trèèès correct. Ses actions réprésentent 1.7 milliards de dollars et elle même reconnait que c'est beaucoup trop.



Ramzy Bedy

Merci ma fille



Charles Dudule

17 000 euros pour un dressing, on rêve... C'est surement une rangée de placard le long d'un très long couloir.

En tout cas visiblement le prestataire n'achète pas le dressing en kit chez IKEA.
Pour les fringues visiblement vu la classe du bellâtre elles ne viennent pas de chez Cet A..Du casual sur mesure.
On appelle tout cela péter dans la soie (aux frais du con-tribuable). Quand on sait que la France est le pays le plus perclus du MONDE en terme d'impôts et que le français moyen est écrabouillé de taxes, j'imagine que le smicard qui remplit le réservoir de sa bagnole pour aller taffer l'a très mauvaise



Ramzy Bedy

c'est triste



tikeum75

Oui t’as évité de faire un dressing à 17000euros. Visiblement les époux de Rugy ne l’ont pas senti pareil, peut-être que leurs fringues viennent aussi de chez Vuitton et qu’ils ne savaient plus où les mettre à force de prêts non rendus ?! Je suis vraiment caustique, comme Pierre dans le « Père Noël est une ordure » ?

Charles Dudule

Moi j'ai refait la chambre de ma fille pour 150 euros. Ah évidemment faut peindre soi même.



tikeum75

Est-ce que le mot « salopard » est une injure ?



Vanessa Ritchi

Meme pas peur ! L' Europe sera unie pour nous soutenir lol https://media0.giphy.com/me...



tikeum75

C’est le ruissèlement promis par Macron. Il pleut des homards

tikeum75

J’ai cru qu’il lançait une enquête sur la tâche française de Rugy

Mr.Eddy

Mais elles redistribuent.. à leurs actionnaires.



comments powered by Disqus
l'info en continu
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
Séries
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
"Chimerica" : Une nouvelle mini-série britannique ce soir sur Canal+
TV
"Chimerica" : Une nouvelle mini-série britannique ce soir sur Canal+
Pierre Ménès : "L'euphorie de Yoann Riou m'angoisse beaucoup"
TV
Pierre Ménès : "L'euphorie de Yoann Riou m'angoisse beaucoup"
"Coup de foudre en Andalousie" : Agustin Galiana et Maud Baecker en duo ce soir sur TF1
Programme TV
"Coup de foudre en Andalousie" : Agustin Galiana et Maud Baecker en duo ce soir...
Comparé à Hitler, Frank Leboeuf porte plainte contre Thierry Samitier
Justice
Comparé à Hitler, Frank Leboeuf porte plainte contre Thierry Samitier
"C'est du gâteau" : Netflix dévoile la bande-annonce de sa première émission française
SVOD
"C'est du gâteau" : Netflix dévoile la bande-annonce de sa première émission...
Vidéos Puremedias