Droits de Roland-Garros : La Fédération de tennis met la pression sur France Télévisions

Partager l'article
Vous lisez:
Droits de Roland-Garros : La Fédération de tennis met la pression sur France Télévisions
Roland-Garros
Roland-Garros © Abaca
La FFT s'apprête à lancer un appel d'offres pour les droits télé du tournoi pour la période 2021-2023.

France Télévisions pourrait ne plus diffuser la compétition. Selon "Les Echos", la Fédération française de tennis compte lancer un appel d'offres pour la commercialisation des droits télévisés du tournoi de Roland-Garros pour la période 2021-2023. Jusqu'à la récente dernière édition, c'était le groupe audiovisuel de Delphine Ernotte qui retransmettait l'événement sportif, comme depuis plus de trente ans.

À lire aussi
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
David Ginola quitte "La France a un incroyable talent" sur M6

"On peut espérer une meilleure valorisation"

"Nous avons eu de nombreuses marques d'intérêt", indique aux "Echos" Bernard Giudicelli, président de la FFT, qui souhaite maximiser ses recettes avec cet appel d'offres. Selon Emilie Montané, directrice des médias de la FTT, au journal économique, la Fédération de tennis "peut espérer une meilleure valorisation", précisant qu'une édition du Roland-Garros se négocie à hauteur de 20 millions d'euros et qu'une de Wimbledon monte à environ 68 millions d'euros. Cette mise sur le marché des droits télé fait suite aux travaux qui ont eu lieu au Stade Roland-Garros, dont notamment l'éclairage des différents courts et la couverture du court Philippe-Chartier.

Pour tirer un maximum d'argent de sa compétition phare, la FFT a décidé de découper ses droits télé en trois lots. Les deux premiers concerneront des sessions en soirées, permises par les récents travaux dans le stade, et certains matchs en journée. Le troisième comprendra l'intégralité des matchs. Selon la Fédération française de tennis, de nombreux diffuseurs se seraient déjà manifestés, dont notamment des chaînes privées en clair comme TF1 ou M6, des chaînes payantes ou des plateformes de SVOD, comme Amazon, qui a déjà acquis les droits de retransmission du tennis au Royaume-Unis en 2017.

"Nous n'avons pas pour vocation de financer le service public"

"France Télévisions peut se positionner mais nous n'avons pas pour vocation de financer le service public, en réduisant nos gains", a lancé Bernard Giudicelli en guise d'avertissement. Ce dernier a tout de même inclus dans ses conditions de vente que les quarts, les demis et la finale de Roland soient diffusés en clair, alors que la règlementation n'impose la diffusion gratuite que de la seule finale.

Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
Politique
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Programme TV
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
SVOD
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
TV
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
Vidéos Puremedias