Edition : Vivendi veut céder Editis pour garder Hachette

Partager l'article
Vous lisez:
Edition : Vivendi veut céder Editis pour garder Hachette
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Vincent Bolloré face à la commission d'enquête du Sénat sur la concentration des médias. © Niviere David/ABACAPRESS.COM
Le groupe de la famille Bolloré doit se séparer de certaines de ses entités dans le cadre du rachat du groupe Lagardère.

Un risque d'une trop forte concentration. Selon "Le Figaro", le groupe Vivendi souhaite se séparer de sa maison d'édition, Editis, afin de pouvoir conserver Hachette, dans le cadre du rachat du groupe Lagardère. Depuis le début de la prise de contrôle de l'entreprise d'Arnaud Lagardère par la famille Bolloré, les autorités européennes se sont penchées sur les conditions de rapprochement entre les deux maisons d'édition.

À lire aussi
Meta (ex-Facebook) menace d'interdire les contenus d'actualité
Business
Meta (ex-Facebook) menace d'interdire les contenus d'actualité
Le Puy du Fou se lance dans le cinéma : "Nous voulons produire des films capables de voyager dans le monde"
Business
Le Puy du Fou se lance dans le cinéma : "Nous voulons produire des films capables...
Audiences : Records historiques pour Puremédias
Business
Audiences : Records historiques pour Puremédias
"C'est notre obsession" : La radio mise plus que jamais sur les réseaux sociaux pour attirer les jeunes
Business
"C'est notre obsession" : La radio mise plus que jamais sur les réseaux sociaux...

Une cession prévue au premier trimestre 2023

"Il est vrai que ce n'était pas notre scénario privilégié. C'est pour nous un sacrifice émotionnel car Editis est une magnifique maison dans laquelle nous avons beaucoup investi depuis 2019, et en même temps, nous l'avons dotée des moyens de ses ambitions", a déclaré Yannick Bolloré, président du conseil de surveillance de Vivendi, auprès du "Figaro". Ce projet, décidé par les membres du conseil de surveillance hier, doit être présenté à la Commission européenne en septembre.

Interrogé, Arnaud de Puyfontaine, président du directoire de Vivendi, explique que "ce projet de cession se ferait principalement par la distribution d'actions Editis aux actionnaires de Vivendi. Editis deviendrait alors une société cotée sur le marché d'Euronext à Paris". "Le groupe Bolloré, premier actionnaire de Vivendi à hauteur de 29%, devrait céder l'ensemble des actions Editis, ainsi reçues de manière à doter Editis d'un noyau actionnarial de référence et stable", ajoute-t-il. Vivendi espère céder Editis au premier trimestre 2023, si la proposition est acceptée par les régulateurs européens.

l'info en continu
Coupe du monde 2022 : Le calendrier des retransmissions des quarts de finale chaîne par chaîne
TV
Coupe du monde 2022 : Le calendrier des retransmissions des quarts de finale...
Disney+ : Un épisode complètement déjanté de la série avec Eric Judor pour Noël
SVOD
Disney+ : Un épisode complètement déjanté de la série avec Eric Judor pour Noël
"Il a fallu un coupable et c'était moi" : Laeticia Hallyday revient sur les critiques de la presse à son regard
TV
"Il a fallu un coupable et c'était moi" : Laeticia Hallyday revient sur les...
Andrée Damant ("Scènes de ménages", "Plus belle la vie", "Amélie Poulain") est morte
Personnalités
Andrée Damant ("Scènes de ménages", "Plus belle la vie", "Amélie Poulain") est...
Données personnelles : Free écope d'une amende de 300.000 euros
Internet
Données personnelles : Free écope d'une amende de 300.000 euros
Netflix veut agrandir son panel de testeurs chargés de juger ses films et séries pour améliorer ses contenus
SVOD
Netflix veut agrandir son panel de testeurs chargés de juger ses films et séries...