Emmanuel Chain et Thierry Bizot ne veulent pas vendre Elephant

Partager l'article
Vous lisez:
Emmanuel Chain et Thierry Bizot ne veulent pas vendre Elephant
Emmanuel Chain
Emmanuel Chain © Abaca
A l'heure de la consolidation de l'économie de la production, les deux dirigeants d'Elephant entendent rester indépendants.

Le petit monde de la production audiovisuelle est en ébullition depuis que la société Newen ("Plus belle la vie", "Faites entrer l'accusé") est entrée en négociations exclusives pour être achetée par TF1. Outre les vives critiques faites aux dirigeants de Newen, les sociétés qui sont encore indépendantes sont sous le feu de cette consolidation du marché. Lagardère Studios prépare une ouverture de capital pour faire des acquisitions et Pierre-Antoine Capton (Troisième Oeil Productions) est en passe de s'associer à Xavier Niel et Matthieu Pigasse pour lui aussi investir dans les médias.

À lire aussi
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois

Une démarche qui n'est pas celle d'Emmanuel Chain et de Thierry Bizot, les deux dirigeants d'Elephant, la société de production de "Sept à Huit" (TF1), "Les pouvoirs du corps humain" (France 2), de documentaires mais aussi de nombreuses fictions comme "Fais pas ci, fais pas ça", "WorkinGirls", "Duel au soleil" ou "Parents, mode d'emploi".

"Pouvoir travailler avec un maximum de diffuseurs"

Dans une interview au "Figaro" , Emmanuel Chain et Thierry Bizot assurent qu'ils souhaitent rester indépendants. "Nous n'avons nullement l'intention de nous vendre", expliquent les deux hommes en rappelant avoir refusé lors de la création de la société qu'Eléphant soit une filiale de M6. "Si nous avions accepté, nous serions devenu un fournisseur exclusif pour M6. Je ne vois pas comment les autres chaînes auraient pu accepter la situation. Nous avons choisi une autre voie : être indépendants pour pouvoir travailler avec un maximum de diffuseurs", ajoute le duo.

Désireux de rester maîtres de leur destin, les deux producteurs souhaitent "continuer à se développer, à investir et dénicher des talents", ajoutent ceux qui indiquent ne jamais s'être versé de dividendes mais avoir reversé l'intégralité de leurs bénéfices dans la recherche de nouveaux formats. Leur entreprise, qui réalise "une cinquantaine de millions d'euros de chiffre d'affaires", vient de recruter Thierry Thuillier, l'ancien homme fort de France Télévisions, qui va être chargé de développer l'offre de magazine et de programmes de flux d'Elephant.

Sur le même thème
l'info en continu
Affaire Clémentine Sarlat : Deux journalistes licenciés annoncent porter l'affaire devant les prud'hommes
Sport
Affaire Clémentine Sarlat : Deux journalistes licenciés annoncent porter l'affaire...
"Les mystères de l'amour" revient avec un prime time le 23 août
Programme TV
"Les mystères de l'amour" revient avec un prime time le 23 août
"Dirty Dancing" va avoir une nouvelle suite avec Jennifer Grey
Cinéma
"Dirty Dancing" va avoir une nouvelle suite avec Jennifer Grey
Audiences access 20h : Les "20 Heures" proches, "PBLV" double "En famille", "La gaule d'Antoine" faible
Audiences
Audiences access 20h : Les "20 Heures" proches, "PBLV" double "En famille", "La...
Audiences access 19h : "Le 19/20" et Nagui au coude-à-coude devant "DNA", "Silence, ça pousse" en forme
Audiences
Audiences access 19h : "Le 19/20" et Nagui au coude-à-coude devant "DNA",...
Audiences : "Maman a tort" en rediff leader devant "Reef Break", gros flop pour "Cuisine impossible" sur TF1
Audiences
Audiences : "Maman a tort" en rediff leader devant "Reef Break", gros flop pour...
Vidéos Puremedias