Pigasse, Niel et Capton ("C à vous") lèvent 500 millions d'euros pour racheter des médias

Partager l'article
Vous lisez:
Pigasse, Niel et Capton ("C à vous") lèvent 500 millions d'euros pour racheter des médias
Xavier Niel, Pierre-Antoine Capton et Matthieu Pigasse.
Xavier Niel, Pierre-Antoine Capton et Matthieu Pigasse.
Le fonds d'investissement constitué sera chargé de racheter des médias.

Le mouvement de concentration dans les médias s'accélère. Après les récentes opérations de Vincent Bolloré et de Patrick Drahi, Le Figaro révèle ce soir que le banquier Matthieu Pigasse, l'industriel Xavier Niel et le producteur Pierre-Antoine Capton s'unissent pour créer un fonds d'investissements, doté dès son lancement de 300 à 500 millions d'euros. Son objectif : mener des acquisitions dans les médias.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

"Ce fonds, baptisé Media One, sera dédié aux investissements médias. Les trois fondateurs mettront quelques millions d'euros chacun et Pierre-Antoine Capton en prendra la direction opérationnelle", révèle notre confrère. Pierre-Antoine Capton, à la tête de Troisième Oeil Productions, est le premier producteur indépendant de programmes de flux ("C à vous"), derrière des groupes comme Banijay ou Lagardère. Dans les médias, Xavier Niel et Matthieu Pigasse sont co-actionnaires des groupes "Le Monde" et "L'Obs".

Cotation en bourse

Reste pour ce nouveau fonds d'invetissement, un SPAC (Special Purpose Accurancy Company), à trouver des proies. On devrait donc assister dans les prochains mois à un rachat de sociétés de productions ou de chaînes de télévision en difficultés.

"C'est la première fois que le SPAC, instrument boursier inventé aux États-Unis dans les années 1990, débarque en France. Sa spécificité est double. Ce véhicule doit investir 75 % des sommes récoltées dans l'acquisition d'une première cible de taille. Ensuite, le fonds procédera à d'autres acquisitions dans le même secteur afin de constituer, in fine, un acteur majeur", note Le Figaro. Ce nouveau mastodonte du secteur en cours de construction, qui sera coté en bourse avant la fin de l'année, aura pour vocation de rivaliser avec les plus grands, comme Vivendi.

l'info en continu
Attaque de Romans-sur-Isère : Un sketch de Nicolas Canteloup sur TF1 choque
TV
Attaque de Romans-sur-Isère : Un sketch de Nicolas Canteloup sur TF1 choque
"Tous en cuisine avec Cyril Lignac" : La belle gamelle de Jérôme Anthony sur M6
TV
"Tous en cuisine avec Cyril Lignac" : La belle gamelle de Jérôme Anthony sur M6
Le confinement vu par... Pierre-Antoine Damecour
Confinement
Le confinement vu par... Pierre-Antoine Damecour
Coronavirus : Le patron de Twitter donne 1 milliard de dollars pour lutter contre la maladie !
Internet
Coronavirus : Le patron de Twitter donne 1 milliard de dollars pour lutter contre...
Audiences access 20h : Record pour le "19.45", "Ce soir chez Baba" au plus haut, "Les Marseillais" au million
Audiences
Audiences access 20h : Record pour le "19.45", "Ce soir chez Baba" au plus haut,...
Audiences access 19h : Nagui puissant leader, record historique pour "C à vous" devant "Sept à Huit" au plus bas
Audiences
Audiences access 19h : Nagui puissant leader, record historique pour "C à vous"...
Vidéos Puremedias