Emmanuel Chain, très enthousiaste : "Netflix, c'est formidable pour le public et la création"

Partager l'article
Vous lisez:
Emmanuel Chain, très enthousiaste : "Netflix, c'est formidable pour le public et la création"
Emmanuel Chain, producteur.
Emmanuel Chain, producteur. © Abaca
Interrogé ce matin sur France Info, le producteur Emmanuel Chain a salué l'arrivée de Netflix en France.

A contre-courant. Ce matin, invité de France Info, le producteur Emmanuel Chain, ("Fais pas ci, fais pas ça", "Sept à Huit"...) a salué l'arrivée de Netflix en France avec beaucoup d'enthousiasme. "C'est une bonne nouvelle pour le public, qui adore les séries. Une nouvelle offre qui permet de pouvoir regarder des séries où on veut et quand on veut, c'est formidable, a-t-il expliqué. C'est aussi formidable pour la création, il va y avoir un nouvel appétit, cela ne va absolument pas affaiblir la télévision, cela va l'obliger à se réinveter en permanence".

À lire aussi
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Politique
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

"Netflix apportera plus de moyen pour la création"

A ceux qui voient dans l'arrivée de l'acteur américain la fin programmée de la télévision linéaire, Emmanuel Chaîn reste convaincu que le poste télé reste "un média puissant", prenant pour exemple les audiences d'hier soir, avec plus de 10 millions de téléspectateurs devant pour "Castle" et "Esprits Criminels".

Contrairement à beaucoup de producteurs, Emmanuel Chain ne craint pas un appauvrissement de la création, malgré l'absence d'obligations d'investissements pour Netflix, dont le siège est basé à Amsterdam. "Les chaînes ont intérêt à ce que les séries soient vues le plus possible dans leur durée de vie, elles vont obtenir 50% des recettes sur celles qu'elles ont financées. Ca apportera plus de moyens pour la création", a-t-il expliqué. Les premières saisons de "Fais pas ci, fais pas ça" sont par exemple disponibles sur Netflix, vendues par France Télévisions Distribution.

"Netflix réveille marché"

"Quand il y a un acteur qui arrive avec une nouvelle offre, ça réveille tout le marché", a-t-il martelé, comme Numéricable avec SériesFlix. Selon le producteur, les acteurs français actuels ne peuvent pas financer suffisamment de projets, il en faut de nouveaux. "Canal+ doit recevoir 300 projets de séries par an, ils en lancent une ou deux. Aujourd'hui vous aurez d'autres acteurs capables de bousculer le marché", a-t-il avancé. Aux Etats-Unis, selon Emmanuel Chain, 50 acteurs sont capables de financer des projets, contre 4 en France (TF1, France TV, Canal+ et M6).

"Quand ma société finance en même temps 10 développements, il y en aura peut-être un qui sera à l'antenne. Ces développements, nous les finançons avec notre argent, c'est normal. Et si l'un d'eux est un succès, il rémunère toute la chaîne de création. Donc nous avons intérêt à ce que le marché s'ouvre et qu'il y ait de nouveaux acteurs", a-t-il conclu.

> Pour écouter son interview en intégralité

Emmanuel Chain
Emmanuel Chain
"Monkey", le média en ligne d'Emmanuel Chain, se lance aujourd'hui
Emmanuel Chain : "J'ai toujours aimé la transgression de M6"
Emmanuel Chain dément soutenir Emmanuel Macron
Emmanuel Chain, nouveau soutien d'Emmanuel Macron
Voir toute l'actualité sur Emmanuel Chain
Autour de Emmanuel Chain
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
norbertgabriel

Je ne sais pas pourquoi, mais ça me fait penser au cheval de Troie.... Et ça c'est mal terminé pour Troie ...



griffon

Emmanuel Chain produit la série "fais pas ci fais pas çà", présent dans le catalogue de Netflix, il va pas non plus cracher dans la soupe.



Spontex

Juste énorme: je n'ai jamais autant kiffé ma télé connectée que depuis hier !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Elise Lucet (P3) : "On fait à France Télévisions des enquêtes que l'on ne pourrait pas faire sur une télé privée"
Interview
Elise Lucet (P3) : "On fait à France Télévisions des enquêtes que l'on ne pourrait...
6ter : "Les Mamans" remplace "Norbert : Commis d'office" le 27 janvier à 19h35
TV
6ter : "Les Mamans" remplace "Norbert : Commis d'office" le 27 janvier à 19h35
"Envoyé spécial" fête ses 30 ans toute la nuit ce soir sur France 2
TV
"Envoyé spécial" fête ses 30 ans toute la nuit ce soir sur France 2
"Burger Quiz" : Alain Chabat se retire de la présentation du jeu de TMC
TV
"Burger Quiz" : Alain Chabat se retire de la présentation du jeu de TMC
Le magazine "Glamour" va arrêter de paraître en France
Presse
Le magazine "Glamour" va arrêter de paraître en France
"Welcome zis mornigue" : Pascal Praud se moque de l'accent anglais d'Emmanuel Macron
TV
"Welcome zis mornigue" : Pascal Praud se moque de l'accent anglais d'Emmanuel Macron
Vidéos Puremedias