Netflix : "La compétition promet d'être rude avec le groupe Canal+"

Partager l'article
Vous lisez:
Netflix : "La compétition promet d'être rude avec le groupe Canal+"
Netflix
Netflix
A quelques jours du lancement de Netflix en France, son patron Reed Hastings prédit la disparition de la télévision d'ici deux décennies.

La révolution commence le 15 septembre, jour du lancement en France de Netflix. La plateforme américaine de SVOD - vidéo à la demande par abonnement - devrait profondément bousculer les usages de la consommation de la télévision, même si des services analogues existent déjà sur le marché français depuis plusieurs mois. Aux Etats-Unis, la plateforme est un phénomène de société, elle compte plus de 50 millions d'abonnés à travers le monde et autant de fans de ses séries comme "House of Cards" ou "Orange Is The New Black".

À lire aussi
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Radio
Interview de Carlos Ghosn sur Inter : Léa Salamé défendue par sa patronne
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé pour "Mamans et célèbres" sur TFX
Audiences
Audiences : Record historique pour "N'oubliez pas les paroles", succès confirmé...
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

A quelques semaines du coup d'envoi de la VF de Netflix, Reed Hastings, son PDG, fait le point sur ce lancement stratégique dans une interview à Télérama. Le dirigeant reconnaît que "la compétition promet d'être rude avec le groupe Canal+" et confie avoir dîné récemment à Paris avec Rodolphe Belmer, le directeur général de la chaîne. Cette rivalité lui impose d'être discret sur l'étendue du catalogue qui sera proposé aux futurs abonnés et sur la liste des producteurs et détenteurs de droits avec qui Netflix a signé des accords.

"Canal+ deviendra aussi un média sur Internet"

Reed Hastings minimise les tensions avec les chaînes historiques qui ont vivement dénoncé l'installation à l'étranger du siège sociale de la plateforme. "Il y a toujours de la nervosité quand un nouveau venu arrive. Ça a été le cas avec BskyB en Angleterre. Pourtant, presque trois ans après notre lancement, Sky est toujours en croissance ! Nous aussi, d'ailleurs... Netflix est vraiment complémentaire des offres existantes", explique-t-il avant d'ajouter qu'il ne croit cependant plus à la télévision linéaire.

"Elle va encore durer un peu grâce au sport, dont la fin n'est jamais écrite. Mais elle aura disparu dans vingt ans, car tout sera disponible sur Internet. Canal+ deviendra aussi un média sur Internet. Souvenez-vous : ils ont commencé par la diffusion hertzienne, se sont ensuite étendus au câble, au satellite puis à l'ADSL. La prochaine étape, c'est le Web", lance-t-il.

Un "grand exportateur de la culture française"

Reed Hastings confirme que son portail va produire des séries en France. "La première sera une série politique, tournée à Marseille. Nous sommes encore en négociation avec le producteur. Elle sera diffusée sur Netflix dans un an, si tout va bien", annonce-t-il. Interrogé sur l'installation de sa société à Amsterdam pour des raisons fiscales, le PDG assume payer la TVA en France et l'impôt sur les sociétés aux Pays-Bas.

Selon Reed Hastings, Netflix sera un financeur du cinéma français en raison de son statut de "grand exportateur de la culture française". Il prend pour exemple "La vie d'Adèle", le film ayant été disponible sur Netflix quatre mois après sa diffusion aux Etats-Unis. "Nous sommes prêts à contribuer de deux manières : en produisant des contenus et en achetant des droits. Nous créerons de l'emploi. Les créateurs nous voient comme un atout, qui fait monter les prix", dit-il.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Jacques Michel

Dans le cas de TF1, c'est plutôt la seconde hypothèse.



Phib

Nous sommes parfaitement d'accord ! Mais la philosophie de la chaîne fait toute la différence : Met-on de la pub pour financer de bons programmes, ou fait-on des programmes pour engranger de la pub ?



Anthony Folliot

oui oui dans le cadre de la loi ç ça ! et c'est bien le probléme ! Et pendant ce temps toutes les TPE et PME, qui ne peuvent pas en faire autant, morflent à leur place.



Anthony Folliot

oui merci je savais que c'etait Filipetti qui n'a pas réussi à empecher ça, trés symptomatique de l'incapacité d'un gouvernement à empecher les grands groupes de s'exiler fiscalement. "pas de la faute de netflix"... complétement débile cette phrase, ce sont eux qui en profitent.



Jacques Michel

Oui, mais TF1 étant une chaîne privée, je vois mal comment elle pourrait trouver l'argent en dehors de la publicité. Moi, de toute manière à part des matchs de foot, je ne la regarde pas. Par ailleurs, prédire la fin de la TV me parait aller un peu vite en besogne. Cela me fait penser à ceux qui lorsque la TV est arrivée, annonçaient la fin de la radio et du cinéma.....Aujourd'hui, ils sont toujours là........Comme disait Pierre Dac : "Il est hasardeux de faire des pronostics, surtout quand ils concernent l'avenir".......



Olivier le Dain

moi perso je suis pour la venue de netflix ca va faire changer nos habitudes de consommations plus besoin de dl des séries us ,elle seront directement livrer dans mon salon pour les film je vais pouvoir voir ou revoir des grands classiques du cinéma de plus avec leur catalogue je pense que tout le monde seras heureux .
La venue de netflix permet de voir ou revoir des prg quand on veut ce qui n'est pas le cas actuellement .
Et y a les séries qu'il produisent livrer une saison en journée mais quelle pieds!!
plus besoin d'attendre 1semaine pour voir la suite la c'est immédiat j’espère que cette entrée dans le PAF vas vair bouger les choses et que les chaines vont arrêter de nous passer de la merde.



Furious Angel

Ah mais j'ai pas dit que les acteurs de la télé vont disparaître. Mais que le web va prendre de l'ampleur. Après avec leurs moyens, c'est logique que les médias existants prennent le relais sur le web.



starlight1

Et sur la diffusion TV/web, je prends un exemple avec Roland-Garros. Qui a récupéré les droits web ? C'est France Télé qui assure la retransmission en intégralité via ce support...



starlight1

Mais c'est déjà le cas aujourd'hui et depuis plusieurs années. Il n'y a rien de bien nouveau. Il faut toujours s'abonner à Canal ou Eurosport (et maintenant BeIN) pour avoir du volume.
Les pouvoirs publics envisagent également d'élargir ce décret à des disciplines sportives féminines



Furious Angel

Pour la quasi-totalité des évènements, que la finale, et pour certains que si y'a la France. Ca reste faible et rare. Et le Grand Prix de France de F1 n'existe même plus donc leur liste est obsolète.



starlight1

Pas seulement des finales. Et la télévision (multi-écrans) restera un service universel dont une partie service public qui garantira toujours l'accessibilité à tous.
Liste des événements dits "protégés" :

1° Les jeux Olympiques d'été et d'hiver ;

2° Les matchs de l'équipe de France de football inscrits au calendrier de la Fédération internationale de football association (FIFA) ;

3° Le match d'ouverture, les demi-finales et la finale de la Coupe du monde de football ;

4° Les demi-finales et la finale du Championnat d'Europe de football ;

5° La finale de la Coupe de l'Union européenne de football association (UEFA) lorsqu'un groupement sportif inscrit dans l'un des championnats de France y participe ;

6° La finale de la Ligue des champions de football ;

7° La finale de la Coupe de France de football ;

8° Le tournoi de rugby des Six Nations ;

9° Les demi-finales et la finale de la Coupe du monde de rugby ;

10° La finale du championnat de France de rugby ;

11° La finale de la coupe d'Europe de rugby lorsqu'un groupement sportif inscrit dans l'un des championnats de France y participe ;

12° Les finales des simples messieurs et dames du tournoi de tennis de Roland-Garros ;

13° Les demi-finales et les finales de la Coupe Davis et de la Fed Cup lorsque l'équipe de France de tennis y participe ;

14° Le Grand Prix de France de formule 1 ;

15° Le Tour de France cycliste masculin ;

16° La compétition cycliste "Paris-Roubaix" ;

17° Les finales masculine et féminine du championnat d'Europe de basket-ball lorsque l'équipe de France y participe ;

18° Les finales masculine et féminine du championnat du monde de basket-ball lorsque l'équipe de France y participe ;

19° Les finales masculine et féminine du championnat d'Europe de handball lorsque l'équipe de France y participe ;

20° Les finales masculine et féminine du championnat du monde de handball lorsque l'équipe de France y participe ;

21° Les championnats du monde d'athlétisme.



Furious Angel

Que les finales.... Et souvent uniquement si la France y est présente.

Et ça ne concerne que les diffusions télé. Dans 10 ou 20 ans, peut-être qu'aucune chaîne de télé ne retransmettra ça et que ça sera que sur des services web payants.



starlight1

Oui, il y a une tendance mais il y aura toujours des événements sportifs diffusés en clair. Ce sont les "événements sportifs d'importance majeure" qui sont protégés par décret. Ils sont au nombre de 21. La liste est facilement trouvable sur le net.
On retrouve dans cette liste l'essentiel des sports diffusés actuellement sur la télévision en clair et le service public en particulier.



Furious Angel

Sauf que tu parle de la chaîne Canal, qui n'est pas un concurrent frontal de Netflix. Le concurrent de Netflix c'est CanalPlay, qui est beaucoup moins cher.



Furious Angel

Il ne reste que quelques événements ponctuels sur le gratuit. Les grosses compétitions sont toutes passées sur le payant (la F1 et la Ligue des Champions ces dernières années)



Furious Angel

Justement, la F1 et la Ligue des Champions, ce sont des compétitions de très très premier plan qui sont maintenant uniquement en payant. Il y a une tendance dans ce sens.



xrd2

Si on devait croire toutes les prédictions, les chaines de TV devraient déjà être mortes 100 fois :)



the-ghost

Frozzi, commence par lire entre les lignes au lieu de t'offusquer immédiatement pour tel ou tel fait ! Merci.

PS: Oui je consomme, comme tout le monde, mais à un moment donné, stop, marre d'engraisser certaines personnes qui continuent d'exploiter les petites gens !

Et je ne parle pas que de séries télés ou films puisque j'ai précisé : "pour un programme,film ou autre contenu alors que je peux l'avoir gratuitement"

(C'est porte ouverte aujourd'hui ou quoi ???)



frozzimad

"consommateur" ???
Un consommateur, consomme ce qu'il a Acheté non ?
En gros, balancez vos séries (de préférence en vost), le tout bien sûr gratuitement, et foutez nous la paix ... Belle mentalité !
PERSONNE ne vous oblige de "consommer" des séries télé, des programmes tv !!! On peut faire tellement d'autres choses à la place...
Personnellement, je trouve Canal + trop cher, surtout pour la partie sport qui ne m'intéresse pas plus que ça. Je ne suis pas abonné à des bouquets payants style OSC ; mais ça n'est pas pour ça que je me sens lésé, que je vais par tous les moyens essayer de voir ce que je ne paye pas... Y'a bien plus grave dans la vie que de rater une série à succès...



frozzimad

ok ok ; il n'empêche, dire que "le sport a déjà presque TOTALEMENT disparu des canaux gratuits", c'est un peu forcer le trait tout de même.



the-ghost

Entièrement d'accord avec toi !
Hors de question de payer un abonnement pour un programme,
film ou autre contenu alors que je peux l'avoir gratuitement
et ceux qui diront "oui mais tu flingues l'industrie bla bla bla..."

Qu'ils commencent par nous respecter en tant que consommateur,
après nous en reparlerons !



squashman

Oui c'est bien pour cela que je parle de séries. Netflix va se consacrer aux séries récentes dans un premier temps. Il est question éventuellement de production cinématographique dans les années à venir. Ce qui veut donc dire que nous ne sommes prêts d'avoir des films récents sur Netflix.



cmoileena

Sinon on est en 2014. Le contrôle du direct ça existe. Y compris les enregistreurs disque dur ou USB.
Je regarde aussi TF1 mais pas les pubs...



starlight1

La TV payante et la TV en clair se sont toujours partagées les droits selon le modèle suivant : le volume pour le payant et le premium pour le clair (avec la réglementation qui protège le clair et l'accessibilité à tous via le décret sur les événements sportifs majeurs). Ce n'est pas franchement nouveau.
Il n'y a pas eu de gros mouvements finalement. C'est d'abord un choix de TF1 d'avoir fait relâche sur le sport ces dernières années.



Furious Angel

Sur TF1 il n'y avait pas l'intégralité des matchs.

La L1, la Ligue des Champions, la Premier League, la Liga, la Serie A, la Bundesliga, la F1, l'Open d'Australie, Wimbledon, l'US Open, le Top 14, le Tour d'Italie, le Tour d'Espagne, le WRC, les 24 Heures du Mans, la NBA, le hand, le volley, le golf, tout ça c'est sur des chaînes payantes.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"The Voice" : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
Programme TV
"The Voice" : La saison 9 démarre ce soir sur TF1
"Ils édulcorent tout ce qu'ils touchent" : Le scénariste de "Braquo" tacle les nouvelles séries de Canal+
Séries
"Ils édulcorent tout ce qu'ils touchent" : Le scénariste de "Braquo" tacle les...
"Demain nous appartient" : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Séries
"Demain nous appartient" : Le retour de Lorie dans le feuilleton de TF1 repoussé
Un journaliste de France 24 mis en examen et incarcéré pour des agressions sexuelles sur des mineurs
Justice
Un journaliste de France 24 mis en examen et incarcéré pour des agressions...
Audiences : "Les plus belles mariées", "Bienvenue chez nous" et "Silence ça pousse" au plus haut
Audiences
Audiences : "Les plus belles mariées", "Bienvenue chez nous" et "Silence ça...
Audiences access 20h : "Quotidien", "C à vous, la suite" et "Scènes de ménages" en forme, "Clique" faible
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien", "C à vous, la suite" et "Scènes de ménages" en...
Vidéos Puremedias