Patrick Drahi veut contrer Netflix avec sa propre plate-forme vidéo

Partager l'article
Vous lisez:
Patrick Drahi veut contrer Netflix avec sa propre plate-forme vidéo
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Patrick Drahi, le patron d'Altice
Patrick Drahi, le patron d'Altice © Abaca
Alors que l'arrivée de Netflix en France est attendue pour l'automne, la patron de Numericable, Patrick Drahi, aurait pour intention de lancer sa propre plateforme internet de séries.

L'arrivée de Netflix ne laisse pas indifférents les acteurs français du monde des médias. Alors que la plate-forme vidéo américaine devrait arriver à l'automne en France, la résistance semble déjà s'organiser.

À lire aussi
"20 Minutes" va supprimer son édition papier et entamer un plan social
Business
"20 Minutes" va supprimer son édition papier et entamer un plan social
"Ouest-France TV" candidate à une fréquence sur la TNT
Business
"Ouest-France TV" candidate à une fréquence sur la TNT
Emmanuel Kessler, ex-PDG de Public Sénat, nommé à la tête de LCP
Business
Emmanuel Kessler, ex-PDG de Public Sénat, nommé à la tête de LCP
Daniel Kretinsky (CMI France) vend l'hebdomadaire "Marianne" au groupe Otium
Business
Daniel Kretinsky (CMI France) vend l'hebdomadaire "Marianne" au groupe Otium

D'après Le Journal du dimanche aujourd'hui, Numericable souhaiterait ainsi contrer la firme américaine en proposant une offre concurrente. A en croire l'hebdomadaire, Patrick Drahi, le patron d'Altice, maison mère de Numéricable, plancherait actuellement sur le lancement d'une plate-forme de séries en streaming. Baptisée pour l'instant "Séries-Flix", cette dernière utiliserait le catalogue de séries de la Box Numéricable.

Canal+ en première ligne

Mais Numericable n'est pas le seul opérateur à préparer activement l'arrivée de Netflix. Canal+, qui a bâti une partie de son succès sur une offre inédite de films et de séries est ainsi en première ligne. Comme le soulignait récemment Le Figaro, le groupe de Bertrand Méheut travaille à consolider et perfectionner sa propre plate-forme de vidéos à la demande baptisée Canalplay. Créée à la fin 2011, cette dernière contient déjà 9.000 programmes et revendique 450.000 abonnés, ce qui en fait le leader sur le marché hexagonal.

Avec Canalplay, Canal+ espère ainsi prendre en étau Netflix dont le catalogue est constitué de quelques contenus inédits très médiatisés (comme "House of Cards" à l'étranger) mais surtout de nombreuses rediffusions. La chaîne cryptée mise sur le maintien de son offre premium constituée par ses services classiques de télévision et comportant de nombreuses exclusivités. Avec Canalplay, le groupe vise au contraire une cible plus jeune et le marché low cost. Le prix d'abonnement à ce service est ainsi inférieur à 10 euros par mois avec un catalogue ne proposant pas, par contre, de contenus inédits.

l'info en continu
"Koh-Lanta" 2024 : Qui a été éliminé aux portes de la finale et de l'épreuve d'orientation ?
TV
"Koh-Lanta" 2024 : Qui a été éliminé aux portes de la finale et de l'épreuve...
"Ça nous a coupé en deux" : Un cyclone oblige les candidats de "Koh-Lanta" 2024 à changer de campement
TV
"Ça nous a coupé en deux" : Un cyclone oblige les candidats de "Koh-Lanta" 2024 à...
"Il parait que Vladimir Poutine est furieux contre Emmanuel Macron à cause de vous" : Comment Guy Lagache a fâché Poutine avec un de ses reportages
TV
"Il parait que Vladimir Poutine est furieux contre Emmanuel Macron à cause de...
"Je participe au cirque comme tout le monde" : Vincent Cassel donne sa vision du Festival de Cannes
TV
"Je participe au cirque comme tout le monde" : Vincent Cassel donne sa vision du...
"Un souci d'agenda" : Youri Djorkaeff ne commentera finalement pas l'Euro 2024 sur TF1
TV
"Un souci d'agenda" : Youri Djorkaeff ne commentera finalement pas l'Euro 2024 sur...
Euro 2024, "Star Academy", Mohamed Bouhafsi... Les temps forts à la télévision du 8 au 14 juin 2024
Programme TV
Euro 2024, "Star Academy", Mohamed Bouhafsi... Les temps forts à la télévision du...