Emmanuel Macron : "Je tiens à l'audiovisuel public et à son indépendance"

Partager l'article
Vous lisez:
Emmanuel Macron : "Je tiens à l'audiovisuel public et à son indépendance"
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Emmanuel Macron sur France Inter ce matin © France Inter
Invité de France Inter ce matin, le candidat a détaillé sa réforme du financement de l'audiovisuel public qu'il veut mettre en oeuvre en cas de réélection.

Emmanuel Macron précise sa réforme de la redevance. Invité ce matin de France Inter, le candidat a confirmé son intention de supprimer la contribution à l'audiovisuel public pour tous les Français s'il est réélu dimanche prochain. Emmanuel Macron a présenté cette mesure comme un moyen de rendre "138 euros" de pouvoir d'achat par an aux Français. Il a aussi estimé que cette disparition était "logique". "C'est un impôt très coûteux à prélever parce qu'il était accroché à la taxe d'habitation. Comme j'ai supprimé la taxe d'habitation, le coût de prélèvement devient très important. C'est plus logique de la supprimer", a-t-il expliqué au micro de Léa Salamé et Nicolas Demorand.

À lire aussi
Suppression de la redevance : Les antennes de France Télévisions et Radio France perturbées par une grève (màj)
Politique
Suppression de la redevance : Les antennes de France Télévisions et Radio France...
La ministre de la Culture, Rima Abdul-Malak, ne ferme pas la porte à une fusion de l'audiovisuel public
Politique
La ministre de la Culture, Rima Abdul-Malak, ne ferme pas la porte à une fusion de...
Visite à Kiev : Macron préfère "C à vous" à la rédaction de France Télé, des journalistes dénoncent "une humiliation"
Politique
Visite à Kiev : Macron préfère "C à vous" à la rédaction de France Télé, des...
Aymeric Caron, Laurent Baffie, Francis Lalanne... Quel score pour les personnalités télé aux législatives ?
Politique
Aymeric Caron, Laurent Baffie, Francis Lalanne... Quel score pour les...

"La redevance ne vous protège d'ores et déjà plus"

Le chef de l'Etat a ensuite tenté de rassurer ceux qui craignent que cette suppression de la redevance ne porte atteinte à l'indépendance du secteur public de l'audiovisuel. "Je tiens à l'audiovisuel public et à son indépendance", a-t-il assuré. Emmanuel Macron a affirmé qu'une partie des dépenses de l'audiovisuel public était déjà financée directement par l'Etat, la redevance actuelle ne permettant pas de couvrir l'ensemble des besoins du secteur. "Le système actuel ne garantit déjà plus cette indépendance", a-t-il conclu.

En cas de réélection, Emmanuel Macron prévoit un budget de l'audiovisuel public défini à l'avance et pour plusieurs années afin de donner de la "visibilité" aux dirigeants de ses entreprises. Il a précisé que ce serait le Parlement qui en fixerait le montant et que l'exécutif aurait l'impossibilité d'y toucher en cours d'année, pour prémunir l'audiovisuel public de toute "pression".

Et de lancer au duo de matinaliers : "Je vous demanderais d'être honnête collectivement. Cela fait cinq ans que vous me pratiquez comme président, il n'y a jamais eu une intervention de ma part sur un journaliste, un programme ou quoi que ce soit dans l'audiovisuel public". Avant de conclure : "Aujourd'hui, la redevance ne vous protège d'ores et déjà plus. Le système que je veux instituer est plus protecteur". puremedias.com vous propose de réécouter cette séquence.

Marine Le Pen veut privatiser France Télévisions et Radio France

Si Marine Le Pen veut elle aussi supprimer la redevance, elle entend surtout en privatiser une bonne partie des entreprises, dont France Télévisions et Radio France. "C'est immédiatement 2,8 milliards de redevance que nous rendons aux Français. Nous sommes une grande démocratie. A-t-on encore besoin d'un audiovisuel public de cette taille ?", avait affirmé la candidate Rassemblement national en septembre 2021.

Marine Le Pen avait précisé à cette même occasion vouloir cependant "préserver certaines choses" dont "l'audiovisuel d'outre-mer" et France Médias Monde (France 24, RFI...). "Arte ne sera pas concerné et l'INA sera transféré au ministère de la Culture et intégrera les archives nationales", avait-elle ajouté. Selon la candidate, "cette privatisation d'un audiovisuel public dont il est de toute façon de plus en plus difficile de distinguer la spécificité, permettra de consolider le secteur audiovisuel privé qui subit la concurrence de plateformes aux moyens considérables".

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron
Redevance : Le gouvernement annonce sa suppression "dès 2022"
Investiture d'Emmanuel Macron : Les dispositifs des chaînes de télévision
"Merci qui ?", "Tout reste à faire", "Soulagement" : Les Unes de la presse après la réélection d'Emmanuel Macron
Voir toute l'actualité sur Emmanuel Macron
l'info en continu
Chris Pratt, Channing Tatum, Liam Neeson... : Quelles nouveautés sur Amazon Prime Video en juillet 2022 ?
SVOD
Chris Pratt, Channing Tatum, Liam Neeson... : Quelles nouveautés sur Amazon Prime...
Programmes de rentrée : La chaîne M6 mise sur la continuité... et quelques nouveautés
Programme TV
Programmes de rentrée : La chaîne M6 mise sur la continuité... et quelques...
"Stranger Things", "Better Call Saul", "Resident Evil"... : Quelles sorties sur Netflix en juillet 2022 ?
SVOD
"Stranger Things", "Better Call Saul", "Resident Evil"... : Quelles sorties sur...
Dana Hastier quitte Radio France
Radio
Dana Hastier quitte Radio France
"Drag Race France" : France 2 diffusera finalement l'émission chaque samedi soir
TV
"Drag Race France" : France 2 diffusera finalement l'émission chaque samedi soir
M6 : Eric Antoine et Elodie Gossuin à l'animation du "Plus grand karaoké de France" ce soir
Programme TV
M6 : Eric Antoine et Elodie Gossuin à l'animation du "Plus grand karaoké de...