Emmanuel Macron promet de supprimer la redevance en cas de réélection

Partager l'article
Vous lisez:
Emmanuel Macron promet de supprimer la redevance en cas de réélection
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Le début de l'allocution d'Emmanuel Macron sur TF1 © TF1
Le candidat à la présidentielle a présenté hier cette mesure comme un moyen de renforcer le pouvoir d'achat des Français.

Emmanuel Macron promet de supprimer la contribution à l'audiovisuel public. Le chef de l'Etat en a fait l'annonce hier soir lors de sa première réunion publique en tant que candidat à sa réélection. Au cours d'un échange avec 200 habitants de Poissy (Yvelines), Emmanuel Macron a exprimé son désir d'augmenter le pouvoir d'achat des Français par la suppression des "impôts qui restent", dont "la redevance". "C'est cohérent avec la suppression de la taxe d'habitation", a justifié le président de la République, en référence à l'une des mesures fiscales emblématiques de son premier mandat. La contribution à l'audiovisuel public est en effet due par les particuliers redevables de la taxe d'habitation, déjà supprimée pour une majorité de Français.

À lire aussi
"C'est une inquisitrice !" : Accusé d'homophobie, Aurélien Pradié (LR) s'emporte contre Sandrine Rousseau sur RMC
Politique
"C'est une inquisitrice !" : Accusé d'homophobie, Aurélien Pradié (LR) s'emporte...
Delahousse, Lucet, Salamé... : Des personnalités de France Télé se mobilisent pour "un financement indépendant"
Politique
Delahousse, Lucet, Salamé... : Des personnalités de France Télé se mobilisent pour...
Suppression de la redevance : La TVA, piste privilégiée de la majorité pour financer l'audiovisuel public
Politique
Suppression de la redevance : La TVA, piste privilégiée de la majorité pour...
Un tandem inédit pour interviewer Emmanuel Macron le 14-Juillet
Politique
Un tandem inédit pour interviewer Emmanuel Macron le 14-Juillet

Finançant France Télévisions, Radio France, Arte, France Médias Monde (France 24, RFI...) et l'INA, la contribution à l'audiovisuel public représentait en 2020 une charge de 138 euros par an pour les foyers de métropole et de 88 euros pour ceux des outre-mers. Elle repose sur la possession par le foyer d'un poste de télévision, ce qui la rend largement obsolète à l'heure de la large délinéarisation de la consommation des programmes télé.

Serpent de mer

L'idée de la suppression de la redevance revient régulièrement dans le débat public depuis plusieurs années. En mars 2019 par exemple, Gérald Darmanin, alors ministre de l'action et des comptes publics, avait déjà plaidé en faveur de sa suppression, au nom de la cohérence avec celle de la taxe d'habitation. Il avait été recadré dans la foulée par le Premier ministre de l'époque, Edouard Philippe, qui avait affirmé que sa disparition n'était "pas d'actualité".

Depuis le début de la campagne présidentielle, d'autres candidats ont publiquement exprimé leur souhait de supprimer la redevance. C'est le cas d'Eric Zemmour et de Marine Le Pen notamment. Différence de taille avec Emmanuel Macron, ces deux candidats ont aussi annoncé leur souhait de privatiser tout ou partie du service public de l'audiovisuel, prioritairement France Télévisions et Radio France.

En 2020, la contribution à l'audiovisuel public a rapporté 3,8 milliards d'euros aux caisses de l'Etat et constitue, de très loin, la première source de financement des entreprises audiovisuelles publiques. S'il veut conserver le périmètre actuel de l'audiovisuel public, Emmanuel Macron devra donc trouver un moyen de compenser cette somme, mais sans créer un nouvel impôt grevant le pouvoir d'achat des Français, tout en assurant l'indépendance de la sphère publique audiovisuelle. Pas simple.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron
Audiences 14 juillet : Quel score pour l'interview d'Emmanuel Macron avec Anne-Claire Coudray et Caroline Roux ?
Un tandem inédit pour interviewer Emmanuel Macron le 14-Juillet
Redevance : Le gouvernement annonce sa suppression "dès 2022"
Investiture d'Emmanuel Macron : Les dispositifs des chaînes de télévision
Voir toute l'actualité sur Emmanuel Macron
l'info en continu
"Drag Race France" : Paloma, la gagnante de l'émission, décroche un rôle dans "Balthazar"
Séries
"Drag Race France" : Paloma, la gagnante de l'émission, décroche un rôle dans...
L'actrice Anne Heche ("Six jours, sept nuits") est morte à l'âge de 53 ans (màj)
Personnalités
L'actrice Anne Heche ("Six jours, sept nuits") est morte à l'âge de 53 ans (màj)
Celui qui a failli couler la Ligue 1 aide financièrement le FC Barcelone
Sport
Celui qui a failli couler la Ligue 1 aide financièrement le FC Barcelone
Audiences Youtube : L'un des vlogs les plus fous de Léna Situations épate ses abonnés
Audiences
Audiences Youtube : L'un des vlogs les plus fous de Léna Situations épate ses...
Ce soir à la télé : Le prequel de "Da Vinci Code" qui décrypte la franc-maçonnerie
Programme TV
Ce soir à la télé : Le prequel de "Da Vinci Code" qui décrypte la...
Audiences access 20h : Record pour "Un si grand soleil" sur France 2
Audiences
Audiences access 20h : Record pour "Un si grand soleil" sur France 2