Emmanuel Macron regrette (déjà) sa Une de "Paris Match" : "C'est une bêtise"

Partager l'article
Vous lisez:
Emmanuel Macron regrette (déjà) sa Une de "Paris Match" : "C'est une bêtise"
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Brigitte et Emmanuel Macron "en marche"
Brigitte et Emmanuel Macron "en marche" © Abaca
Le ministre de l'Economie a regretté dès le jour de sa parution la Une que consacre "Paris Match" à son couple, blâmant en partie la naïveté de sa femme.

Emmanuel Macron n'a pas tardé à le regretter. Depuis Londres hier, le ministre de l'Economie est revenu sur la Une que lui consacrait jeudi l'hebdomadaire "Paris Match". "Ensemble sur la route du pouvoir" titrait l'hebdomadaire en affichant une photo du couple qu'il forme avec Brigitte Macron en train de marcher sur le tapis rouge de l'Elysée. A l'intérieur du magazine, 8 pages de publi-reportage à la gloire des Macron illustrées par des photos personnelles de leur "album intime" : Emmanuel et Brigitte au ski, Emmanuel et Brigitte au concert de U2, Emmanuel avec un bébé dans les bras sans oublier Emmanuel et son chien...

À lire aussi
CNews : Un ex-journaliste politique rallie Emmanuel Macron
Politique
CNews : Un ex-journaliste politique rallie Emmanuel Macron
"Je suis censurée pour avoir dit des vérités interdites" : Ségolène Royal ne digère pas son éviction de BFMTV
Politique
"Je suis censurée pour avoir dit des vérités interdites" : Ségolène Royal ne...
Conflit TF1-Canal+ : La ministre de la Culture intervient auprès de la chaîne cryptée, Maxime Saada lui répond
Politique
Conflit TF1-Canal+ : La ministre de la Culture intervient auprès de la chaîne...
La suppression de la redevance validée par le Conseil constitutionnel
Politique
La suppression de la redevance validée par le Conseil constitutionnel

Cet article a rapidement valu les moqueries et les critiques à celui qui prétend vouloir faire de la politique autrement. Interrogé hier depuis Londres où il participait à une conférence sur l'avenir de l'Europe, Emmanuel Macron a qualifié la Une de "Paris Match" de "maladresse" comme le rapporte l'AFP. "C'est une bêtise, une bêtise qu'on a faite ensemble, non pas que ça ait beaucoup d'importance mais moi, ce qui m'importe le plus, au-delà de mon engagement, c'est mon couple", a expliqué l'ancien banquier d'affaires. "Je ne laisserai personne m'embêter là dessus", a-t-il ajouté.

"Mon épouse ne connaît pas le système médiatique"

Le "chevalier" Macron a en partie imputé l'article à la naïveté de sa dame. "Mon épouse, à laquelle je tiens beaucoup, a parlé à une journaliste de 'Paris Match'. Mon épouse, elle ne connaît pas le système médiatique, elle le regrette d'ailleurs profondément", a-t-il expliqué, pas très chevaleresque. Une version que certains auront sans doute du mal à croire au vu de l'étroite collaboration entre le couple et l'hebdomadaire qu'a dû nécessiter la rédaction d'un tel article...

l'info en continu
"Je ne peux pas les blairer" : La France insoumise réclame des excuses après les propos d'une journaliste de France 24
TV
"Je ne peux pas les blairer" : La France insoumise réclame des excuses après les...
Audiences access 20h : Records pour Cyril Hanouna et Yann Barthès
Audiences
Audiences access 20h : Records pour Cyril Hanouna et Yann Barthès
Audiences access 19h : Records pour "Quotidien" sur TMC et "N'oubliez pas les paroles !" sur France 2
Audiences
Audiences access 19h : Records pour "Quotidien" sur TMC et "N'oubliez pas les...
Audiences : "Les combattantes" passe sous les 5 millions de fidèles, "L'amour est dans le pré" en baisse
Audiences
Audiences : "Les combattantes" passe sous les 5 millions de fidèles, "L'amour est...
Ce soir à la télé : Un film ringard et raté avec d'insupportables écureuils chanteurs
Programme TV
Ce soir à la télé : Un film ringard et raté avec d'insupportables écureuils...
Hugo Clément répond avec détachement aux attaques de Gaspard Proust
TV
Hugo Clément répond avec détachement aux attaques de Gaspard Proust