Eric Zemmour accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes dans une enquête de "Mediapart"

Partager l'article
Vous lisez:
Eric Zemmour accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes dans une enquête de "Mediapart"
L'étrange question de Christine Kelly posée à Eric Zemmour sur CNews © Photo Lou BRETON/PARIS PREMIERE
Le site d'Edwy Plenel consacre une longue enquête au polémiste de CNews et du "Figaro".

Tout est parti d'une grande affiche déployée en plein coeur d'Aix-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, samedi dernier. Un portrait d'Eric Zemmour, accompagné de l'adresse d'un site internet destiné à recueillir le plus de soutiens possibles pour une candidature du polémiste à la présidentielle de 2022. Si l'affiche a été décrochée quelques heures plus tard, elle a déclenché la prise de parole sur Facebook de Gaëlle Lenfant, conseillère municipale d'opposition dans cette même ville.

À lire aussi
"Entre nous" : Faustine Bollaert à la tête d'un nouveau magazine féminin
Presse
"Entre nous" : Faustine Bollaert à la tête d'un nouveau magazine féminin
"Epsiloon" : Les anciens journalistes de "Sciences & vie" vont lancer un nouveau mensuel scientifique
Presse
"Epsiloon" : Les anciens journalistes de "Sciences & vie" vont lancer un nouveau...
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux régionales
Presse
"Marianne" : Périco Légasse quittera l'hebddomadaire en cas de victoire aux...

"J'ai eu besoin de le dire"

Ex-responsable du Parti socialiste, elle a raconté le week-end dernier avoir été embrassée de force par Eric Zemmour lors de l'université d'été de La Rochelle de son parti, au milieu des années 2000. "Ses propos sur les femmes dans ses livres et à la télévision faisaient à chaque fois écho à ce qu'il avait fait. Mais je m'en tenais loin. Là, avec l'énorme affiche dans ma ville, j'ai eu besoin de le dire", s'est-elle justifié.

Dans une longue enquête parue jeudi, le site "Mediapart" a recueilli des témoignages confirmant la version de la jeune quinquagénaire, à l'image de celui de son ex-mari ou de ses amis. Quelques jours après, une journaliste et auteure belge, Aurore Van Opstal, a à son tour témoigné, cette fois sur Twitter, racontant s'être fait caresser la cuisse "jusqu'à l'entrejambe" dans un café parisien par le même homme.

Jointe par le média en ligne, la jeune femme de 31 ans a affirmé que les faits s'étaient déroulés en 2009, en présence de son père, grand fan d'Eric Zemmour et sans que celui-ci ne se soit aperçu de rien. Là-aussi, l'entourage proche de la victime présumée a confirmé à "Mediapart" avoir été mis dans la confidence.

Dans les autres témoignages recueillis, Anne, une journaliste, affirme aoir été embrassée de force par le polémiste en 2005 et Jade - certains prénoms ont été modifiés à la demande des intéressées - qui lors de son stage au "Figaro" en 2012 affirme n'avoir jamais vu "d'agressions sexuelles ou de harcèlement sexuel ciblé et répétitif" de la part d'Eric Zemmour, se souvient de regards déplacés, notamment en direction de son décolleté.

"Mediapart" s'intéresse également à l'autre employeur de l'écrivain, la chaîne CNews, et à un incident avec la cheffe d'édition de son émission "Face à l'info", lors de son lancement sur la chaîne en octobre 2019. Eric Zemmour lui aurait adressé un SMS dans lequel il l'appelait "Ma belle" et où il lui aurait demandé de venir ajuster sa cravate pour l'émission du lendemain. Un incident aujourd'hui"hui clos selon Thomas Bauder, directeur de l'information de CNews, qui parle d'une "incompréhension".

Avant CNews, Eric Zemmour officiait sur le canal 16 à l'époque d'iTélé. Nathalie - le prénom a été modifié - maquilleuse de 26 ans à ce moment-là, rapporte avoir été "plaquée contre le mur" par le polémiste qui lui aurait signifié son envie de "baiser" avec elle. La jeune femme, qui n'a pas fait état de cette scène à sa hiérarchie, a pu compter sur le soutien d'un membre de la production pour que son planning puisse être modifié et qu'elle n'ait plus à maquiller le sexagénaire.

Aucune plainte déposée pour l'instant

A l'heure actuelle, aucune des présumées victimes n'a déposé plainte contre Eric Zemmour. L'Aixoise Gaëlle Lenfant a déposé plainte jeudi pour "menace de crime" selon "Mediapart" face à des messages menaçants reçus après son témoignage. Eric Zemmour a pour sa part refusé de répondre aux questions du site d'Edwy Plenel. Mardi dernier, franceinfo a cité son entourage, qui a assuré que le professionnel n'a "aucun souvenir de cette scène" rapportée par l'élue municipale. Ce même entourage assure qu'il s'agit d'une "affaire politique" et non pas judiciaire à l'heure où les rumeurs autour d'une candidature d'Eric Zemmour à la présidentielle vont bon train.

Pour sa part, l'essayiste Michel Onfray, qui connaît une des victimes présumées, la journaliste belge Aurore Van Opstal, a refusé les sollicitations de "Mediapart" et s'est fendu d'un communiqué sans évoquer le fond de l'affaire. "Pour ce genre d'affaire, même si je ne crois guère en elle, c'est, faute de mieux, à la justice de dire ce qu'il faut dire car je crois encore moins aux journalistes, aux dîneurs mondains et aux agités des réseaux sociaux qu'à la justice à laquelle je crois pourtant déjà très moyennement", a-t-il éludé.

l'info en continu
"LOL, qui rit, sort !" : Une saison 2 pour le programme de Philippe Lacheau sur Amazon
TV
"LOL, qui rit, sort !" : Une saison 2 pour le programme de Philippe Lacheau sur...
Euro 2021 : Julien Cazarre tous les jours à 20h sur RMC et présent sur M6 pendant la compétition
TV
Euro 2021 : Julien Cazarre tous les jours à 20h sur RMC et présent sur M6 pendant...
"Entre nous" : Faustine Bollaert à la tête d'un nouveau magazine féminin
Presse
"Entre nous" : Faustine Bollaert à la tête d'un nouveau magazine féminin
"Objectif reste du monde" : Nouvelle télé-réalité d'access pour W9 à partir d'aujourd'hui
Programme TV
"Objectif reste du monde" : Nouvelle télé-réalité d'access pour W9 à partir...
Laurent Ruquier s'en prend à Charline Vanhoenacker : "'Par Jupiter', ce ne sont pas des gens corrects"
Radio
Laurent Ruquier s'en prend à Charline Vanhoenacker : "'Par Jupiter', ce ne sont...
Gaza : L'AFP accueille les équipes d'AP et d'Al Jazeera après la destruction de leurs locaux par l'armée israélienne
International
Gaza : L'AFP accueille les équipes d'AP et d'Al Jazeera après la destruction de...
Vidéos Puremedias