Eric Zemmour condamné en appel pour provocation à la haine

Partager l'article
Vous lisez:
Eric Zemmour condamné en appel pour provocation à la haine
Eric Zemmour
Eric Zemmour © Abaca
Le polémiste a écopé d'une amende de 5.000 euros après des propos tenus dans "C à vous" en septembre 2016.

Condamnation confirmée pour Eric Zemmour. Comme le rapporte "Le Monde", le polémiste a écopé ce jeudi d'une amende de 5.000 euros pour provocation à la haine religieuse par la cour d'appel de Paris. Cette dernière a ainsi confirmé un premier jugement datant de juin 2017. Outre cette amende, Eric Zemmour a été condamné à verser 1 euro de dommages et intérêts à l'association CAPJPO EuroPalestine, qui avait engagé les poursuites, et à 3.000 euros pour les frais de justice.

À lire aussi
Nathalie Levy quitte BFMTV
Exclusivité
Nathalie Levy quitte BFMTV
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)
Programme TV
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)

Cette condamnation en appel fait suite aux propos tenus par Eric Zemmour le 6 septembre 2016 dans "C à vous", sur France 5. Le journaliste avait sur ce plateau estimé qu'il fallait donner aux musulmans "le choix entre l'Islam et la France". Il avait aussi affirmé que la France vivait "depuis trente ans une invasion" et que "dans les innombrables banlieues françaises où de nombreuses jeunes filles sont voilées" se jouait une "lutte pour islamiser un territoire", "un djihad". La cour d'appel a estimé que ces deux passages "visaient les musulmans dans leur globalité et constituaient une exhortation implicite à la discrimination", a expliqué la présidente à l'audience, comme l'a rapporté l'AFP. La cour n'a en revanche pas retenu trois autres passages de l'émission, pour lesquels Eric Zemmour avait été condamné en première instance.

Condamné

Eric Zemmour avait déjà été condamné en 2011 pour provocation à la haine, après avoir déclaré à la télévision que "la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait". En octobre 2016 enfin, dans une interview à "Causeur", Eric Zemmour avait fait part de son respect pour les djihadistes : "Je respecte des gens qui meurent pour ce en quoi ils croient - ce dont nous ne sommes plus capables". Après des dépôts de plaintes, une enquête pour "apologie du terrorisme" avait été ouverte, avant d'être classée sans suite.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
tout_le_toutim

Elle sera bonne! Rassurez-vous! ;)



Benninho

Vous m'en voyez ravi! Bonne soirée!



tout_le_toutim

Non, sa taille est vraiment supportable... C'est dire!



Benninho

En effet. J'espère que mon bras ne vous fait pas trop mal.



tout_le_toutim

De plus, vous êtes ventriloque!



Benninho

J'attends votre argumentation. (Au passage si je puis me permettre "ton", c'est le mot que vous cherchiez , mon air, vous n'en savez rien)



tout_le_toutim

Votre air dédaigneux est ce qui se fait de mieux sur ce forum! Continuez.



Benninho

Retournez à l'école. Je crois que le concept vous échappe un peu.



tout_le_toutim

Mais, finalement, c'était un effet d'annonce. Je vous admire.



tout_le_toutim

Vous êtes fort vous! Vous dénoncez la censure en clôturant quand bon vous semble la discussion.



tout_le_toutim

Il ne l'est pas!!!



tout_le_toutim

Il est Charlie!



Benninho

Il ne s'agit pas de convaincre les "leaders d'opinion", c'est une idée ridicule, évidemment que je n'ai pas d'exemple à vous donner, ce n'est pas le sujet. Prétendez-vous en conclure que la reflexion, le débat sont inutiles? Votre raisonnement est absurde. On n'essaie pas de convaincre Zemmour ou Le Pen ou Boutin, ils sont irrécupérables. C'est leur auditoire qu'il faut convaincre, la portion qui peut basculer d'un côté ou de l'autre. Vous faites semblant de ne pas comprendre.



Auré

Est-ce que je peux avoir les exemples que j'ai demandés ? Des exemples de personnalités qui ont manifesté de la haine puis qui se sont simplement rangées après des contre-arguments.

J'aimerais savoir comment est-ce qu'on répond à quelqu'un qui vous traite d'abomination à la télévision quand vous êtes anonyme et que vous avez du mal à vous assumer. Et quand Zemmour vous traite d'intégriste devant les caméras parce que vous êtes musulman, où naît la garantie que cela s'arrêtera avec un bon débat ? Tout a l'air si simple quand on n'a pas à subir la haine. :-)

Zemmour a croisé plus d'une personne avec une « pensée critique et rationnelle ». Et pourtant ! Soit dit en passant, la caricature est un cas à part qui relève de la liberté d'expression — ça a été confirmé par de nombreuses décisions de justice. Et les procès pour incitation à la haine ne consistent pas à savoir simplement si c'est « trop méchant » : il faut à la fois un fait générateur, des préjudices et un lien de causalité direct entre les deux pour que la responsabilité soit établie.



Benninho

Je vous ai déjà répondu sur la plupart des thèmes, je ne dit pas qu'"il suffit", je dit qu'"il est mieux". Je ne dis pas que je peux convaincre Zemmour, je dis que les gens qui l'écoutent ne sont pas tous stupides (certain le sont mais ce n'est pas le sujet). Je dis que Boutin doit avoir le droit de s'exprimer et que les jeunes LGBT doivent savoir lui répondre au lieu de pleurnicher. La société est violente, c'est regrettable et on peut et on doit aspirer à ce qu'elle deviennent meilleure mais encore faut-il faut donner aux gens les outils intellectuels qui pourraient amorcer ce changement. C'est d'autant plus vrai quand on se place sur un plan communautaire (religieux, ethnique ou sexuel, peu importe) . Si demain, j'ai envie de dessiner une caricature de Mahomet, c'est con et méchant, cela va attiser des tensions mais c'est un droit fondamental et il n'appartient pas à une autorité de décider que c'est "trop méchant" ou "trop con" ou "trop violent".



Auré

Plus généralement : les condamnations n'empêchent pas d'autres délits. Est-ce que ça veut dire qu'on supprime la justice ? On supprime les lois qui protègent de l'injure ? De la diffamation ? C'est du même acabit. On vit en société, pas sur un ring de catch. En prétendant qu'il suffit aux gens de « s'endurcir » pour s'habituer aux ignominies, on rejette la faute sur les personnes insultées et on banalise la haine.

Quand Boutin insulte des jeunes LGBT à la télévision, ils n'ont aucun moyen de répondre. Ils subissent. Vos envolées lyriques sur la pensée critique et la rhétorique ne s'appliquent plus. Vous semblez croire que tout peut se régler par le débat : c'est faux. Il n'y a pas besoin d'honnêteté intellectuelle et de rationalité pour répéter une croyance à l'envi.

J'aimerais bien des exemples de personnalités qui ont manifesté de la haine puis qui se sont simplement rangées après des contre-arguments.



Benninho

Je ne conteste pas que les propos de Zemmour aient effet néfaste, je dis que les gens doivent, s'endurcir, s'aguerrir à la rhétorique, à la pensée critique et savoir y répondre plutôt que d'essayer de le faire taire. Je vous réponds que la censure n'a JAMAIS dans l'histoire de l'humanité empêché la haine et j'affirme que les seules armes qui existent sont le raisonnement, la pensée critique et rationnelle, la maîtrise de la rhétorique, compréhension des biais cognitifs, l'honnêteté intellectuelle. Hors, en se protégeant avec des lois qui peuvent demain être détournées à des fins totalitaires (je pèse mes mots), on apprend aux gens à se comporter en victime. Et ce sera le point final de cette discussion. Vous perdez votre temps si vous pensez me convaincre du contraire avec des conjectures. Je termine par cette citation d'Evelyn Beatrice Hall attribuée à tord à Rousseau: « Je déteste vos idées mais je suis prêt à mourir pour votre droit de les exprimer »



Auré

La violence morale n'est pas une chimère. Si vous pensez que l'incitation à la haine de Zemmour n'a pas d'effet néfaste sur les personnes visées, vous vous trompez.

Quand Christine Boutin qualifie l'homosexualité d'« abomination », c'est de l'incitation à la haine. Et ce n'est pas une « idée déplaisante qu'on peut combattre avec une argumentation saine et réfléchie ». Ce sont des milliers de jeunes LGBT vulnérables et/ou dans le placard qui subissent ces attaques médiatiques de plein fouet. C'est une haine qui se propage, reprise par les familles, et qui participe du fait que le taux de suicide des jeunes LGBT est quatre fois supérieur à la moyenne.

Le fait est que les « argumentations saines et réfléchies » n'ont jamais empêché les propos délictueux. Les fantasmes et les légendes urbaines ont été démenties des centaines de fois mais ça ne fonctionne pas car il n'y a rien de rationnel dans la haine.



Benninho

Vous utilisez un argument circulaire. Je vous donne mon sentiment en vous disant que la loi est mal faite et vous me répondez que j'ai tort de le penser parce que c'est la loi. Oui, la loi me déplait. Je la trouve même dangereuse. Oui les propos de Z utilisent une généralisation abusive voire une forme de caricature stupide. Oui je suis un "absolutiste" en ce qui concerne la liberté d'expression et je considère que la notion d'incitation à la haine sert à censurer lâchement des idées déplaisantes plutôt que de les combattre avec une argumentation saine et réfléchie. Cela revient à cacher la poussière sous le tapis et à prendre les gens pour des enfants. C'est pour moi le même problème quand on conteste le droit à la caricature de Charlie Hebdo. Est-ce que je dois me répéter encore?



Auré

Peut-être que la loi vous déplaît mais c'est la loi. La justice n'a pas tranché sur la base de sentiments moraux. Les commentaires pro-Zemmour hurlent à la liberté d'expression dans une ignorance crasse puisqu'elle ne recouvre pas l'incitation à la haine.

Ce n'est pas se réfugier derrière la loi que d'expliquer son contenu. Chacun a sa morale. Si la morale était suffisante, on n'aurait pas besoin de loi. Que la décision de justice ne plaise pas est une chose, mais ça n'autorise pas à mentir et à travestir ce qu'est la liberté d'expression.



Benninho

Et je récuse précisément cette notion comme expliqué dans mon premier post. Vous vous réfugiez derrière l'aspect légaliste. Je conteste sa moralité et son utilité.



Auré

Ce qu'on reproche à Zemmour est écrit dans le titre : incitation à la haine. Et c'est une forme de violence morale que vous avez malencontreusement oubliée dans votre liste.



Pearl Harbor Oahu

Eric Zemmour n'a que ce qu'il mérite, ni plus, ni moins, comme les autres!



La Ripopée

Donc, un Russe qui se plaindrait du manque de liberté d'expression il suffit de lui dire: allez voir en Corée du Nord et tout va bien ?



Benninho

Votre analogie est extrêmement douteuse. Et si la violence morale existe effectivement (par l'insulte, la menace ou l'appel explicite à la violence à l'échelle de l'individu), bref rien qui ne concerne les propos incriminés dans ce cas précis. On ne combat pas des idées aussi douteuses soit-elle par la censure. On ne doit pas traiter les gens et les communautés comme de grands enfants fragiles incapables de répondre intelligemment à la critique.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"A tous les garçons que j'ai aimés" : Un troisième film annoncé pour Netflix
SVOD
"A tous les garçons que j'ai aimés" : Un troisième film annoncé pour Netflix
Audiences samedi : Les JT de TF1 en forme, Nikos Aliagas en hausse
Audiences
Audiences samedi : Les JT de TF1 en forme, Nikos Aliagas en hausse
Audiences : "Commissaire Magellan" leader, "La chanson challenge" s'impose sur les ménagères
Audiences
Audiences : "Commissaire Magellan" leader, "La chanson challenge" s'impose sur les...
Jean-Michel Larqué fait son retour sur RMC... un an après être parti en retraite !
Radio
Jean-Michel Larqué fait son retour sur RMC... un an après être parti en retraite !
"La chanson challenge" : TF1 lance son nouveau divertissement ce soir
Programme TV
"La chanson challenge" : TF1 lance son nouveau divertissement ce soir
L'acteur Peter Fonda est mort
Cinéma
L'acteur Peter Fonda est mort
Vidéos Puremedias