Eurovision 2017 : Qui sont les favoris des bookmakers ? Où se place Alma ?

Partager l'article
Vous lisez:
Eurovision 2017 : Qui sont les favoris des bookmakers ? Où se place Alma ?
Les favoris à l'Eurovision 2017
Les favoris à l'Eurovision 2017 © YouTube
A moins d'un mois de la grande finale, quels candidats semblent les mieux partis pour s'imposer ?

Dans un mois, on connaîtra le nom du gagnant - ou de la gagnante - de l'Eurovision 2017. Qui succèdera à Jamala, qui avait offert la victoire à l'Ukraine l'an dernier avec son titre très politique "1944". Une chose semble pour l'heure acquise, en tout cas, c'est que la Russie ne l'emportera pas. Sa candidate est interdite d'entrée sur le territoire ukrainien, une première dans l'histoire du concours, et la Russie a refusé de participer au concours par satellite.

À lire aussi
Eurovision 2019 : La France rétrogradée et le classement bouleversé suite à une erreur de la Biélorussie
Eurovision
Eurovision 2019 : La France rétrogradée et le classement bouleversé suite à une...
Eurovision 2019 : Bilal Hassani représentera la France ce soir sur France 2
Eurovision
Eurovision 2019 : Bilal Hassani représentera la France ce soir sur France 2
Eurovision 2019 : Bilal Hassani contraint d'annuler toutes ses interviews
Eurovision
Eurovision 2019 : Bilal Hassani contraint d'annuler toutes ses interviews

Les choses sérieuses débuteront dans trois semaines à peine. Le mardi 9 mai, la première demi-finale opposera 18 pays tandis que deux jours plus tard, 19 autres s'affronteront. Les deux shows seront à suivre en direct sur France 4 et commentés, comme l'an dernier, par Marianne James et Jarry. A ces 37 pays s'ajoutent les cinq pays du Big Five (France, Allemagne, Espagne, Italie et Royaume-Uni) ainsi que l'Ukraine, qualifiée d'office pour la finale puisque c'est elle qui accueille le concours. Les qualifiés et ces six pays s'affronteront le samedi 13 mai.

Mais à trois semaines des premiers shows, qui semble le mieux parti pour s'imposer ? Depuis plusieurs semaines, c'est l'Italie qui domine les classements des différents bookmakers, tandis que la Suède semble elle aussi bien placée pour s'imposer. La Belgique, la Bulgarie ou encore l'Arménie figurent parmi les favoris, tandis que la France, pour l'heure, semble selon les bookmakers bien partie pour se hisser dans le top 10 avec "Requiem" d'Alma, version remixée. puremedias.com vous propose un petit tour d'horizon des favoris.

Italie - Francesco Gabbani, "Occidentali's Karma"

Francesco Gabbani - "Occidentali's Karma"

Après une ballade l'an dernier, l'Italie a opté pour un titre plus entraînant, signé Francesco Gabbani. Baptisé "Occidentali's Karma", le titre se moque de la mondialisation, des tentatives occidentales de s'approprier les autres cultures et notamment celles de l'Est. Un titre à message qui n'en oublie pas d'être pêchu et entrainant, et que le public a sélectionné comme chaque année en Italie lors du Festival de San Remo.

Bulgarie - Kristian Kostov, "Beautiful Mess"

Kristian Kostov - Beautiful Mess © Youtube

Comme la majorité des candidats, le jeune Kristian Kostov, âgé de 17 ans à peine, a été révélé par des télé-crochets. Le jeune homme, né en Russie, a atteint la finale de "The Voice Kids" en Russie et a terminé deuxième de "The Voice" en Bulgarie, dont il est originaire. Particularité du candidat, il devient le premier né au 21e siècle à se produire à l'Eurovision, et a choisi pour l'occasion le titre "Beautiful Mess", une ballade planante, qui manque parfois un peu de puissance.

Suède - Robin Bengtsson, "I Can't Go On"

Robin Bengtsson - "I Can't Go On" © Youtube

Troisième de la saison 2008 de "Idol", la version suédoise de "Nouvelle Star", Robin Bengtsson figure lui aussi parmi les favoris - comme c'est le cas quasiment chaque année pour la Suède. Déjà candidat à représenter la Suède en 2016, il s'était incliné face à Frans, qui a terminé cinquième à Stockholm l'an dernier. Cette année, son titre uptempo "I Can't Go On" a séduit le public suédois, avec ses synthés omniprésents et son refrain très accrocheur.

Belgique - Blanche, "City Lights"

Blanche - "City Lights" © Youtube

Depuis quelques années, la Belgique se réveille à l'Eurovision ! Arrivée quatrième il y a deux ans grâce à Loïc Nottet et dixième l'an dernier avec Laura Tesoro, le pays envoie cette année la jeune Blanche, elle aussi révélée dans "The Voice". C'est avec le titre "City Lights", qu'elle a co-écrit, que Blanche espère s'imposer. Le titre est très réussi, mais manque peut-être un peu de relief pour un concours comme l'Eurovision. Reste à voir la mise en scène que proposera la jeune femme !

Salvador Sobral - Amar Pelos Dois

Salvador Sobral - Amar Pelos Dois © Youtube

Là où de nombreux pays parient sur la musique électronique, en mode ballade ou uptempo, le Portugal se veut plus authentique. Le pays fait confiance à Salvador Sobral, révélé par "Nouvelle Star" en 2009, et son titre "Amar Pelos Dois", ballade au piano et aux cordes. Une touche d'authenticité qui pourrait faire mouche !

Arménie - Artsvik, "Fly With Me"

Artsvik - "Fly With Me"

Comme le candidat bulgare, c'est dans la version russe de "The Voice" qu'Artsvik s'est fait connaître et elle espère s'imposer avec "Fly With Me", un titre aux accents électro et légèrement orientaux dont le début du refrain rappelle vaguement le "Frozen" de Madonna ! C'est dans la deuxième demi-finale, jeudi 11 mai, qu'Artsvik défendra les couleurs de l'Arménie.

Australie - Isaiah Firebrace, "Don't Come Easy"

Isaiah Firebrace - "Don't Come Easy" © Youtube

Cette année, c'est encore sur un gagnant de télé-crochet que l'Australie a parié, Dami Im ayant remporté "The X Factor" saison 5 et Guy Sebastian étant le tout premier "Australian Idol". Leur successeur s'appelle Isaiah Firebrace, et il s'est imposé l'an dernier en finale de la huitième saison de "The X Factor" en Australie. A Kiev, le jeune homme âgé de 17 ans entonnera la ballade "Don't Come Easy", signée par la même équipe d'auteurs que "Sound of Silence" de Dami Im.

l'info en continu
Europe 1 : Les salariés dénoncent le rapprochement "enclenché" avec CNews
Radio
Europe 1 : Les salariés dénoncent le rapprochement "enclenché" avec CNews
Europe 1 : Bertrand Chameroy défend en direct la station face à l'arrivée de Vincent Bolloré
TV
Europe 1 : Bertrand Chameroy défend en direct la station face à l'arrivée de...
"L'heure des pros" : Pascal Praud apparaît trop tôt à l'antenne de CNews et la rend aussitôt
TV
"L'heure des pros" : Pascal Praud apparaît trop tôt à l'antenne de CNews et la...
Audiences access 20h : "Quotidien" bon leader, "A prendre ou à laisser" en recul, "Scènes de ménages" en forme
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" bon leader, "A prendre ou à laisser" en recul,...
Audiences access 19h : "NOPLP" leader d'un cheveu devant "DNA", "C à vous" au million
Audiences
Audiences access 19h : "NOPLP" leader d'un cheveu devant "DNA", "C à vous" au...
Audiences : Succès pour "Le saut du diable" sur TF1 devant la fiction de F3, M6 faible, RMC Story en forme avec Coluche
Audiences
Audiences : Succès pour "Le saut du diable" sur TF1 devant la fiction de F3, M6...