Eurovision 2019 : La représentante de l'Ukraine se retire du concours sur fond d'imbroglio politique

Partager l'article
Vous lisez:
Eurovision 2019 : La représentante de l'Ukraine se retire du concours sur fond d'imbroglio politique
Maruv n'a pas voulu se plier aux conditions des responsables ukrainiens
Maruv n'a pas voulu se plier aux conditions des responsables ukrainiens © DR
Anna Korsun a refusé de mettre son nouveau statut au profit de la propagande du pouvoir en place.

Qui représentera l'Ukraine au prochain concours de l'Eurovision ? La question est posée, après le retrait lundi d'Anna Korsun, alias Maruv, qui grâce à son titre "Siren's Song", avait été choisie pour porter les couleurs de son pays en mai prochain à Tel-Aviv, en Israël. Mais un différend l'opposait à la chaîne publique UA PBC, co-organisatrice du Vidbir 2019, série d'émissions au concept similaire à "Destination Eurovision" en France, qui permet de sacrer le chanteur ou la chanteuse qui a réuni le plus de suffrages de la part d'un jury de professionnels et du public.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"

"Je ne suis pas un objet dans l'arène politique"

Selon l'AFP, les divergences entre la chanteuse de 27 ans et les organisateurs ont éclaté sur le rôle de la représentante ukrainienne de l'Eurovision, que l'UA PBC voulait lui attribuer pour en faire "un ambassadeur culturel de l'Ukraine". Elle devait de fait être la porte-voix de "l'opinion publique ukrainienne dans le monde". Sur sa page Facebook, Maruv a révélé qu'après d'interminables heures de négociations, elle a préféré jeter l'éponge. "Je ne suis pas prête à me produire avec des slogans et en utilisant ce concours comme un outil promotionnel de nos politiciens. Je suis une musicienne, pas un objet dans l'arène politique", a écrit celle qui était déjà arrivée en demi-finale de la sélection nationale ukrainienne en 2016 avec son groupe The Pringlez.

Outre cette réticence à se plier aux volontés des organisateurs, Maruv était également regardée d'un oeil méfiant par la classe politique de son pays en raison de sa série de concerts prévue en Russie, pays avec lequel l'Ukraine est en froid depuis l'annexion de la Crimée, en territoire ukrainien, par l'armée de Vladimir Poutine en 2014. Le ministre de la culture ukrainienne avait ainsi publiquement estimé que "seuls les patriotes conscients de leur responsabilité" devraient être autorisés à représenter le pays à l'Eurovision.

Un point d'écart avec son concurrent direct

Celui ou celle qui devra remplacé Maruv au pied levé n'a pas encore été officiellement désigné. Mais le trio Freedom Jazz - arrivé 2e à seulement un point d'écart avec le morceau "Cupidon" - est pressenti pour lui succéder.

l'info en continu
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
TV
Roselyne Bachelot candidate des "Reines du Shopping" sur M6 !
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Programme TV
"Grand hôtel" : La mini-série avec Carole Bouquet démarre le 3 septembre sur TF1
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 29 août au 4 septembre 2020
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée le 31 août
Programme TV
"Quotidien", Hanouna, "C à vous", "28 minutes"... : Les access font leur rentrée...
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
TV
"C l'hebdo" accueille deux nouvelles recrues
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de surveillance
Business
Lagardère : Bolloré et Amber s'allient pour réclamer 4 sièges au conseil de...
Vidéos Puremedias