Fabrice Arfi décommandé du "Grand Journal" pour un chapitre sur Vincent Bolloré

Partager l'article
Vous lisez:
Fabrice Arfi décommandé du "Grand Journal" pour un chapitre sur Vincent Bolloré
Fabrice Arfi, journaliste pour "Mediapart".
Fabrice Arfi, journaliste pour "Mediapart".
Le journaliste devait assurer la promotion d'un livre dont il est le co-auteur, "Informer n'est pas un délit".

Fabrice Arfi persona non grata sur les antennes du groupe Canal+ ? Le journaliste de Mediapart, co-auteur de "Informer n'est pas un délit" (Ed. Calmann-Lévy), un nouveau livre sur les empires médiatiques qui menacent l'investigation, avait été optionné par "Le Grand Journal" pour venir en plateau en assurer la promotion. Mais il a été "décommandé" de l'émission de Maïtena Biraben, comme il l'explique dans une interview à Télérama. En cause, un chapitre sur... Vincent Bolloré, nouveau boss de la chaîne.

À lire aussi
"La maison France 5" de Stéphane Thebaut va s'arrêter
TV
"La maison France 5" de Stéphane Thebaut va s'arrêter
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen" dans "C à vous"
TV
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen"...
Sébastien Thoen viré de Canal+ après sa parodie de "L'heure des pros" de Pascal Praud
TV
Sébastien Thoen viré de Canal+ après sa parodie de "L'heure des pros" de Pascal...

Bon client

"Ils m'ont même demandé de participer au numéro zéro de la nouvelle formule , le vendredi 4 septembre. Mais quelques heures avant, on m'appelle pour annuler, tout en confirmant notre venue pour la sortie du livre, le 30 septembre. La semaine suivante, notre éditeur reçoit un coup de fil de la rédaction en chef de l'émission pour dire que, finalement, rien ne sera fait sur le livre", explique-t-il. Pourtant, Fabrice Arfi est (était) un habitué des plateaux de Canal+ à chaque sortie d'une nouvelle enquête de son journal en ligne. On l'a vu de nombreuses fois début 2015 dans "Le Grand Journal" ancienne version ou "La Nouvelle Edition". Un "bon client" pour les télés. Mais ça, c'était avant que le milliardaire breton ne prenne le pouvoir.

Dans ce livre, en librairies depuis mercredi, 16 journalistes dénoncent "les nouvelles censures" en France, après la prise de pouvoir des industriels dans les groupes de médias, qu'il s'agisse de Vincent Bolloré dans Vivendi ou Patrick Drahi dans Libé, L'Express et BFMTV, via sa holding Altice Médias. A Canal+, depuis l'arrivée de Vincent Bolloré et son interventionnisme décomplexé sur l'éditorial, l'autocensure pèse sur les équipes. Pas un mot pas exemple sur la crise à Canal+ dans "Le Tube", l'émission médias de la chaîne. Récemment, c'est Olivier Galzi, journaliste sur iTELE, qui a refusé de présenter à l'antenne la Une de "Marianne" où apparaissait en bonne place... Vincent Bolloré.

l LIRE AUSSI Vincent Bolloré à Canal+ : RSF et un collectif dénoncent "l'ingérence"

Sur le même thème
l'info en continu
Valéry Giscard d'Estaing est mort
Politique
Valéry Giscard d'Estaing est mort
"I Love You Coiffure" : La nouvelle fiction de TF1 avec Muriel Robin débarque le 21 décembre à 21h05
Programme TV
"I Love You Coiffure" : La nouvelle fiction de TF1 avec Muriel Robin débarque le...
Miss France 2021 : Les questions de culture générale posées aux candidates
TV
Miss France 2021 : Les questions de culture générale posées aux candidates
"C'Pas la fin du monde" : Cauet revient sur NRJ 12 le 20 décembre
Programme TV
"C'Pas la fin du monde" : Cauet revient sur NRJ 12 le 20 décembre
"La France a un incroyable talent" : Qui sont les premiers finalistes de l'émission de M6 ?
TV
"La France a un incroyable talent" : Qui sont les premiers finalistes de...
Jamy Gourmaud : "Avec Youtube, j'ai découvert un nouveau média doté de sa propre grammaire"
Interview
Jamy Gourmaud : "Avec Youtube, j'ai découvert un nouveau média doté de sa propre...
Vidéos Puremedias