Farah RK quitte "Morandini Live" et dénonce un salaire "inconcevable"

Partager l'article
Vous lisez:
Farah RK quitte "Morandini Live" et dénonce un salaire "inconcevable"
Par Charles Decant Rédacteur en chef

Rédacteur en chef de puremedias.com, Charles Decant est diplômé de Sciences Po Paris. Après un passage chez Universal Music, il a rejoint l'aventure puremedias.com en 2007 et se spécialise notamment dans...

Farah RK dans "Morandini Live"
Farah RK dans "Morandini Live" © CNews
La chroniqueuse a expliqué sur Twitter les raisons de son départ.

Quelques émissions et puis s'en va. Hier, Farah RK a annoncé sur Twitter qu'elle avait décidé de quitter l'équipe de "Morandini Live", l'émission de décryptage de l'actualité média et politique animée depuis la rentrée sur CNews et Non Stop People par Jean-Marc Morandini. "Je vous annonce que j'ai décidé de quitter 'Morandini Live'. Merci à CNews de m'avoir laissé une place sur leur antenne. J'aurai, je l'espère, bientôt l'occasion de travailler sur d'autres émissions du groupe", lance l'ex-chroniqueuse.

À lire aussi
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore incertaine sur M6
TV
"Pékin Express" 2024 : Pourquoi la date de diffusion de la finale est encore...

"Ma franchise ne sonne pas avec #Morandini"

Au fil des tweets et des réponses à ses tweets publiés depuis hier, on glane quelques tacles envers le journaliste média, toujours mis en examen pour "corruption de mineur aggravée". "L'amour et la passion de mon métier !", répond-elle par exemple à un twittos qui avoue s'être demandé ce qu'elle allait "faire dans cette galère". "J'ai voulu voir ... Et bien j'ai vu : pas assez rock'n'roll, divertissant et stimulant pour moi", ajoute-t-elle. "Tu me suis depuis 1 moment et tu connais ma façon de bosser, ma franchise, ma cash attitude qui ne sonne pas avec #Morandini", lance-t-elle à un autre internaute.

Interrogée ce mardi par nos confrères de "Télé Loisirs", la jeune femme donne plus de précisions sur les raisons qui l'ont poussée à prendre cette décision. D'abord, elle pointe du doigt l'attitude contradictoire de son désormais ex-patron. "Au début de cette émission Jean-Marc Morandini nous a dit, à David-Xavier Weiss et à moi 'Je compte sur vous deux, vous êtes les piliers de cette émission cette année'. J'ai des messages de (son collaborateur) qui me disent 'Jean-Marc te veut trois fois par semaine dans l'émission'. Ce qui a été le cas pendant deux jours, et après c'est tombé à la trappe", regrette-t-elle.

"Quand tu fais absolument tout, c'est inconcevable !"

Mais surtout, ce sont ses conditions de travail qui l'ont poussée à prendre la porte. "Nous étions payés 90 euros par émission, on ne touchait pas de droits d'auteur. J'écrivais mes chroniques 24 heures à l'avance, je devais dérusher mes vidéos moi-même, faire mes montages moi-même, et on allait jusqu'à imprimer nos propres fiches parce que personne n'est capable de le faire (...) 90 euros, quand tu fais absolument tout, c'est inconcevable", tacle-t-elle, remerciant toutefois l'animateur de l'opportunité qu'il lui a offerte. "Je le remercie de m'avoir donné sa confiance. J'ai trouvé honorable qu'il donne sa chance à des gens qu'on ne connaissait pas vraiment", conclut-elle.

l'info en continu
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes "dénoncent la brutalité de ces méthodes"
Presse
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes...
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera pas la promo de son film "Deuxième acte" ?
Cinéma
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur les violences sexistes à l'hôpital arrive bientôt sur M6
Programme TV
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...