Festival de Cannes : Gus Van Sant et Matthew McConaughey se font siffler

Partager l'article
Vous lisez:
Festival de Cannes : Gus Van Sant et Matthew McConaughey se font siffler
Gus Van Sant, Naomi Watts et Matthew McConaughey hier à Cannes
Gus Van Sant, Naomi Watts et Matthew McConaughey hier à Cannes © Abaca
"La forêt des songes", le nouveau film de Gus Van Sant avec Matthew McConaughey s'est fait très froidement accueillir hier au Festival de Cannes.

Une vive salve de sifflets a conclu hier la projection de presse de "La forêt des songes", le nouveau film de Gus Van Sant, qui a été projeté hier lors de la quatrième journée du Festival de Cannes 2015. Douze ans après sa Palme d'or pour "Elephant", le réalisateur est de retour en compétition avec ce film qui rassemble Naomi Watts et Matthew McConaughey.

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
TV
Le journaliste Claude Sempère (France 2) est mort
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version

"La forêt des songes" raconte l'histoire d'un Américain (joué par l'acteur de "True Detective") venu se suicider dans la pluvieuse forêt d'Aokigahara, au Japon, et qui vient en aide à un Japonais perdu. Pour sa première projection publique, le film s'est fait descendre par la presse. Unanimement sévères, les journalistes spécialisés jugent le film raté et nombreux d'entre eux n'ont pas hésité à le décrire comme le "pire film" de Gus Van Sant. "Ahurissant qu'il soit en compétition", s'indigne même "L'Obs". Le "Hollywood Reporter" estime pour sa part que ce film marque un coup d'arrêt à la longue succession de bons films que McConaughey a enchaînés ces dernières années et qui lui a permis de décrocher l'Oscar l'année dernière pour "Dallas Buyers Club".

"Le droit de siffler"

Interrogé sur cet accueil glacial lors de la conférence de presse, Gus Van Sant s'est dit "un petit peu secoué". Le réalisateur américain a reconnu avoir lu des critiques qui allaient toutes dans le même sens. "J'avais l'impression que c'était la même personne qui avait écrit toutes les critiques", a-t-il expliqué, avant de chercher à relativiser en rappelant qu'"Elephant" n'avait pas été spécialement été bien accueilli lors de sa projection en 2003. "A l'époque, il y avait des disputes, même physiques, au sujet du film, pour savoir s'il était bon ou mauvais", s'est rappelé Gus Van Sant.

Le réalisateur a également minimisé l'importance de cette projection, en expliquant que les avis pouvaient changer d'ici sa sortie dans les salles françaises, le 9 septembre prochain. De son côté, Matthew McConaughey a expliqué que tout le monde avait "autant le droit de siffler que celui d'ovationner".

"La forêt des songes", le nouveau film de Gus Van Sant © Youtube
Matthew McConaughey
Matthew McConaughey
"La Tour sombre" : Première bande-annonce pour le film adapté des romans de Stephen King
Pub : Matthew McConaughey prend la défense des Lincoln
Le final de "True Detective" fait planter HBO !
Voir toute l'actualité sur Matthew McConaughey
Autour de Matthew McConaughey
  • Jennifer Garner
  • Jodie Foster
  • Don Cheadle
  • Dennis Hopper
  • Skeet Ulrich
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
ptitmayo

Je ne pense pas qu'il y ait de mauvais films, il y a juste des goûts différents, pas besoin de siffler!!!! Et MacConaughey peut se planter lui aussi et je le pardonne bien volontiers après ses prestations hallucinantes dans True Detective, Dallas Buyers Club et Interstellar.



Lagrogne

chouette pitch, ça ferait 3 T dans Télérama et la couv des cahiers du cinéma...
:)



chrisarmona

Le public cannois ... tu parles d'une référence ! ils n'aiment que les films croates sous-titrés en coréen, des histoires de vendeurs de bulbes de fleurs dépressifs qui couchent avec leur mère, filmé en noir et blanc !



fabperil

Houla si la presse de Cannes siffle...Attention c'est qu'ils ont raisons et que le film est mauvais. Et mon cul sur la commode. Mes chers spectateurs, faites-vous, vous même votre propre opinion. :)



lalo-19

Le fait que Caaaaaaaaaannes ait dit que le film était mauvais me donne très envie d'aller le voir.



mmalicorne

Tous les ans je suis très content de voir arriver le festival de Cannes car cela sonne le début des beaux jours...



antipseud0

Rien d'anormal ou d'étonnant. Quand on aime on applaudit et lorsque l'on est mécontent, on siffle.



Eyle Bay

Ne pas se fier aux critiques de Cannes. Attendre que l'effervescence retombe dans quelques semaines...pas à l'abri de voir des critiques se raviser après coup...



le-premier-jerem2

C'est le folklore des gros festivals, notamment Cannes, quand on est content on le montre et quand on ne l'est pas on le montre aussi. Pulp Fiction avait aussi eu quelques remous à sa projection, on voit le résultat. Rien de bien méchant en somme.



Dito

"...le nouveau film de Gus Van Sant, qui a été projeté hier lors de la quatrième journée du Festival de Cannes 2015."

C'était plutôt AVANT-hier.



Antoine

Je pense pas qu'un mauvais film mérite des sifflements. Je trouve ça vraiment irrespectueux pour le réalisateur et toute l'équipe du film.



eiffelnord

Sachant que si le film mérite (est-ce possible ?) des sifflements,
ces sifflements sont normalement directement d'abord adressés
aux sélectionneur de Cannes qui n'avaient pas à le sélectionner alors
que ces siffleurs pensent que beaucoup d'autres films l'auraient mérités.



Aurelien Python

Mouais, je ne comprendrai jamais ceux qui sifflent ou huent à Cannes... Ne pas applaudir ou alors très peu, c'est suffisant selon moi pour montrer qu'on témoigne peu d'intérêt à un film. En tant qu'amateur des films de Gus Van Sant, l'accueil cannois ne m'empêchera pas d'aller voir le film à sa sortie en salles.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"The Voice" 2020 : Une salle de concert et de nouvelles règles pour la finale
TV
"The Voice" 2020 : Une salle de concert et de nouvelles règles pour la finale
Netflix adapte en film d'animation un livre de Paul McCartney
SVOD
Netflix adapte en film d'animation un livre de Paul McCartney
L'année médias 2019 vue par... Sandy Heribert
Interview
L'année médias 2019 vue par... Sandy Heribert
Guerre des contenus : France Télévisions à l'offensive dans la fiction internationale
TV
Guerre des contenus : France Télévisions à l'offensive dans la fiction...
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
TV
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
Audiences : Quel bilan pour la saison 14 de "L'amour est dans le pré" sur M6 ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la saison 14 de "L'amour est dans le pré" sur M6 ?
Vidéos Puremedias