Festival de Cannes : Sifflets et problème technique pour la projection de "Okja"

Partager l'article
Vous lisez:
Festival de Cannes : Sifflets et problème technique pour la projection de "Okja"
L'équipe de "Okja" le 19 mai 2017 (Cannes)
L'équipe de "Okja" le 19 mai 2017 (Cannes) © Abaca
La projection du film de Bong Joon-ho a été rapidement interrompue en raison d'un problème d'écran.

"Okja" chat noir du festival de Cannes ? Premier film produit par Netflix sélectionné en compétition officielle, "Okja", du réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho, avec Jake Gyllenhaal et Tilda Swinton, était projeté tôt ce matin à l'Auditorium Louis Lumière du Palais des Festivals. Une projection particulièrement attendue alors que la polémique autour de la présence de deux films Netflix en compétition bat son plein, notamment parmi les journalistes.

À lire aussi
Festival de Cannes : Louane et Benjamin Biolay rendent hommage au cinéma lors de la cérémonie d'ouverture
Cannes
Festival de Cannes : Louane et Benjamin Biolay rendent hommage au cinéma lors de...
Festival de Cannes : Xavier Dolan très ému en recevant son prix
Cannes
Festival de Cannes : Xavier Dolan très ému en recevant son prix
Thierry Frémaux : "Faire de la critique ne se résume pas à 140 signes écrits à la fin du générique"
Cannes
Thierry Frémaux : "Faire de la critique ne se résume pas à 140 signes écrits à la...

Une trace de celle-ci s'est d'ailleurs entendue dès le début de la projection puisqu'à l'apparition du logo "Netflix" sur l'écran, des sifflets ont retenti dans la salle. Ceux-ci se sont poursuivis de longues minutes en raison d'un problème technique qui a quelque peu fâché le public - majoritairement composé de journalistes - présent dans la salle. En effet, le rideau ne s'était pas complètement levé sur l'écran, masquant ainsi une large partie de l'image et donc la tête des interprètes.

Le festival de Cannes présente ses excuses

Sur place, le journaliste Renan Cros évoque un public qui "hurle" et "hue", rappelant que la colère du public est uniquement dirigée contre le problème de format et non contre la labellisation Netflix du long métrage. Après plusieurs minutes de flottement, la projection du film a finalement été interrompue, les équipes sur place reconnaissant un "problème technique", avant d'être réinitialisée quelques instants plus tard.

Dans la matinée, le festival de Cannes a fait savoir dans un communiqué que cet incident était "uniquement dû aux services techniques du Festival", expliquant que celui-ci "présente ses excuses au réalisateur et à ses équipes, aux producteurs ainsi qu'aux spectateurs de la séance". Pas rancunier, le réalisateur Bong Joon-ho a ironisé devant les journalistes après la projection. Comme le rapportent nos confrères d'Allociné, le réalisateur sud-coréen leur a ainsi lancé : "Il y a tellement d'informations dans ces premières minutes que c'est une bonne nouvelle que vous les ayez vues deux fois".

Bong Joon-ho
Bong Joon-ho
l'info en continu
"L'essentiel chez Labro" : Le nouveau rendez-vous de Philippe Labro débute ce soir sur C8
Programme TV
"L'essentiel chez Labro" : Le nouveau rendez-vous de Philippe Labro débute ce soir...
Donald Trump accusé d'avoir espionné des journalistes du "Washington Post"
International
Donald Trump accusé d'avoir espionné des journalistes du "Washington Post"
Eric Zemmour : "TF1 est une télévision de gauche"
TV
Eric Zemmour : "TF1 est une télévision de gauche"
Audiences samedi : L'écart se resserre entre les JT de TF1 et France 2, Bon score pour la spéciale de "On est en direct"
TV
Audiences samedi : L'écart se resserre entre les JT de TF1 et France 2, Bon score...
Audiences : "Cassandre" leader devant "The Voice", Nagui en baisse
TV
Audiences : "Cassandre" leader devant "The Voice", Nagui en baisse
TF1 : Louane héroïne d'une série sur les médiums
Séries
TF1 : Louane héroïne d'une série sur les médiums
Vidéos Puremedias