Football : Amazon s'offre des matchs de Premier League en Grande-Bretagne

Partager l'article
Vous lisez:
Football : Amazon s'offre des matchs de Premier League en Grande-Bretagne
Premier League
Premier League © Abaca
La plateforme s'est vu attribuer ce jeudi 20 matchs du championnat anglais par saison pour la période 2019-2022.

Une première pour la plateforme d'e-commerce dans le domaine du football. Ce jeudi, la Premier League, championnat britannique de ballon rond, a attribué 20 matchs par saison à Amazon pour la période 2019-2022. Le géant américain pourra ainsi proposer aux abonnés britanniques pendant trois années sur sa plateforme Prime Video des rencontres des clubs anglais. Il s'agira uniquement des matchs de milieu de semaine et de jours fériés, comme lors du Boxing Day, et pendant les vacances de Noël. Avant cette nouvelle acquisition, Amazon avait déjà récupéré les droits de retransmission de l'ATP et de l'US Open, ainsi que ceux de certaines affiches de NFL

À lire aussi
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme problème technique sur RMC
Radio
"S'ils ne viennent pas, je pète tout !" : Eric Brunet furieux après un énorme...
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique, "MacGyver" faible sur M6
Audiences
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique,...
Thierry Ardisson quitte C8
TV
Thierry Ardisson quitte C8

Par ailleurs, la Premier League a cédé l'autre lot, comprenant 20 matchs, à BT Sport (British Telecom), pour 34 millions d'euros par an. Cette attribution de lots vient conclure l'appel d'offres lancé par la Premier League en février dernier. Ainsi, avec cette prise, BT Sport pourra proposer au total 52 matchs par saison sur ses canaux. L'autre groupe ayant acquis des droits télés sur le marché britannique est Sky Sport avec 128 matchs par an, pour 1,56 milliard d'euros par saison. Pour le moment, le montant payé par Amazon n'a pas été communiqué.

Deux lots non-attribués en France

En France, lors de l'appel d'offres pour les droits de la Ligue 1 qui a eu lieu la semaine dernière, aucun des GAFA ne s'est positionné. Le groupe Mediapro a raflé la quasi-totalité des matchs qui se disputeront sur la période 2020-2024, laissant tout de même les rencontres du samedi soir et du dimanche à 17h au groupe beIN Sports. Pour sa part, Free a acquis le lot 6 avec des extraits de 10 matchs par journée en quasi-direct et les droits VOD. Toutefois, l'appel d'offres n'est pas terminé puisque deux lots n'ont pas été attribués. Il est donc encore possible que des GAFA fassent une offre pour le lot 5 comprenant le Trophée des champions, les multiplexes de la première et des deux dernières journées, ainsi que les barrages pour l'accession en Ligue 1, et pour le lot 7 comprenant les magazines du lundi et du jeudi.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
tikeum75

pas besoin, c 'est pas très compliqué de comprendre que des petits malins à la con pressent des vinyls pourris à partir de fichiers mp3 ou wav sans passer par la case conversion en analogique par un ingé son pour trouver un rééquilibrage méticuleux du son comme je le disais tout à l'heure :)



Furious Angel

Regarde les vidéos dont je parles, tu comprendra mieux le sujet...



tikeum75

C'est quoi YouTube ?

Les CD sont arrivés et été achetés en France en masse a la fin des années 80, 88/89 environ (quand les ventes de CD ont dépassé celles des disques vinyle). Donc ça fait une bonne décennie de plus que ce que tu disais, "donc quelque chose plus vieux que les années 80".

Aujourd'hui, le son provient d’un enregistrement parfois analogique mais le plus souvent numérique stocké sur un disque dur, comme tu dis. Mais, une fois l’enregistrement terminé, celui-ci est envoyé au mastering. "Le Mastering est la première étape de la fabrication des disques vinyles. Les fichiers numériques sont transformés en fichiers analogiques selon un procédé lors duquel chaque sonorité doit être retravaillée : les aigus sont renforcés pour éviter leur dissolution et les graves sont maîtrisés pour réduire leur effet stéréo. Ce processus complexe, qui se doit de respecter chaque sonorité, est réalisé par des ingénieurs du son, selon la courbe RIAA (Recording Industry Association of America) ; elle opère comme une norme qui établit et corrige les variations d’amplitudes afin de standardiser le processus."

Donc ton "sinon c'est juste dégrader le master" n'a aucun sens comme ton "écouter de la musique sur un vinyl n'a aucun sens" :)



Furious Angel

Ecouter un vinyl a du sens sur un master analogique. Sinon c’est juste degrader le master.

Je t’invite à regarder les vidéos de PP Garcia sur le sujet sur YouTube, c’est passionnant.



tikeum75

Tu racontes vraiment n'importe quoi LOL "Écouter de la musique sur un vinyl n'a pas de sens", le truc le plus absurde et/ou débile que j'ai pu lire depuis un moment. Garde tes hipsters pour toi et penche toi sur les modèles de style de vie type Cathela, tu verras que les hipsters ont déjà disparu lol



Furious Angel

Ecouter de la musique sur un vynil n'a pas de sens. Sauf si c'est un master analogique (donc quelque chose plus vieux que les années 80). Un master numérique porté sur vynil ne peut techniquement pas avoir un bon son. C'est juste un délire de hipster...



tikeum75

Un objet de déco

Furious Angel

Sauf que ça n'a aucun rapport. Le vynil est plus un objet de déco qu'un support musical.

Très peu de chaînes de télé sont rentables, leurs audiences baissent, les jeunes s'en détournent. Ce sont des faits.



tikeum75

Je pense que tu ne vois pas ce qu'il y a derrière le pouvoir et la notion de rassemblement. Ce n'est pas uniquement une question de chiffres.

Les supports matériels cités ne sont pas un bon exemple d'autant plus que tu mélanges, la VHS a été remplacé par le DVD et c'était voulu et le DVD n'est absolument pas mort loin de là, le DVD a laissé la place au blu-ray, qui laisse la place au blu-ray 4K, etc... Suffit de voir les ventes :) Le marché est très florissant et encore plus aux Etats-Unis et en Angleterre alors que les plateformes SVOD cartonnent bien plus qu'en France. Par ailleurs, en parlant de support, quand tu vois le retour des vinyls et ce depuis 5ans, voir un peu plus, ce n'est même plus un marché de niche, bien au contraire, regarde combien pèse le vynil aux Etats-Unis aujourd'hui. La K7 magnétique va revenir bientôt, elle a commencé mais c'est restreint pour le moment, mais le marché va s’agrandir très bientôt. Du coup, tout ton champ lexical sur la dématérialisation, la mort du physique, du nouveau vs l'ancien, est totalement faussé. Le toucher, le souvenir matériel par une petite ou moindre collection, ne peut être évacué, comme le souvenir commun d'une population entière et non par cible, alors que les espèces de 3615GAFA - (tu peux ajouter des initiales si tu veux) - se gavent actuellement tant mieux pour eux, mais cela ne durera pas, ils vont crever (ou se faire crever) en même temps que le schéma du net qu'ils ont si mal initié en 10ans. On n'est pas au bout de bonnes surprises et c'est tant mieux :)



Furious Angel

Des procédés qui paraissent très ancrés peuvent disparaître à une vitesse que personne n'a anticipé : la VHS, le DVD.

Le pouvoir de rassemblement ne veut rien dire, au contraire. Un programme qui intéresse moyennement 5 millions de personne, ça ne vaut pas un cumul de programmes qui passionnent 5 millions de personnes. D'où le succès des plateformes de SVOD.

Il suffit de voir les usages des moins de 20 ans, il suffit de voir les audiences sur les cibles en telévision... Ca sent le roussi sévère.



tikeum75

Notez bien votre réponse quelque part et rendez-vous d'ici quelques années :) Il y a vraiment quelque chose que vous sous-estimez, par ailleurs votre troisième paragraphe est faux, vous mélangez les notions. Et dans le second paragraphe, je ne pense pas comme vous. Je vais même aller beaucoup plus loin que vous ne puissiez l'imaginer, c'est plutôt le net qui va disparaître :)



Furious Angel

Je crois que vous sous-estimez les changements d'usages.

Mais il faut faire attention à ce qu'on dit. Les chaînes de télévision vont disparaître, mais l'audiovisuel ne va pas disparaître. Celles qui arriveront à devenir une application survivront.

La différence c'est que la télé n'a pas remplacé la radio ou le cinéma, c'était des usages nouveaux, des médias nouveaux et différents. YouTube et Netflix, ça reste de la vidéo.

Par ailleurs, la radio va franchement très mal et je ne sais pas combien de stations existeront encore dans 20 ans. Le public est très très très très très vieillissant.



tikeum75

Vous verrez bien :) La nouvelle marotte "la télé de papa est morte", on va se la farcir un moment, mais juste un moment. Juste un petit truc de communication saupoudré ici et là , je vous laisse devinez par qui, mais bon, regardez la radio ou le cinéma, supposés disparaitre quand la TV est rentrée en masse dans les foyers français... :) Ces médias ont grave disparu, on n'en parle plus, n'est-ce pas, les moins de 50ans ne peuvent pas connaître... LOL



Furious Angel

Quel intérêt de réunir tout le monde devant Joséphine Ange Gardien ? A part du sport ou un débat présidentiel, ça ne sert à rien.

La Casa de Papel a été vue 17 millions de fois en France. Netflix sait très bien réunir.



tikeum75

Parce qu'il n'y a que la télé généraliste pour rassembler une population :) Certainement pas ceux que tu cites qui ne font que la fragmenter :)



Furious Angel

Par quel miracle elle pourrait ? TF1, Canal, M6, NRJ et NextRadioTV sont des nains face à Netflix, Google, Amazon, Disney et Apple.



tikeum75

La télé à Papa existera encore et toujours et reprendra de la vigueur très prochainement. Vous vous gourez un peu :)



Kiki

Tu oublies Hulu qui doit aussi arriver et fera sans doute très mal avec son immense catalogue de films et séries mais aussi son bouquet de chaines en direct.
Cela va finir par des rachats ou fusions de certains par d'autres.



rhumanau

vous parlez des NADAs ?



Furious Angel

Un clou de plus dans le cercueil de la télé à papa

Après, parler des GAFA est un peu incorrect, Google et Facebook ne sont pas sur ce marché, et Apple va y arriver en 2019, via la fiction. On aura quatre géants, Netflix, Amazon, Apple et Disney. C'est pas spécialement une histoire de GAFA...

Ca devient lassant cette simplification à l'extrême dès qu'on parle des acteurs du web, alors qu'ils sont largement entrés dans les usages. Dès que la télé parle du web, elle est paumée, ça serait bien que Puremédias maîtrise le sujet ^^



comments powered by Disqus
l'info en continu
"Votre question est imbécile" : Abdellatif Kechiche s'emporte contre un journaliste de l'AFP en conférence de presse
Cinéma
"Votre question est imbécile" : Abdellatif Kechiche s'emporte contre un...
Ligue des champions, Formule 1, rugby : Gilles Pélisson détaille la politique sportive de TF1
Sport
Ligue des champions, Formule 1, rugby : Gilles Pélisson détaille la politique...
Emmanuel Macron réagit aux convocations de journalistes à la DGSI
Politique
Emmanuel Macron réagit aux convocations de journalistes à la DGSI
M6 s'offre Gulli et Canal J pour 215 millions d'euros
TV
M6 s'offre Gulli et Canal J pour 215 millions d'euros
Audiences access 20h : "Quotidien" leader des talks sous le million, "Moundir" au plus bas, "Une saison au zoo" en forme
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" leader des talks sous le million, "Moundir" au...
Audiences access 19h : "DNA" leader devant Nagui, la P1 de "TPMP ouvert à tous" faible sur C8
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader devant Nagui, la P1 de "TPMP ouvert à tous"...
Vidéos Puremedias