France 3 et France Bleu : Les premières matinales communes seront lancées le 7 janvier

Partager l'article
Vous lisez:
France 3 et France Bleu : Les premières matinales communes seront lancées le 7 janvier
France Bleu
France Bleu © France Bleu
Nice et Toulouse seront les premières villes concernées.

Le rapprochement entre France 3 et France Bleu s'accélère. Selon un document du Sénat dont "Le Figaro" a eu copie, les toutes premières matinales communes, que l'on attendait à l'origine cet automne, entre la station publique et la chaîne à tendance régionale de France Télévisions seront lancées le 7 janvier prochain, tandis que les premiers pilotes seront tournés dans les prochaines semaines. Alors que Paris et Aix-en-Provence avaient initialement été annoncées, ce seront finalement Nice et Toulouse qui inaugureront ce rapprochement inédit entre les deux antennes.

À lire aussi
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et sensationnaliste" des médias français
TV
Pénurie de masques en France : Patrick Cohen pointe le "ton agressif, polémiste et...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

"Le concept de ces matinales a été précisé, il s'agira d'abord pour France 3 de récupérer le signal radio de France Bleu et de l'habiller avec des images. L'identité de France Bleu ne doit pas être menacée", a expliqué le rapporteur Jean-Pierre Leleux, sénateur LR des Alpes-Maritimes, à nos confrères du "Figaro". D'autres projets de rapprochement sont attendus dans les prochains mois entre les deux antennes, dont une émission politique mensuelle et des journées thématiques communes. "L'évaluation de cette expérience aura lieu au printemps 2019 tant sur le plan éditorial que financier", a assuré Jean-Pierre Leleux.

"Il n'y aura pas d'économies massives"

Si le rapprochement entre France 3 et France Bleu, dont le développement des matinales communes n'est qu'une première étape, a été voulu et pensé par les pouvoirs publics principalement dans une logique d'économies, celles-ci ne devraient pas être très importantes. "Il n'y aura pas d'économies massives même si l'évolution des méthodes de travail peut permettre des gains de productivité importants", a prévenu Jean-Pierre Leleux. Le renforcement de la production locale de France 3, un éventuel regroupement des équipes de France 3 et France Bleu au sein de structures communes ou encore une potentielle harmonisation des salaires entre les journalistes seraient en effet des sources de dépenses supplémentaires.

Sur le même thème
l'info en continu
Bernard Arnault au secours d'Arnaud Lagardère
Business
Bernard Arnault au secours d'Arnaud Lagardère
"C à vous, la suite" et "Passage des arts" de retour ce soir sur France 5
TV
"C à vous, la suite" et "Passage des arts" de retour ce soir sur France 5
"Askip" : La série pour ados arrive au quotidien sur France 4 dès ce soir
Séries
"Askip" : La série pour ados arrive au quotidien sur France 4 dès ce soir
Chloroquine contestée : Ségolène Royal supprime ses tweets, Raoult répondra sur LCI
Politique
Chloroquine contestée : Ségolène Royal supprime ses tweets, Raoult répondra sur...
"N'oubliez pas les paroles" : Découvrez les 18 candidats du tournoi des maestros sur France 2
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Découvrez les 18 candidats du tournoi des maestros...
"Major Crimes" : La saison 5 revient ce soir sur France 2
Programme TV
"Major Crimes" : La saison 5 revient ce soir sur France 2
Vidéos Puremedias