France Inter : Laurence Bloch détaille les nouveautés de la rentrée

Partager l'article
Vous lisez:
France Inter : Laurence Bloch détaille les nouveautés de la rentrée
Par Benoit Daragon Journaliste
Laurence Bloch, directrice de France Inter.
Laurence Bloch, directrice de France Inter. © DR
Après de gros changements la saison dernière, France Inter ajuste sa grille pour la rentrée prochaine. Interview de Laurence Bloch, directrice de France Inter.

A la rentrée dernière, France Inter a largement revu sa grille, recrutant Nagui, Nicolas Demorand, Augustin Trapenard ou Léa Salamé. Le mois de septembre sera plus calme pour la troisième radio de France, qui va tout de même ajuster son offre le matin et en fin d'après-midi. Laurence Bloch, la directrice de la station, a détaillé ses changements hier après-midi à puremedias.com.

À lire aussi
France Bleu : Les journalistes votent la défiance contre la direction de l'information
Radio
France Bleu : Les journalistes votent la défiance contre la direction de...
"Mask Singer" : Laurent Ruquier révèle l'identité de deux candidats sur RTL
Radio
"Mask Singer" : Laurent Ruquier révèle l'identité de deux candidats sur RTL
France Bleu : Face au "mal-être" de la rédaction, la direction de l'information visée par une motion de défiance
Radio
France Bleu : Face au "mal-être" de la rédaction, la direction de l'information...
Bertrand Chameroy : "Adieu petite fusion TF1-M6 partie trop tôt"
Radio
Bertrand Chameroy : "Adieu petite fusion TF1-M6 partie trop tôt"

Propos recueillis par Benoît Daragon.

puremedias.com : Etes-vous satisfaite des changements opérés à la rentrée dernière ?
Laurence Bloch : Oui, la saison est éblouissante. Je suis très reconnaissante envers tous les producteurs qui ont porté cette chaîne très haut pour de très bonnes raisons. C'était important de renouveler la grille. Je pense qu'on a découvert que les auditeurs, dont on dit souvent qu'ils honnissent les changements, sont très friands de nouveautés. On m'avait dit que j'étais folle de changer un tiers de ma grille. Mais comme on a proposé de nouvelles émissions "très France Inter", les auditeurs nous ont suivis.

Du coup, les changements à la rentrée prochaine seront anecdotiques ?
Non, il va y avoir un changement majeur le matin. Nous allons lancer un grand magazine de reportages. On nous reprochait de manquer de reportages. Et c'est vrai que ces derniers temps, cette chaîne n'allait pas assez sur le terrain et n'écoutait pas suffisamment les citoyens. Après les attentats de janvier, il est encore plus nécessaire que les Français s'écoutent et s'entendent. Ce sera la mission d'une nouvelle émission quotidienne qui sera présentée par Bruno Duvic tous les jours de 10h à 11h. Il se déplacera partout en France pour voir ce qui se fait et ce qui se dit sur le territoire. Pour France Inter, ce nouvel espace consacré aux reportages et à l'interactivité est capital. On partira des citoyens pour traiter de grands sujets nationaux. Il ne s'agira pas de débats organisés depuis Paris ! C'est important que des gens qui ont des points de vue différents puissent se retrouver même si ce n'est que dans un studio de radio.

"Cette année on revoit le 8h/9h"

Ce nouveau magazine aura un esprit militant comme "Là-bas si j'y suis" de Daniel Mermet ?
Il aura un esprit curieux et ouvert. Bruno Duvic est la bonne personne pour ce nouveau rendez-vous car il a beaucoup de rigueur journalistique et en même temps de la fantaisie.

Bruno Duvic va donc quitter la revue de presse ?
Bruno Duvic avait envie de changer de vie après s'être levé aux aurores pendant six saisons pour préparer la revue de presse. J'ai proposé à Hélène Jouan de le remplacer. Je lui ai demandé si elle en avait envie car je ne voulais pas lui imposer, surtout qu'elle a changé souvent de place ces dernières saisons. Mais elle est folle de joie et pleine de craintes à l'idée de faire cet exercice. Après la refonte du 7/8 l'année dernière avec les arrivées de Léa Salamé et de Rebecca Manzoni, cette année on revoit le 8/9. Le grand entretien et l'interactivité demeurent mais la voix de la revue de presse change. Marc Fauvelle va reprendre le journal de 8h.

Nicolas Demorand va reprendre "Le téléphone sonne"

Et donc quel nouveau présentateur pour "Le téléphone sonne" ?
Très logiquement, c'est Nicolas Demorand, qui a fait ses preuves cette saison avec "Un jour dans le monde". Les deux émissions vont se suivre, le téléphone va continuer de sonner ! Mon autre chantier c'est de consolider les autres nouveautés lancées en septembre comme "Boomerang" d'Augustin Trapenard ou l'émission de Charline Vanhoenacker. Et, quand c'est possible, je ne suis pas contre le fait d'allonger les émissions qui marchent. Je suis d'ailleurs en discussions avec Charline et Alex Vizorek à ce sujet, mais rien n'est décidé à ce jour.

Nagui, Pascale Clark, "Boomerang", "L'instant M" et "Affaires sensibles". Tout cela est reconduit ?
Oui, idem pour l'émission de Matthieu Aron le vendredi. En revanche on travaille sur la tranche 23h/1h où il y a une émission différente par jour. On va essayer de gagner en cohérence avec les producteurs concernés. Mais rien n'est acté. On va s'y mettre maintenant que les plus gros chantiers sont terminés !

"Nathalie Dessay abandonne sa quotidienne"

En revanche, le départ de Nathalie Dessay qui a rejoint en septembre est acté ?
Si elle avait voulu rester, elle serait encore là ! Nathalie abandonne la quotidienne car elle commence une nouvelle vie au théâtre et elle n'a plus le temps de continuer. L'année dernière, on a beaucoup bataillé pour l'avoir. Mais on aimerait pouvoir continuer avec elle le week-end. C'est elle qui part comme Patrick Pesnot abandonne de lui-même "rendez vous avec X". Je tiens à saluer cette émission emblématique, qui a été très novatrice dans sa forme et dans son fond. C'était chaque semaine un travail énorme. Je tire mon chapeau à Patrick et à son équipe pour ces 18 belles années. Patrick n'a pas l'énergie pour reprendre une saison entière. Mais je ne désespère pas qu'il revienne l'été, ce qui lui permettra de souffler et aux auditeurs de retrouver cette belle émission.

Entre 10h et 11h, cette saison il y avait "Service Public". Que va faire Guillaume Erner à la rentrée ?
"Service Public", ça s'arrête mais Guillaume Erner aura deux places à la rentrée qui ne sont pas encore totalement définies. Il va faire une petite émission très courte, mais qui pour moi est très importante. Chaque jour, pendant 10 minutes, il va tordre le cou à une idée reçue de façon très ludique.

Le week-end, Guillaume Galienne continue ?
Oui, il a déjà commencé à enregistrer ses émissions de rentrée. Soyez rassurés, ce doudou-là ne partira pas !

France Inter
France Inter
France Inter : Augustin Trapenard ému aux larmes pour la dernière de "Boomerang"
France Inter : Nathalie Iannetta et Claude Askolovitch aux commandes de "L'esprit sport" à la rentrée
France inter : Charline Vanhoenacker et Thomas Legrand arrêtent leur billet quotidien dans la matinale
André Manoukian, Claude Askolovitch, François-Régis Gaudry... : La grille d'été 2022 de France Inter se dévoile
Voir toute l'actualité sur France Inter
Autour de France Inter
  • Pascale Clark
  • Frédéric Mitterrand
  • Charline Vanhoenacker
  • Sophia Aram
  • Jean-Luc Hees
  • Philippe Vandel
  • François Morel
  • Philippe Val
  • Isabelle Giordano
l'info en continu
Hugo Clément répond avec détachement aux attaques de Gaspard Proust
TV
Hugo Clément répond avec détachement aux attaques de Gaspard Proust
Netflix : Ce film ébouriffant truffé d'effets spéciaux extraordinaires quitte bientôt la plateforme
SVOD
Netflix : Ce film ébouriffant truffé d'effets spéciaux extraordinaires quitte...
France Médias Monde : Marie-Christine Saragosse candidate à un troisième mandat
TV
France Médias Monde : Marie-Christine Saragosse candidate à un troisième mandat
France Bleu : Les journalistes votent la défiance contre la direction de l'information
Radio
France Bleu : Les journalistes votent la défiance contre la direction de...
"Je laisse les gens fantasmer" : Laurence Ferrari réagit aux critiques sur sa nomination à "Paris Match"
Presse
"Je laisse les gens fantasmer" : Laurence Ferrari réagit aux critiques sur sa...
Giorgia Meloni : La première télévision française de la présidente du parti d'extrême-droite italien
TV
Giorgia Meloni : La première télévision française de la présidente du parti...