France Inter : Quand François Morel prouve par l'absurde l'inutilité des relances dans une chronique

Partager l'article
Vous lisez:
France Inter : Quand François Morel prouve par l'absurde l'inutilité des relances dans une chronique
François Morel sur France Inter ce matin © Dailymotion
Dans son billet matinal sur France Inter, François Morel a moqué le travers de tous les présentateurs de matinale : les relances dans les chroniques.

Une histoire de relances. C'est le lot quotidien de tous les chroniqueurs à la radio : leurs billets sont entrecoupés d'interventions des présentateurs pour dynamiser leurs chroniques. Un travers dont a choisi de s'amuser ce matin François Morel sur France Inter, avec dans le rôle de la victime consentante, le journaliste Nicolas Demorand.

À lire aussi
"Vous êtes un voyou !" : Jean-Michel Aulas s'écharpe avec Daniel Riolo sur RMC
Radio
"Vous êtes un voyou !" : Jean-Michel Aulas s'écharpe avec Daniel Riolo sur RMC
Philippe Caverivière se moque des audiences de RTL : "On est premiers derrière France Inter !"
Radio
Philippe Caverivière se moque des audiences de RTL : "On est premiers derrière...
"Bonjour Marine Le Pen" : puremedias dans les coulisses des "Matins présidentiels" de franceinfo:
Radio
"Bonjour Marine Le Pen" : puremedias dans les coulisses des "Matins présidentiels"...
Bruno Guillon : "Vouloir parler comme un jeune, c'est ridicule"
Radio
Bruno Guillon : "Vouloir parler comme un jeune, c'est ridicule"

"Je ne suis pas fou des relances"

"On me dit que vous êtes aujourd'hui un peu ronchon", a lancé ce dernier face à son collègue. Et l'ex-membre des Deschiens, faussement étonné, de répondre que le matinalier faisait fausse route. "A mon avis, c'est une phrase qui a été utilisée pour lancer Nicole Ferroni (une autre humoriste de France Inter, ndlr) il y a quelques semaines. Ça doit être un bug informatique. Moi, en plus, je vous dis jamais comment me lancer", a rappelé François Morel. "D'ailleurs, j'ai entendu dire que vous n'aimiez pas trop ça, les relances écrites par les chroniqueurs eux-mêmes...", a-t-il ajouté. "C'est vrai, François, je vous l'avoue : je ne suis pas fou des relances", a confirmé le présentateur.

C'était donc le début d'un jeu de dupes, parti pour durer pendant toute la chronique de l'humoriste. "De quoi allez-vous nous parler aujourd'hui ?", a interrogé Nicolas Demorand. "Donc ça, c'est pas une relance, c'est la phrase d'introduction de ma chronique...", a résumé François Morel. "C'est un lancement", a confirmé le journaliste. "En effet, votre chronique n'ayant pas encore commencé, il est normal que je vous donne la parole afin que vous puissiez la lire et donc que je vous lance", a annoncé Nicolas Demorand.

"Donc, je commence. Soyons le moins polémique possible, ne jetons pas de l'huile sur le feu. Comment dire les choses le plus sobrement possible ?", a fait mine de débuter François Morel. Il a été de nouveau coupé par Nicolas Demorand : "Alors là, j'ai l'impression que vous avez décidé de nous parler des propos de Laurent Wauquiez, dont les conséquences dans le landerneau politique ne sont sans doute pas terminées". "Non, pas du tout, a répliqué le chroniqueur. Si vous n'aimez pas trop la pratique des relances au sein des papiers des chroniqueurs et que vous en faites quand on ne vous en demande pas...".

"Moi, je lis ce qu'on me donne à lire"

"Moi, je lis ce qu'on me donne à lire", a souligné un Nicolas Demorand, amusé. "Là, vous voyez bien que vous ne m'avez pas relancé, vous m'avez arrêté dans mon mouvement pour me diriger vers le sujet qui alimentait déjà bon nombre de commentaires : les déclarations volées de Laurent Wauquiez et ses nombreuses ramifications", s'est faussement agacé François Morel.

"Et visiblement, les conséquences dans le landerneau politique des propos de Laurent Wauquiez ne sont pas terminées !", a relancé Nicolas Demorand, avec plus de succès cette fois. "En effet, notamment cette phrase de Nicolas Sarkozy : 'Beaucoup de monde me disait que tu n'étais qu'une grosse merde, aujourd'hui, je n'ai d'autre choix que de penser comme eux...", a rappelé le chroniqueur. "Une phrase, François, pleine de sous-entendus", a dit le journaliste en lisant son papier. "Non, pas spécialement, c'est assez direct comme phrase. Je vois pas où vous voyez des sous-entendus !", a répliqué François Morel, sous les rires des personnes présentes dans le studio.

"De quoi allez-vous nous parler ce matin ?"

Après de nouveaux échanges tout aussi lunaires et alors que la chronique arrivait à son terme, Nicolas Demorand a posé une question essentielle à François Morel : "De quoi allez-vous nous parler ce matin ?". "Je vous dirai ça la semaine prochaine, je referai une chronique comme d'habitude, mais cette fois sans relances", a annoncé l'humoriste. "Je déteste les relances ! Voilà, je le dis et je le confirme", s'est amusé le journaliste en conclusion. puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

France Inter
France Inter
Michou en retard sur France Inter : Sonia Devillers débute son émission sans invité
France Inter et franceinfo organisent le premier débat de la primaire écologiste à 12h
France Inter adopte une nouvelle signature sonore
France Inter : Natacha Polony, Cécile Duflot, Alexandre Devecchio et Étienne Gernelle rejoignent la matinale
Voir toute l'actualité sur France Inter
Autour de France Inter
  • Pascale Clark
  • Frédéric Mitterrand
  • Charline Vanhoenacker
  • Jean-Luc Hees
  • Sophia Aram
  • Philippe Vandel
  • Philippe Val
  • François Morel
  • Isabelle Giordano
l'info en continu
Audiences novembre : TF1 leader mais en baisse, F2 au top, F3 en repli, C8 et Cnews en forme
Audiences
Audiences novembre : TF1 leader mais en baisse, F2 au top, F3 en repli, C8 et...
"Les princes et princesses de l'amour" de retour pour une saison 9 aujourd'hui sur W9
Programme TV
"Les princes et princesses de l'amour" de retour pour une saison 9 aujourd'hui sur W9
"Sors de tes plateaux télés !" : Passe d'armes entre Charles Consigny et Olivier Truchot sur RMC
TV
"Sors de tes plateaux télés !" : Passe d'armes entre Charles Consigny et Olivier...
"ici tout commence" : Pourquoi TF1 déprogramme son feuilleton ce mardi
Séries
"ici tout commence" : Pourquoi TF1 déprogramme son feuilleton ce mardi
"Mon plus beau Noël" : Valérie Damidot et Juan Arbelaez basculent sur TFX pour la saison 4 aujourd'hui
Programme TV
"Mon plus beau Noël" : Valérie Damidot et Juan Arbelaez basculent sur TFX pour la...
Miss France 2022 : Jean-Pierre Pernaut président du jury
TV
Miss France 2022 : Jean-Pierre Pernaut président du jury