France Télévisions : Fin de la publicité dans les programmes pour enfants

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions : Fin de la publicité dans les programmes pour enfants
L'hémicycle du Sénat
L'hémicycle du Sénat © Abaca
La proposition de loi visant à interdire la publicité dans les programmes jeunesse du service public a été définitivement adoptée mercredi par le Sénat.

Tchao la publicité dans les programmes pour enfants de France Télévisions. C'est du moins l'ambition d'une proposition de loi déposée par le Sénateur EELV André Gattolin, définitivement adoptée mercredi par le Sénat.

À lire aussi
Des journalistes membres de la #LigueDuLol écartés de leur rédaction (MAJ)
Internet
Des journalistes membres de la #LigueDuLol écartés de leur rédaction (MAJ)
Audiences : Succès pour le "Palmashow" sur TF1, "Chérif" 2e, Patrick Sabatier faible sur C8
Audiences
Audiences : Succès pour le "Palmashow" sur TF1, "Chérif" 2e, Patrick Sabatier...
"TPMP" coupe une blague sur le viol de Jean-Marie Bigard dans sa rediffusion sur C8
TV
"TPMP" coupe une blague sur le viol de Jean-Marie Bigard dans sa rediffusion sur C8

Adoptée en janvier par l'Assemblée nationale contre l'avis du gouvernement et du groupe socialiste, et ce grâce à l'appui des Républicains, des radicaux et de l'UDI, cette proposition prévoit de renforcer le cadre pour la publicité dans les tous les programmes destinés à la jeunesse.

Elle préconise surtout d'interdire sur les chaînes de France Télévisions toute publicité un quart d'heure avant, pendant et un quart d'heure après les programmes jeunesse, c'est à dire pour ceux s'adressant à des enfants de moins de 12 ans. Les défenseurs de la mesure invoquaient notamment des raisons de santé publique, et notamment l'impact de la promotion des boissons et produits alimentaires sucrés sur la santé des enfants.

1er janvier 2018

Le ministère de la Culture s'était opposé à cette proposition de loi au nom du manque à gagner qu'elle engendrerait pour le groupe audiovisuel public, estimé à 20 millions d'euros. Une estimation remise en question par André Gattolin qui l'estime à 7 millions d'euros.

Avec l'arrivée d'Audrey Azoulay, l'hostilité du gouvernement s'était toutefois faite plus discrète. Mercredi, la quasi-totalité des socialistes et communistes se sont malgré tout abstenus. Soutenue par près de neuf Français sur dix, ainsi que des fédérations de pédiatres, de parents d'élèves ou des associations familiales, cette réforme devrait prendre effet à compter du 1er janvier 2018.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Backpacker

Le "courage" politique a ses limites hein! Ce gouvernement dit de gauche ne touche JAMAIS Ô GRAND JAMAIS au CAC40! Faut pas déconner quand même...



Backpacker

Oui mais pas soutenue par la gauche! Alors qu'il s'agit bel et bien d'une mesure sociétale, donc de gauche avant tout. C'est quand même hallucinant non?



Backpacker

Oui c'est pitoyable. Et ça c'est la "gauche"! Sidérant!



lev-steph2

Cette décision est purement dégueulasse, soit les chaines privés sont au même barème soit cette décision ne doit pas être mise en fonction.
Ou alors si les chaines privés ne veulent pas, leurs chaines sont retiré du réseau TNT terrestre.



amorce

Donc ?



La Sardine

Très juste puisque la publicité est interdite à 20 heure, l'heure du retour des programmes plus "adultes".



La Sardine

C'est quand même extraordinaire que la gauche soit le plus brillant soutient à la publicité sur le service public ! Elle d'habitude si généreuse et prompte à nous expliquer que le privé c'est beurk, et que le secteur public doit être beau et fort (je caricature à peine).

Je suis pour ma part favorable à l'abandon total de la publicité sur les chaines publiques avec en toile de fond un certain nombre de réformes dont le passage de 6 à 4 canaux (France 4 & France ô en moins), la fusion totale des rédactions tv publiques et pourquoi pas demain réintégrer la radio. Et de fait je suis pour l’augmentation de la redevance puisque le manque a gagner est conséquent. Et pourquoi pas une réforme de la redevance tv d'ailleurs. Reste un certain nombre de réformes dans la production etc (déjà engagée par D. Ernotte).

C'est à mon avis une bonne réforme pour nos enfants.



Starlight

L'arrêt de la pub dans les programmes jeunesse revient également à faire de France 4 une chaîne quasiment sans pub.



prof2tout

Tout a fait , c'est une décision purement financière bénéficiant au sociétés qui détiennent les chaines privées .
La culture n'a rien a voir dans cette affaire , les lobbys on bien travaillé .



Starlight

Le manque à gagner sera compensé par des crédits publics supplémentaires (la mesure devrait coïncider avec l'élargissement de l'assiette de la redevance) pour continuer à soutenir la filière de l'animation.
Je suis d'accord cependant sur l'efficacité de cette mesure sur les enfants qui aurait été optimale si elle avait aussi concerné les chaînes privées.



prof2tout

Le secteur privé n'est pas "épargné" , il est directement bénéficiaire de cette décision soumise au Sénat par les lobbys des sociétés financières qui détiennes les chaines privées .

C'est avec le même esprit qu'il avait été décidé de ne plus diffuser de pub sur France TV après 20 heures .
Pour les privés , tout l'argent qui va au public est du manque a gagner .
Pourtant , cette pub est une part importante pour que la redevance n'augmente pas trop .



Starlight

Un retour ciblé dans les retransmissions sportives (ex : à la mi-temps de match) serait une bonne idée. C'est d'ailleurs une préconisation du rapport Assouline pour mieux exposer le sport sur les chaînes en clair.



Starlight

Pas de grosse augmentation mais un élargissement de l'assiette très probablement.



mmalicorne

Et quoi ?



amorce

Donc cette loi n'a pas été voté ?



amorce

Et ?



victornewman

Pourquoi le secteur privé est-il épargné ? Ce ne sont pas les mêmes enfants qui regardent ?



LeKouign

Ils auraient pu aussi se limiter à interdire les pubs pour les produits alimentaires et autres produits posant problème, plutôt que de tout interdire.
Ça va encore créer une inégalité entre public/privé (à croire que le pub pour le soda est moins dangereuse sur TF1...) et un manque à gagner qui va soit influencer sur la qualité des programmes (les dessins animés coûtent cher à produire...), soit coûter une fois de plus à ceux qui ont encore l'honnêteté de payer leur redevance tv.
En somme, cette mesure part d'une bonne intention mais n'assume pas ses conséquences.



Lex

Soutenue par 9 français sur 10 ?
Ce chiffre sort d'où ? Je n'étais même pas au courant du projet...
Franchement, il y a un patron, enfin une patronne, à la direction de France Télé. C'est à elle de prendre ces décisions. Si la pub est mauvaise pour les gosses, alors elle devrait être interdite sur toutes les chaines et pas que sur le service public. Le parlement est vraiment une plaie. Egalité devant la loi, toussa...

Sinon, augmentation de la redevance en vue.



pupuce

Je sais.



Thomas de Borgoña

À propos de la pub sur France Télé, ce serait sympa s'ils ne l'autorisaient qu'aux heures de grande écoute (c'est-à-dire le matin hors programmes jeunesse, entre midi et 14h, et entre 18h et 22h à peu près). Ainsi, France Télévisions diffuserait MOINS de pub en tout, mais gagnerait + d'argent, et en plus, on échapperait aux pubs déprimantes pour Aviva, PFG et consorts.



mat76

Loi déposée par un sénateur EELV.



pupuce

Excellente Loi ....
malgré que la quasi-totalité des socialistes et communistes se soient abstenus de la soutenir.



Tnec

Bonne mesure. Pour compenser 5 min de pub après le 20h de Fr2 ne serait pas un problème. Aujourd'hui le JT termine à 20h35 et le prime commence à 21h !! 25min de programme court, avec très souvent des redifs de Parents mode d'emploi...



norbertgabriel

Quand le ministère de la culture (avec un petit "c") confond l'éducation et la finance... Je comprends même pas que ça ait pu être discuté..



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Michel Field a refusé de présenter "Le grand échiquier" sur France 2
TV
Michel Field a refusé de présenter "Le grand échiquier" sur France 2
"Le Grand Oral" : Découvrez les premiers instants du concours d'éloquence de France 2
TV
"Le Grand Oral" : Découvrez les premiers instants du concours d'éloquence de...
#LigueduLol : "Mediapart" publie une enquête accablante sur "Les Inrocks"
Presse
#LigueduLol : "Mediapart" publie une enquête accablante sur "Les Inrocks"
Grand débat national : 10 ministres en direct sur Twitch pendant 11 heures
Internet
Grand débat national : 10 ministres en direct sur Twitch pendant 11 heures
Alex Ramirès quitte "Quotidien"
TV
Alex Ramirès quitte "Quotidien"
Le "Soir 3" bientôt supprimé ? La direction de France Télévisions répond
TV
Le "Soir 3" bientôt supprimé ? La direction de France Télévisions répond
Vidéos Puremedias