France Télévisions sera à l'équilibre en 2018 malgré les économies, assure Delphine Ernotte

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions sera à l'équilibre en 2018 malgré les économies, assure Delphine Ernotte
Delphine Ernotte
Delphine Ernotte © PAVIOT Tristan / FTV
La patronne de France Télévisions s'est exprimée mercredi lors de son audition annuelle à l'Assemblée nationale.

Tout va bien. Ce mercredi, Delphine Ernotte s'est exprimée à l'Assemblée nationale pour son audition annuelle devant les députés. La patronne de France Télévisions a assuré que son groupe sera à l'équilibre cette année malgré les réductions budgétaires imposées par le gouvernement. "Nous sommes à l'équilibre depuis 2015 et nous y arriverons cette année malgré les réductions budgétaires", a-t-elle déclaré auprès des membres de la commission des affaires culturelles du Palais-Bourbon. La présidente de France Télé a tenu à préciser que les efforts d'économies avaient porté sur la structure de France Télévisions. Elle a également souligné les audiences "en progression" cette année avec une "rentrée réussie", évoquant notamment sa satisfaction concernant les scores d'audience du nouveau feuilleton quotidien de France 2, "Un si grand soleil".

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1
TV
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1

"Je pense que c'est faisable"

Le groupe présidé par Delphine Ernotte est engagé dans un grand plan de réduction de dépenses avoisinant les 50 millions d'euros en 2018, sur un budget de 2,8 milliards. Ce plan passe notamment par la suppression de 180 postes à la faveur de départs à la retraite. France Télévisions répond ici aux restrictions budgétaires imposées par le gouvernement, s'élevant environ à 400 millions d'euros d'ici 2022. Par ailleurs, ces efforts d'économies s'accompagneront de la suppression de France 4 et France Ô sur la TNT.

"Je ne dis pas que c'est facile, mais je pense que c'est faisable", a-t-elle commenté au sujet de ces restrictions budgétaires. Delphine Ernotte a ajouté que l'arrêt de France Ô pourrait être l'occasion de renforcer la présence des départements et des territoires d'Outremer sur les autres chaînes, avec des émissions dédiées "au moins une fois par mois". Elle a d'ailleurs annoncé la nomination d'un référent outremer à France Télévisions qui participera aux conférences de rédaction. Concernant France 4, l'ex-dirigeante d'Orange a estimé que son passage en numérique allait dans "le sens de l'histoire". "Avoir une offre numérique de qualité et sécurisée, c'est nécessaire", a-t-elle précisé, assurant que les investissements dans l'animation seraient maintenus.

Salto "en cours" de consultation avec les autorités de la concurrence européenne

Enfin, elle a tenu à rassurer concernant les investissements dans la création, rappelant qu'ils ont été augmentés, passant de 390 millions par an en 2015 à 420 millions aujourd'hui, et qu'ils seront maintenus. Delphine Ernotte tente actuellement de passer un nouvel accord avec les producteurs pour lequel elle a "ouvert de nouvelles négociations". Au sujet de la plateforme de vidéos en ligne sur abonnement, Salto, que prépare France Télévisions, TF1 et M6, la patronne du groupe public a indiqué que la consultation avec les autorités de la concurrence européenne était "en cours". Elle a ajouté que le projet suscitait beaucoup d'intérêt chez ses homologues européens.

Delphine Ernotte-Cunci
Delphine Ernotte-Cunci
Droits de Roland-Garros : Delphine Ernotte répond à la pression mise par la Fédération française de tennis
"Ca me rend dingue" : Delphine Ernotte agacée par la lenteur de l'administration européenne dans le dossier Salto
Images retouchées sur France 3: Des "faits graves" qui appellent des "sanctions" selon Delphine Ernotte
Delphine Ernotte ne veut plus que les programmes entiers de France Télévisions soient sur Youtube
Voir toute l'actualité sur Delphine Ernotte-Cunci
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
karima

je suis dégoutée pour F4 et FO



karima

n 'importe quoi



karima

C'est pour ça que les objectifs vont être atteint tout ce qui est bien est dégagé donc reste que des émissions à bas cout



Jonathan

Certes, sauf qu'aujourd'hui, on déguise les économies en prétendant réaliser des innovations techniques. L'on ferme France 4 et on dit que cela est moderne.



REDJOHNLEROUGE

Ils ont toujours fait des économies. ça ne date pas d'aujourd'hui. Ca se passe à chaque changement de gouvernement



Jonathan

C'est la nouvelle mode que de faire passer des économies pour de prétendues innovations. Justifier la suppression de France 4 en prétendant qu'il s'agit « du sens de l'histoire » (sic), c'est d'une malhonnêteté sans nom...
De la même manière, en semaine, France Inter ne fait plus d'émissions en direct à partir de 22 h et a proposé le podcast du Nouveau rendez-vous dès 18 h, en présentant cela, là aussi, comme une innovation exceptionnelle...



La Sardine

Vous proposée la privatisation, pourquoi pas. Ce n'est pas ce que je souhaite.



La Sardine

On peut douter de la stratégie, moi je la crois bonne, durable, structurante. On peut ricaner mais que proposez vous ?



La Sardine

A2, A2, passionnément ! A2, A2...



Saguilar

Patience, ça n'est que...le début.



Tenue correcte exigée

Quelle gabegie !



sultan27

on applaudit pas les commentaires systématiques sur le physique ...



tout_le_toutim

La PDM approcherait les 30% à nouveau.



Jon75

Comme en 1992.



Jon75

PDG de TF1 ou de Bouygues serait merveilleux.



bigtv

Oulala , j’espère que cristina ne regarde pas cette photo , que des fashion /makeup faux pas ....



tout_le_toutim

Je la préfère avec ses lunettes. Ici, on la reconnait à peine. Une grande dame que TF1 devrait recruter.



Pearl Harbor Oahu

Si encore il y avait des programmes de qualité mais même pas !



Stratégik Platypus

Le cap fixé paraît bon.



Mr.Eddy

Photo abaca..



La Sardine

2019 va être une année chargée pour l'audiovisuel. Avoir des comptes équilibrés est préférable pour surfer sur la vague plutôt que de se la prendre en pleine figure.



MauriceO

Elle a pris un coup de vieux, non ?



MauriceO

3 chaines c'est suffisant.




Toujours se méfier des femmes qui n'ont pas de lèvres.
Je parle de la bouche. :)



REDJOHNLEROUGE

Supprime aussi France 3 et france . fais passer les infos régionales sur la 2. et numérise via salto les autres offres. Je rigole mais ils vont arriver à cela!



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Anna" : La nouvelle série d'anticipation en tournage pour Arte avec le créateur d'"Il Miracolo"
Séries
"Anna" : La nouvelle série d'anticipation en tournage pour Arte avec le créateur...
"La meilleure offre" : Julien Courbet et Stéphane Plaza en duo ce soir sur M6
Programme TV
"La meilleure offre" : Julien Courbet et Stéphane Plaza en duo ce soir sur M6
Polémique Netflix/Spielberg : Edward Norton charge les chaînes de cinéma
Cinéma
Polémique Netflix/Spielberg : Edward Norton charge les chaînes de cinéma
"Olivia" : Laëtitia Milot en avocate dans le spin-off de "La Vengeance aux yeux clairs" dès ce soir sur TF1
Programme TV
"Olivia" : Laëtitia Milot en avocate dans le spin-off de "La Vengeance aux yeux...
Droit voisin : Emmanuel Macron et Angela Merkel font front commun face à Google
Internet
Droit voisin : Emmanuel Macron et Angela Merkel font front commun face à Google
"Big Time" : Une nouvelle revue en kiosques aujourd'hui
Presse
"Big Time" : Une nouvelle revue en kiosques aujourd'hui
Vidéos Puremedias