François Pellissier (TF1) : "Nous sommes complémentaires de Canal+ sur la F1"

Partager l'article
Vous lisez:
François Pellissier (TF1) : "Nous sommes complémentaires de Canal+ sur la F1"
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Formule 1
Formule 1 © Abaca
Hier à 19h sur RTL, François Pellissier, patron des sports du groupe TF1, était l'un des invités des "Dessous de l'écran".

Hier à 19h dans "Les Dessous de l'écran" sur RTL, Philippe Robuchon et Benjamin Meffre mettaient à l'honneur la Formule 1, à l'occasion du grand prix de Monaco programmé le dimanche 27 mai prochain. Diffusé sur Canal+, le partenaire de la F1 toute la saison, cette course mythique sera aussi retransmise en clair sur TF1, signant ainsi le grand retour de la Une dans ce sport automobile.

À lire aussi
"Quelle époque !" : Découvrez les invités de la première de Léa Salamé sur France 2
TV
"Quelle époque !" : Découvrez les invités de la première de Léa Salamé sur France...
"Cette émission, c'est pour les plus de 80 ans" : Cyril Hanouna étrille "C à vous" après une séquence polémique
TV
"Cette émission, c'est pour les plus de 80 ans" : Cyril Hanouna étrille "C à vous"...
TF1 : Qui est Rodolphe Belmer, le nouveau patron de la Une ?
TV
TF1 : Qui est Rodolphe Belmer, le nouveau patron de la Une ?
Edwy Plenel : "CNews est une chaîne de haine et xénophobe"
TV
Edwy Plenel : "CNews est une chaîne de haine et xénophobe"

Invité des "Dessous de l'écran", François Pellissier, le patron des sports de TF1, et Adrien Paviot, le jeune journaliste de 33 ans qui sera chargé de commenter les courses, sont revenus sur ce grand retour après six ans d'absence. "On est très heureux de proposer de la formule 1 sur les antennes de TF1", a commenté François Pellissier. Adrien Paviot, ex-coureur automobile de 33 ans devenu journaliste, a quant à lui présenté son parcours un peu particulier. "Les paddocks automobiles ont un peu été mes cours de récréation lorsque j'étais enfant", a expliqué celui dont le père détenait une écurie automobile.

"Formula One est venu chercher de l'exposition. Cela n'a pas été un enjeu financier"

Interrogé sur les raisons du retour de la F1 sur TF1 cette saison, François Pellissier a expliqué : "Cette année, c'est le retour du grand prix de France et c'est aussi trois pilotes français, un pilote monégasque et francophone qui court aussi. C'est une année qui a bien commencé sportivement, avec plein de suspense. Tous les atouts sont réunis pour faire une grande saison sur TF1", a estimé le patron des sports.

Questionné sur le coût de ce retour, François Pellissier s'est contenté de préciser que cela n'avait" pas été une question d'argent". "Formula One (l'organisme gérant les droits télé de la F1, ndlr) est venu chercher de l'exposition. Cela n'a pas été un enjeu financier", a répété le patron des sports de TF1. "Ce qui a été véritablement déterminant, c'est l'exposition que l'on offre. On parle évidemment de la diffusion des grands prix, mais aussi de la couverture qu'on a chaque semaine avec 'Auto-moto' (...), dans nos journaux télévisés, sur LCI où il y aura une couverture tout au long de la saison de la Formule 1", a-t-il ajouté.

Construire un modèle économique qui soit "vertueux pour tout le monde"

Sur la co-diffusion des grands prix par Canal+, François Pellissier a estimé que cela ne posait "aucun problème". "Nous sommes complémentaires de Canal+", a-t-il estimé. "Il faut qu'on arrive à construire ce modèle qui doit être vertueux pour tout le monde. Les ayants-droit souhaitent maximiser leurs revenus. Mais pour cela, il faut que ces compétitions soient vues par le plus grand nombre, pour continuer à exister dans le coeur des téléspectateurs", a-t-il conclu.

Un peu plus tard, "Les Dessous de l'écran" a ensuite interrogé Thomas Sénécal, le monsieur F1 de Canal+. Lui non plus n'a pas semblé regretter le retour partiel de la F1 sur TF1. "Ca ne nous embête pas du tout. Plus on parle de la F1, mieux c'est pour nous, puisque par définition, Canal est la chaîne de la F1 avec 10 heures de direct par week-end. Le fait que la F1 revienne au centre de l'actualité sportive est vraiment un plus pour nous", a ainsi estimé Thomas Sénécal

Ecoutez l'intégralité des "Dessous de l'écran" du dimanche 20 mai 2018.

l'info en continu
"Quelle époque !" : Découvrez les invités de la première de Léa Salamé sur France 2
TV
"Quelle époque !" : Découvrez les invités de la première de Léa Salamé sur France...
Audiences Youtube : Joyca casse la baraque en se baignant dans une piscine d'insectes
Audiences
Audiences Youtube : Joyca casse la baraque en se baignant dans une piscine d'insectes
Cyril Féraud : "'100% logique' ? Un jeu vraiment différent de tous les autres quiz"
Interview
Cyril Féraud : "'100% logique' ? Un jeu vraiment différent de tous les autres quiz"
"Astrid et Raphaëlle" : Quel bilan pour la saison 3 de la série policière à succès de France 2 ?
Audiences
"Astrid et Raphaëlle" : Quel bilan pour la saison 3 de la série policière à succès...
"Ce groupe est dans le rapport de force" : Le PDG de TF1 tacle Canal+ après la coupure de ses chaînes
Business
"Ce groupe est dans le rapport de force" : Le PDG de TF1 tacle Canal+ après la...
"Cette émission, c'est pour les plus de 80 ans" : Cyril Hanouna étrille "C à vous" après une séquence polémique
TV
"Cette émission, c'est pour les plus de 80 ans" : Cyril Hanouna étrille "C à vous"...