François Pesenti : "Nous voulons faire de RMC Sport la première chaîne de sport en France"

Partager l'article
Vous lisez:
François Pesenti : "Nous voulons faire de RMC Sport la première chaîne de sport en France"
François Pesenti, DG de RMC Sport.
François Pesenti, DG de RMC Sport. © Abaca
A l'occasion de la Coupe du monde de football en Russie, le dirigeant de RMC Sport s'est confié auprès de puremedias.com.

puremedias.com au rythme de Moscou. A l'occasion de la prochaine Coupe du monde de football, qui se déroulera en Russie du 14 juin au 15 juillet, les personnalités de l'univers du ballon rond se confient pendant un mois pour parler du mythique tournoi de football et de leurs actualités à la télévision ou à la radio. Ainsi, François Pesenti, directeur général de RMC Sport, a répondu à notre sollicitation.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux victimes du coronavirus (màj)
TV
"Ils enterrent des pokemons" : Dérapage sur BFMTV lors de l'hommage en Chine aux...
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM
Radio
Se croyant hors antenne, Sophie Coste enguirlande son fils en direct sur Chérie FM

Propos recueillis par Florian Guadalupe. Entretien réalisé le 11 avril 2018.

Partie Coupe du monde

puremedias.com : Quel est votre meilleur souvenir d'une Coupe du monde de football ?
François Pesenti : C'est la finale 98, parce que j'étais reporter pour une autre radio à l'époque, RTL. J'ai eu la chance de me retrouver sur la pelouse avec un micro au moment du but d'Emmanuel Petit et du coup de sifflet final. Ca a été une demi-heure magique sur cette pelouse à courir après les Bleus et à essayer de leur arracher quelques mots au milieu des larmes et de l'émotion. Être au milieu d'une gigantesque couverture médiatique de 36 heures non-stop autour de cette finale, c'était un moment assez particulier. Ca restera gravé dans ma mémoire.

Ils ont dit
"Il ne faut pas oublier qu'avant son coup de boule, Zidane avait été un acteur incroyable de cette finale"
Françoise Pesenti

Quel est votre plus mauvais souvenir ?
C'était quand j'étais au micro de RMC à Johannesbourg en 2010. Jean Rességuié me racontait ce qu'il se passait sous ses yeux dans le bus de Knysna. J'avais l'impression d'être dans de la science-fiction. C'était malheureusement la réalité.

Quel joueur a marqué le début de ce siècle ?
Pour nous, Français, c'est Zidane en 2006, indéniablement. Il a certainement réalisé sur cette compétition la plus grande phase finale de sa carrière, notamment un chef-d'oeuvre face au Brésil et une finale magnifique jusqu'à son coup de boule. Mais il ne faut pas oublier qu'avant son coup de boule, il avait été un acteur incroyable de cette finale. Il était infatigable, relayeur et c'est peut-être ce jour-là qu'on s'est rendu compte qu'il était peut-être aussi, non seulement un leader de jeu, mais un leader d'équipe. C'est peut-être là qu'on a pu se rendre compte qu'il pouvait faire une carrière d'entraîneur telle qu'il la réalise aujourd'hui.

Ils ont dit
"J'espère que les Bleus vont nous montrer qu'ils ont ce mental en eux. S'ils trouvent cette âme, ils peuvent gagner la Coupe du monde"
François Pesenti

Qui sera la surprise de cette Coupe du monde en Russie ?
Difficile à dire. Par définition, ce sera une équipe que l'on sera incapable de citer. Il y a parfois quelques surprises au niveau des huitièmes ou des quarts de finale. Il y en a beaucoup moins à partir du dernier carré. Ca m'étonnerait que l'on voie émerger une nation inattendue dans ce dernier carré cette année. On le voit depuis plusieurs éditions, l'expérience et la capacité des grandes nations à gérer la compétition sur la durée font qu'au bout du compte, il y a assez peu de places pour les surprises malgré tout.

La France peut-elle aller jusqu'au bout ?
La France peut toujours aller jusqu'au bout ! Heureusement ! C'est la magie du foot. Mais il va falloir que nos joueurs prennent conscience de l'enjeu et de la chance que constitue une Coupe du monde. Peut-être que certains d'entre eux n'en rejoueront jamais. Il faut vraiment qu'ils aient conscience de ça et qu'ils donnent tout. C'est un moment où si on ne donne pas tout sur le terrain, on ne peut pas gagner. A ce niveau-là de performance et d'intensité d'émotion, ce n'est plus une question de talents, c'est une question de mental. Et c'est là que l'on voit les champions. J'espère qu'ils vont nous montrer qu'ils ont ce mental en eux. S'ils trouvent cette âme, ils peuvent la gagner.

Partie médias

Ils ont dit
"Nous voulons être leaders sur cette Coupe du monde, leaders à la radio et sur les chaînes info et d'information sportive"
François Pesenti

Quelle importance aura cette Coupe du monde sur vos antennes ?
En attendant les chaînes RMC Sport au mois d'août, l'agence RMC Sport produit quatre antennes et quatre dispositifs : Celui de RMC, celui de BFMTV, celui de BFM Sport et celui de rmcsport.fr. Les quatre sont très importants pour nous et pour nos envoyés spéciaux. Notre job est de donner à ces antennes la meilleure couverture news, sur le terrain, auprès de l'équipe de France et sur tous les points chauds de la Coupe du monde où qu'ils se trouvent en Russie. Nous avons maintenant 16 ans d'expérience et c'est notre cinquième Coupe du monde. On a une vraie habitude de ce type d'événement, de la réactivité et du déploiement. Ce sera également compliqué, la Russie est un pays vaste, avec des sites très éclatés. Il faudra viser juste et bien anticiper les événements potentiels. On amène également une Dream Team exceptionnelle, qui est composée de champions du monde, de coachs hors du commun et de personnalités. Je crois qu'on peut se targuer de proposer ce qui se fait de mieux sur le plan quantitatif et qualitatif sur le plan d'expertise, d'analyse et de débat. Dans un événement qui passionne la France entière, le débat et l'expertise sont des dimensions fondamentales. Nous voulons sur nos antennes être les leaders de ce débat et de ces opinions.

Combien de journalistes vont être déployés ?
RMC Sport déploie une vingtaine de personnes sur le terrain. Avec les équipes de BFMTV, ce sont 34 personnes qui seront en Russie. Une dizaine d'autres seront au siège parisien où seront regroupés tous les plateaux des talk-shows télé et radio que nous allons produire. Nous aurons une attention particulière sur l'équipe de France, avec une dizaine d'envoyés spéciaux permanents au chevet des Bleus. Ils vont les suivre partout. Ils vont nous permettre de révéler au maximum ce qui se passe dans cette équipe et les leviers qui font évoluer cette équipe et tous les à-côtés. Cet environnement sera le point de convergence de l'intérêt de tous les Français pendant un mois.

Combien d'heures cela va-t-il représenter sur vos antennes ?
On a calculé un volume horaire de plus de 700 heures en cumulé sur nos différentes antennes, 300 heures sur RMC ou BFM Sport. Près de 200 heures sur BFMTV. Un site internet permanent. Les chaînes info seront branchées en permanence sur l'évènement. Nous voulons être leaders sur cette Coupe du monde, leaders à la radio en tant que diffuseur et leaders sur les chaînes d'information et d'information sportive.

Ils ont dit
"Nous reconstruisons tout : nouveaux studios, nouvelles grilles, nouvelles antennes, nouveaux habillages"
François Pesenti

Avant cette Coupe du monde, quel bilan tirez-vous de la marque RMC Sport ?
Nous sommes sur une très bonne saison. L'actualité de nos clubs du Paris-Saint-Germain, de Marseille, de Lyon et leur bonne forme ont été un vecteur du succès de nos antennes cette année. Le sport est de plus en plus présent dans les esprits et au coeur de la société française. On l'a vu lors des Jeux d'hiver où nous avons déployé un dispositif important. On connaît l'appétence des Français pour le sport, pour l'équipe de France, pour leurs grands champions. Le sport nous offre des histoires et des aventures exceptionnelles comme celle de Martin Fourcade, qui est un leader de sport français hors-norme. Il a porté l'équipe de France olympique. Notre rugby est en train de renaître avec un état d'esprit et une équipe de France que l'on est à nouveau heureux de regarder se battre sur le terrain. Le sport ne s'arrête jamais et il est devenu un axe très important de la vie des Français. Il génère beaucoup de passions. On doit être au diapason de cet engouement, pour nourrir la passion des Français pour le sport au quotidien.

RMC Sport aura les droits des compétitions européennes de football à la rentrée. Vous avez lancé de nouvelles offres pour attirer un nouveau public. Combien d'abonnés visez-vous ?
Il est trop tôt pour le dire. Nous parlerons un peu plus de RMC Sport dans quelques semaines. Ces nouvelles chaînes RMC Sport sont une ambition formidable pour le groupe. C'est aussi concrètement un immense chantier. Nous reconstruisons tout : de nouveaux studios, de nouvelles grilles, de nouvelles antennes, de nouveaux habillages. Nous voulons être au diapason de ces droits exceptionnels que sont la Ligue des Champions et la Ligue Europa. Nous voulons faire de RMC Sport la première chaîne de sport en France. Pour ça, au-delà des droits, nous voulons apporter une éditorialisation exceptionnelle grâce au savoir-faire des équipes de RMC, RMC Sport et BFMTV. Nous voulons amener du service et de l'innovation. Nos chaînes utiliseront les dernières technologies en terme de studio virtuel et réalité augmentée. Nous les accompagnerons d'une interface de distribution totalement inédite. L'application "abonné RMC Sport" sera une nouvelle façon de consommer le sport, avec des services enrichis, avec des flux additionnels et de nouveaux formats de replay. Ce sera une expérience complète qui ira bien au-delà des programmes linéaires de nos cinq chaînes de sport.

Ils ont dit
"Nous sommes à un tournant de notre histoire, qui est celui du lancement de la Ligue des champions et de la Ligue Europa"
François Pesenti

Ces droits seront exclusivement sur RMC Sport ou ils seront partagés avec d'autres groupes audiovisuels ?
Rien n'est acté aujourd'hui. Ce qui est sûr, c'est que 100% de ces droits seront sur nos offres RMC Sport, réservées à nos abonnés bien évidemment. Pour le reste, il est prématuré d'évoquer quelque chose.

Pour la finale de Ligue des champions, sera-t-elle diffusée sur une chaîne de votre groupe ou pourrait-elle être diffusée chez un concurrent ?
De la même façon, il est prématuré d'évoquer ça. Ce ne sont pas des discussions qui ont encore abouti. Pour l'instant, notre préoccupation numéro 1 est l'offre RMC Sport, sa production, son déploiement. Nous voulons qu'elle soit la plus performante, la plus attractive possible. Nous voulons qu'elle soit accessible à tous les Français par tous les moyens. Nos chaînes de sport ont vocation à être diffusées massivement, à des tarifs attractifs et à des conditions de réception simples, pour l'ensemble des Français, quel que soit le support.

Ils ont dit
"On ne remplace pas Jean-Michel Larqué, on lui succède"
François Pesenti

Côté mercato, Jean-Michel Larqué quitte la station à la fin de la saison. Cherchez-vous une personnalité du même standing pour le remplacer ?
Ce n'est pas comme ça que nous voyons les choses. Dans notre Dream Team actuelle, il existe une dizaine de très grandes personnalités, qui en termes de standing peuvent tout à fait succéder à Jean-Michel et combler le vide qu'il laisse. On ne remplace pas Jean-Michel Larqué, on lui succède. Ils sont tellement nombreux à lui succéder. Ce sera un travail d'équipe. Notre équipe est tellement fournie et avec de telles personnalités, que son départ ne constitue pas un vide problématique pour nous. Simplement, on sera dans la nostalgie de Jean-Michel, parce qu'il est unique. Il est pour nous tous un grand frère. Il est une caution morale, il a été le premier à nous rejoindre en 2001. C'est certainement le plus grand personnage de tout le paysage des consultants sportifs français dans l'histoire. On n'a pas d'autre objectif que de réussir sa sortie, parce qu'il le mérite. On veut lui rendre le plus bel hommage qu'il mérite pour sa très grande carrière.

"L'Equipe" a annoncé un intérêt de RMC pour Omar Da Fonseca, consultant vedette de beIN Sport. Est-ce une piste pour la rentrée ?
Il ne faut pas lire toutes les rumeurs. Il y a certaines pistes pour la rentrée. Aujourd'hui, rien n'est acté. Je ne fais pas de commentaire là-dessus. Mais surtout, nous avons une Dream Team en place. A 80%, cette Dream Team sera celle qui officiera sur les chaînes RMC Sport. On est plutôt dans une logique de compléter certaines cases horaires avec un ou deux renforts. Mais les gens qui porteront l'offre RMC Sport sur la télé payante, ce sont Christophe Dugarry, Eric Di Meco, Jérôme Rothen, Emmanuel Petit, Franck Leboeuf, Roland Courbis, etc. On a nos stars et c'est avec elles qu'on veut écrire notre histoire. Si on recrute des personnalités supplémentaires, ce sera en complément de cette Dream Team. Il n'y aura pas de surprises.

François Pesenti
François Pesenti
François Pesenti quitte RMC Sport, Laurent Eichinger le remplace
Sur le même thème
l'info en continu
Attaque de Romans-sur-Isère : Un sketch de Nicolas Canteloup sur TF1 choque
TV
Attaque de Romans-sur-Isère : Un sketch de Nicolas Canteloup sur TF1 choque
"Tous en cuisine avec Cyril Lignac" : La belle gamelle de Jérôme Anthony sur M6
TV
"Tous en cuisine avec Cyril Lignac" : La belle gamelle de Jérôme Anthony sur M6
Le confinement vu par... Pierre-Antoine Damecour
Confinement
Le confinement vu par... Pierre-Antoine Damecour
Coronavirus : Le patron de Twitter donne 1 milliard de dollars pour lutter contre la maladie !
Internet
Coronavirus : Le patron de Twitter donne 1 milliard de dollars pour lutter contre...
Audiences access 20h : Record pour le "19.45", "Ce soir chez Baba" au plus haut, "Les Marseillais" au million
Audiences
Audiences access 20h : Record pour le "19.45", "Ce soir chez Baba" au plus haut,...
Audiences access 19h : Nagui puissant leader, record historique pour "C à vous" devant "Sept à Huit" au plus bas
Audiences
Audiences access 19h : Nagui puissant leader, record historique pour "C à vous"...
Vidéos Puremedias