Gilles Marini ("Switched") : "Cette série, c'est une drogue !"

Partager l'article
Vous lisez:
Gilles Marini ("Switched") : "Cette série, c'est une drogue !"
Gilles Marini est l'un des personnages principaux de "Switched", ce soir sur 6ter
Gilles Marini est l'un des personnages principaux de "Switched", ce soir sur 6ter © DR, ABC Family
Ce soir, 6ter lance en première partie de soirée la série américaine "Switched". Le Français Gilles Marini, qui campe le père de l'un des deux personnages principaux, évoque la série, sa carrière et ses choix.

Découvert nu dans "Sex and the city, le film" en 2008, le Français Gilles Marini a fait du chemin depuis ! Le comédien a bénéficié d'une belle visibilité grâce à la version américaine de "Danse avec les stars", a décroché un rôle dans "Brothers & Sisters" et campe désormais le père de l'une des deux jeunes filles échangées à la naissance dans la série "Switched", que 6ter programme en première partie de soirée chaque vendredi à partir de ce soir. Récemment de passage à Paris, l'acteur évoque pour puremedias.com les particularités de cette série qui s'intéresse notamment à plusieurs personnages sourds, parle de l'âge d'or de la télévision, de sa carrière et de ses projets.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs de la matinale de France 2 (MAJ)
TV
Crise à "Télématin" : En larmes, Danielle Moreau prend la défense des chroniqueurs...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h

Propos recueillis par Charles Decant.

Comment vous êtes-vous retrouvé dans le rôle du père de Bay ? C'était un personnage prévu dès la création de la série, ou qui a été envisagé quelques épisodes plus tard ?

Il y a été envisagé dès le début, on savait qu'il allait être introduit au bout de quelques épisodes. C'est un morceau essentiel de cette vie de famille, le seul qui n'est pas réuni au reste. Vanessa Morano, qui joue le rôle de Bay, cherche son père désespérément mais ne le trouve pas, jusqu'à ce que l'opposé se produise. On m'a offert le rôle après le cinquième épisode, ils cherchaient quelqu'un d'un peu jeune, avec une ethnicité spéciale, qui mette un peu de piment dans la série et soit un peu inconventionnel. Quand les créateurs m'ont convoqué, ça devait être quelques épisodes et ça s'est transformé en un rôle régulier. C'est super, parce que c'est une série qui marche très bien, comme "Brothers & Sisters". Faire partie de séries télé à succès, c'est génial.

"Jouer quelqu'un d'ambigü, c'est appréciable"

Qu'est-ce qui vous a séduit dans ce projet ?

Premièrement, le pitch, la façon dont les producteurs exécutifs m'ont présenté le rôle. Ils m'ont dit "on ne sait jamais s'il est bon ou méchant". Je ne vais pas dire que j'en avais marre de jouer quelqu'un de bien, parce que c'est positif, très cool, mais jouer quelqu'un d'un peu plus ambigü et de dur, c'est appréciable. Il a beaucoup d'antécédents, il est violent, il a beaucoup menti, il a fait des choses qu'il n'aurait sans doute pas dû faire, à commencer par abandonner sa fille au bout de trois ans, parce qu'il était sûr que ce n'était pas sa fille. En deuxièmement, c'est très bien écrit, et je trouve ça très bien qu'ils mettent en avant le handicap, l'acceptation de soi et des autres, l'homosexualité, et aussi, tout simplement, les pauvres et les riches. Un contraste qui leur tombe dessus soudainement.

Sur le papier, quand on évoque une série dont certains personnages ne parlent pas du tout, puisqu'ils sont sourds et muets, ce n'est pas évident, il y a des sous-titres, etc...

C'est vrai, quand on te vend un projet comme ça, il y a des gens qui disent "Non, on passe". Mais après avoir lu le script, comment on peut passer un truc pareil ? C'est une drogue, tu veux savoir ce qui se passe après ! C'est ça qui fait le succès. La série a captivé les téléspectateurs, les a envoûtés, on veut savoir ce que vont vivre ces jeunes de 17 ans, la sexualité, le père blanc et riche, l'autre laxiste, qui est mon personnage... C'est facile de tomber amoureux de cette série !

C'est une série Disney, diffusée sur ABC Family qui est une chaîne très familiale. Vous qui cherchez des rôles un peu plus edgy, ça ne vous a pas inquiété a priori ?

Tout le monde s'est posé cette question je pense à propos d'ABC Family. Qu'est-ce qui peut te donner de l'exposition, qu'est-ce qui peut te faire remarquer auprès de l'industrie aussi. Et puis tu lis le script. La chaîne a énormément changé ces deux dernières années. Il y a des cases très familiales, et d'autres où ils ont moins peur de pousser un peu les limites. Le nouveau président est fantastique. Et puis pour en revenir aux chaînes qui attirent les acteurs ou non... Qui aurait parié un euro sur AMC il y a quelques années ? Aujourd'hui, tout le monde rêve d'y bosser ! Il y a eu "Mad Men", "Breaking Bad", "Walking Dead"... Ils ont changé en cinq ans la face de ce qui peut se passer sur le câble ! ABC Family fait un peu la même chose, mais c'est compliqué ! Le nom de la chaîne, même personnellement, ce n'est pas quelque chose qui attirerait un mec de 35 ans. Mais ce n'est plus comme avant. Et l'accès aux chaînes est plus facile. Comme 6ter en France d'ailleurs ! C'est une chaîne que tout le monde a !

"C'est dommage de mettre des acteurs en cage"

Cette révolution du câble a commencé quand vous avez fait vos premiers pas en télévision. C'est assez excitant quand on est comédien, mais quand on s'engage sur sept ou huit saisons d'une série, on n'y réfléchit pas un peu plus désormais ?

La chance que j'ai, c'est que j'ai une notoriété assez spécifique ces dernières années. Mes agents et mon manager font toujours en sorte que j'ai la possibilité de partir. Je suis en train d'écrire ma propre série, ça prend du temps, je discute avec plusieurs chaînes... Si demain je dois trouver le moyen de faire quelque chose qui me tient à coeur, je pourrai. Dans "Brothers & Sisters", tant que la série continuait, j'étais dedans. Quand une chaîne voit que quelque chose fonctionne, c'est normal, elle cherche à tout verrouiller. Je ferais pareil à leur place. Moi, j'essaie toujours de trouver un compromis. Je trouve que c'est dommage de mettre des gens en cage. Et puis tu le sens quand des gens n'ont plus envie de jouer dans leur série. Il faut continuer à avoir cette envie !

Justement, le projet que vous développez pour vous-même, c'est quoi ?

C'est un projet que j'ai entamé il y a trois ans, avec mon ami Donal Logue, qui est comme mon frère. Un jour, il m'a dit "Il n'y a que toi qui peux t'arrêter ! Quoi que tu fasses, je sais que tu vas faire quelque chose de fantastique", et ça, c'était bien avant "Sex and the City". Un jour, on discutait de ma vie, de mon service militaire, de mon passage aux pompiers de Paris, je me suis dit que j'avais quelques bonnes histoires là. J'avais envie de parler du surnaturel... C'est un show qui s'appelle "Tristan". Je lui donne neuf pages, il me dit "C'est génial". On a réécrit, puis on a laissé un peu tomber, entre mes séries, ses séries... Mais on se remet au boulot là. Je suis super content de faire quelque chose dans le futur. Ca prendra le temps que ça prendra, parce que "Switched", c'est ma famille. Et je suis très loyal. Mais je veux faire plus, m'investir vraiment, aller plus loin.

Vous avez des acteurs en tête pour porter cette série ?

Bizarremment, les gens qu'on croyait pas du tout touchés, sachant que plusieurs chaînes sont à fond, ils sont tous là ! Ca fait plaisir ! Des gens que t'idolâtres, tu penses qu'ils ne regarderaient même pas ton script, eh bien là ils sont intéressés. C'est fou le parcours réalisé. Mais c'est un boulot qui ne s'arrête jamais ! Heureusement, j'adore ça.

"Ma fille de 7 ans est à fond sur "The Walking Dead""

On est au milieu de la saison télé, vous avez eu le temps de jeter un oeil aux nouveautés ?

C'est difficile pour moi, j'étais à droite à gauche. Quand je suis au repos, je m'efforce à faire beaucoup d'actions caritatives, pour que mes enfants mais aussi les gens plus globalement se rendent compte qu'on n'est pas juste là pour se faire un paquet d'argent. Avoir un peu de pouvoir et ne pas s'en servir pour des choses positives, c'est vraiment être con. Je suis vraiment contre le mec égoïste qui ne s'occupe que de lui, qui ramasse du pognon et qui ne pense à personne. Donc les nouveautés... Je n'ai pas eu de temps. Je regarde toujours "The Walking Dead", troisième saison. Ma fille, qui a sept ans, est à fond.

Vous la laissez regarder "The Walking Dead" ?

Oui ! Au début je ne voulais pas mais elle m'a dit "Papa, c'est des faux, j'ai compris !". Les enfants aiment avoir peur, et c'est vachement sain que les enfants aient peur, c'est ce que disent les psychologues. Bref. J'ai regardé "Brooklyn Nine-Nine", qui est assez marrant, mais je pense que c'est un format un peu trop court. Et puis "Sleepy Hollow", j'ai vu le pilote, c'est pas mal ! Et "The Blacklist" bien sûr ! J'adore ! Ca m'a beaucoup surpris.

Gilles Marini
Gilles Marini
Gilles Marini : "Je suis le produit des Américains"
Autour de Gilles Marini
  • Sally Field
  • Kim Cattrall
  • Cynthia Nixon
  • Kristin Davis
  • Rob Lowe
  • Calista Flockhart
  • Julian McMahon
  • David Eigenberg
  • Emily VanCamp
  • Eric Christian Olsen
  • Ugly Betty
  • Sex and the City
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
Séries
Une mini-série sur l'incendie de Notre-Dame en préparation
"Chimerica" : Une nouvelle mini-série britannique ce soir sur Canal+
TV
"Chimerica" : Une nouvelle mini-série britannique ce soir sur Canal+
Pierre Ménès : "L'euphorie de Yoann Riou m'angoisse beaucoup"
TV
Pierre Ménès : "L'euphorie de Yoann Riou m'angoisse beaucoup"
"Coup de foudre en Andalousie" : Agustin Galiana et Maud Baecker en duo ce soir sur TF1
Programme TV
"Coup de foudre en Andalousie" : Agustin Galiana et Maud Baecker en duo ce soir...
Comparé à Hitler, Frank Leboeuf porte plainte contre Thierry Samitier
Justice
Comparé à Hitler, Frank Leboeuf porte plainte contre Thierry Samitier
"C'est du gâteau" : Netflix dévoile la bande-annonce de sa première émission française
SVOD
"C'est du gâteau" : Netflix dévoile la bande-annonce de sa première émission...
Vidéos Puremedias