Golden Globes 2018 : Seth Meyers parle de harcèlement et de Donald Trump dans son introduction

Partager l'article
Vous lisez:
Golden Globes 2018 : Seth Meyers parle de harcèlement et de Donald Trump dans son introduction
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
Seth Meyers maître de cérémonie des 75e Golden Globes © Dailymotion
Dans un discours résolument engagé, le présentateur des Golden Globes est revenu avec humour sur l'actualité.

Un maître de cérémonie engagé. Dans la nuit de dimanche à lundi, NBC retransmettait la 75e cérémonie des Golden Globes, marquée notamment par le triomphe de la série "Big Little Lies" et du film "Three Billboards" au palmarès 2018. Après Jimmy Fallon en 2017, c'était au tour d'un autre présentateur de late show, Seth Meyers d'être aux commandes de cette édition.

À lire aussi
Box-office : Les 30 films qui ont dépassé les 10 millions d'entrées en France
Cinéma
Box-office : Les 30 films qui ont dépassé les 10 millions d'entrées en France
Cinéma : 15 millions d'entrées vendues en janvier, un fort effet "Avatar"
Cinéma
Cinéma : 15 millions d'entrées vendues en janvier, un fort effet "Avatar"
Box-office : "Astérix et Obélix : L'empire du milieu" réalise le meilleur démarrage pour un film français depuis 10 ans
Cinéma
Box-office : "Astérix et Obélix : L'empire du milieu" réalise le meilleur...
"Astérix et Obélix : L'empire du milieu" : La presse démolit le film de Guillaume Canet
Cinéma
"Astérix et Obélix : L'empire du milieu" : La presse démolit le film de Guillaume...

Et cette fois, contrairement à son confrère qui avait ouvert la 74e édition par une parodie du film "La La Land", Seth Meyers a opté pour un monologue à la fois offensif et humoristique, en lien avec l'actualité qui a hanté le monde du cinéma et des séries ces derniers mois : l'affaire Harvey Weinstein et plus généralement le harcèlement et les agressions subis par les actrices.

Scruté comme "le premier chien envoyé dans l'espace"

"Bonsoir mesdames et bonsoir aux messieurs qui sont encore là", a attaqué d'emblée Seth Meyers, en se réjouissant du début de cette année 2018, où "la marijuana est enfin autorisée et le harcèlement sexuel ne l'est enfin plus". La manière dont l'humoriste allait aborder ce sujet était très attendue. Il s'en est lui-même amusé en saluant les autres futurs maîtres de cérémonie, qui le regardaient selon lui comme "le premier chien qui a été envoyé dans l'espace". Et le présentateur de lancer aux hommes présents dans la salle : "C'est la première fois en trois mois que vous ne serez pas terrifiés en entendant votre nom prononcé à voix haute".

Il n'a pas manqué de mentionner le producteur Harvey Weinstein en le qualifiant d'"éléphant". "Des rumeurs disent qu'il est fou et qu'il est compliqué de travailler avec lui. Mais ne vous inquiétez pas. Il sera de retour dans 20 ans, quand il deviendra la première personne à être huée dans la séquence 'In Memoriam' (consacrée aux personnalités disparues, ndlr)", a prédit Seth Meyers.

"Trois mots qui ont le don de rendre furieux notre président"

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, en a pris lui aussi pour son grade, l'humoriste rappelant que les Golden Globes sont organisés par l'Association Hollywoodienne de la Presse Etrangère. "Trois mots qui ont le don de rendre furieux notre président : 'Hollywood'. 'Etrangère'. 'Presse', a souligné Seth Meyers. Le seul terme qui pourrait le rendre encore plus furieux serait l''Association de la Salade Mexicaine d'Hillary'", s'est-il amusé en référence à la rivale démocrate de Donald Trump, Hillary Clinton, mais aussi au mur construit à la frontière mexicaine, ou encore au régime alimentaire peu diététique du président.

Seth Meyers a également rappelé qu'en 2011, au cours du dîner annuel des correspondants de presse de la Maison Blanche, il avait plaisanté au sujet du président actuel, pour souligner à quel point il pensait que Donald Trump n'était pas fait pour ce poste. "Et ce soir-là, certains l'ont convaincu de se présenter", a rappelé le maître de cérémonie. "Alors si c'est vrai, je veux juste dire à Oprah (Winfrey, ndlr) : 'Tu ne seras jamais présidente. Tu n'as pas les qualités requises'", a-t-il lancé avec le sourire à la star.

Seth Meyers s'est ensuite tourné vers Tom Hanks. "Tu ne seras jamais vice-président. Tu es trop méchant et associal", a-t-il déclaré à l'acteur américain pour compléter son binôme de candidats de rêve à la Maison Blanche, avant de conclure avec malice : "Nous avons juste à attendre et à voir". puremedias.com vous propose de découvrir le discours d'introduction de Seth Meyers.

Seth Meyers
Seth Meyers
l'info en continu
Netflix : Le tournage de "Squid Game" version téléréalité a tourné au "cauchemar"
Séries
Netflix : Le tournage de "Squid Game" version téléréalité a tourné au...
"The Voice" : Combien sont payés les jurés Bigflo et Oli, Zazie, Amel Bent et Vianney ?
TV
"The Voice" : Combien sont payés les jurés Bigflo et Oli, Zazie, Amel Bent et...
Audiences Youtube : Succès pour Jeremstar avec la famille Pellissard
Audiences
Audiences Youtube : Succès pour Jeremstar avec la famille Pellissard
Box-office : Les 30 films qui ont dépassé les 10 millions d'entrées en France
Cinéma
Box-office : Les 30 films qui ont dépassé les 10 millions d'entrées en France
"Vous me prenez un peu pour un con..." : Bertrand Chameroy se moque d'Anne-Élisabeth Lemoine dans "C à vous"
TV
"Vous me prenez un peu pour un con..." : Bertrand Chameroy se moque...
François-Xavier Demaison héros d'une nouvelle fiction pour TF1
TV
François-Xavier Demaison héros d'une nouvelle fiction pour TF1