Google pointe du doigt la progression de la censure politique sur internet

Partager l'article
Vous lisez:
Google pointe du doigt la progression de la censure politique sur internet
Le moteur de recherche Google a dénoncé dimanche une hausse alarmante des demandes de censure formulées par les gouvernements.

A l'ère d'internet, la censure se montre au grand jour. Dans le cadre de la publication de son cinquième rapport semestriel sur la transparence, la firme américaine Google a révélé que la censure sur le web avait doublé au deuxième semestre 2011, soulignant que les contenus à caractère politique étaient les cibles privilégiées des gouvernements, qu'ils soient démocratiques ou non.

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
TV
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex

Les messages politiques constituent ainsi l'essentiel des contenus que des gouvernements demandent à Google de supprimer de ses pages. "C'est inquiétant non seulement parce que la liberté d'expression est remise en cause, mais parce que certaines de ces demandes émanent de pays qu'on ne soupçonnerait pas - des démocraties occidentales qu'on n'a pas l'habitude d'associer à la censure", a déclaré Dorothy Chou, une analyste de Google. Parmi ces pays figurent notamment le Brésil, l'Inde ou encore la France où les autorités ont mis en cause 58 liens, messages ou vidéos dont 57% ont été supprimés, rapporte l'AFP.

Entre juillet et décembre, Google a répondu positivement à 65% des 467 demandes judiciaires de suppression de contenus, notamment sur les pages de son moteur de recherche ou de son site YouTube, et à 46% des 561 demandes non appuyées par une autorité judiciaire.

"Nous nous rendons compte que les chiffres que nous communiquons ne fournissent qu'un petit éclairage sur ce qui se passe dans le web en général", a déclaré Mme Chou, "mais nous espérons qu'en cultivant la transparence sur ces données, nous pouvons contribuer au débat public sur la façon dont le comportement des gouvernements façonne internet".

commentaires
comments powered by Disqus
l'info en continu
Premières séances : "Une vie cachée" démarre bien, "Les Envoûtés" déçoit
Cinéma
Premières séances : "Une vie cachée" démarre bien, "Les Envoûtés" déçoit
Greta Thunberg désignée "personnalité de l'année" par le "Time"
Presse
Greta Thunberg désignée "personnalité de l'année" par le "Time"
L'année médias 2019 vue par... Salhia Brakhlia
Interview
L'année médias 2019 vue par... Salhia Brakhlia
CNews : Un syndicaliste quitte le plateau après un échange musclé dans "Punchline"
TV
CNews : Un syndicaliste quitte le plateau après un échange musclé dans "Punchline"
Réforme des retraites : Edouard Philippe ce soir sur TF1, Laurent Berger sur France 2
Politique
Réforme des retraites : Edouard Philippe ce soir sur TF1, Laurent Berger sur...
Football : Kader Boudaoud quitte les commentaires à France Télévisions, Fabien Lévêque de retour
Sport
Football : Kader Boudaoud quitte les commentaires à France Télévisions, Fabien...
Vidéos Puremedias