Grève générale au pôle presse de Lagardère

Partager l'article
Vous lisez:
Grève générale au pôle presse de Lagardère
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Denis Olivennes et Arnaud Lagardère
Denis Olivennes et Arnaud Lagardère © Abaca
Les salariés du pôle presse de Lagardère ont voté aujourd'hui la grève générale à partir de lundi prochain. Ils protestent contre le projet de leur direction de se séparer de 10 de ses 39 titres de presse.

Les salariés du pôle presse de Lagardère Active ont voté aujourd'hui la grève générale à partir du lundi 21 octobre. Elle devrait s'accompagner du blocage de la sortie des magazines selon l'AFP. Les salariés protestent ainsi contre le projet présenté ce matin par la direction lors d'un comité d'entreprise extraordinaire, de se séparer de 10 de ses 39 titres de presse. Ce plan de cession prévoit la vente des magazines "Be", "Première", "Psychologies Magazine", "Pariscope", "Auto Moto", "Union", "Le Journal de la maison", "Mon jardin, Ma maison", "Maison et travaux", "Campagne et décoration".

À lire aussi
"France-Soir", critiqué pour la publication de thèses complotistes, perd son agrément de site d'information en ligne
Presse
"France-Soir", critiqué pour la publication de thèses complotistes, perd son...
"Honte à toi 'Libération'" : Carla Bruni fustige le quotidien après son enquête sur l'affaire Sofiane Bennacer
Presse
"Honte à toi 'Libération'" : Carla Bruni fustige le quotidien après son enquête...
Vincent Bolloré condamné par la justice après sa plainte contre "Le Monde diplomatique"
Presse
Vincent Bolloré condamné par la justice après sa plainte contre "Le Monde...
Prisma Media va lancer trois nouveaux magazines en 2023
Presse
Prisma Media va lancer trois nouveaux magazines en 2023

Le président du directoire de Lagardère Active, Denis Olivennes, a indiqué aujourd'hui à ses salariés que les titres qui ne trouveraient pas preneur seraient fermés. Dans une interview au Monde, il a annoncé que 350 collaborateurs permanents étaient concernés par le plan de cession soit près de 10% de l'effectif total du groupe, qui employait au 31 décembre 3.740 salariés, dont 1.102 journalistes. "Une majorité travaille dans ou pour les titres cédés. Les autres sont concernés par la réorganisation qu'implique la diminution de notre portefeuille", a-t-il précisé. Denis Olivennes a par ailleurs affirmé sa volonté que les cessions des titres de presse se fassent avec l'assurance de la reprise de leurs salariés.

"Au bord de l'infarctus"

Pour justifier son plan, le président du directoire de Lagardère Active a mis en avant la nécessité d'appliquer des "thérapies de choc" à une presse "au bord de l'infarctus". Le coupable selon lui : internet et la très forte "baisse de la diffusion et de la publicité" qu'il entraîne. "Ma stratégie est de concentrer nos investissements sur une dizaine de titres qui sont leaders de leur catégorie et ont une forte capacité de développement numérique", a expliqué le patron de la branche médias de Lagardère.

Après la vente de ses magazines internationaux en 2011, le groupe veut désormais se concentrer sur ses marques les plus fortes : "Le Journal du dimanche", "Paris Match", "Elle", "Public", "Télé 7 Jours", etc. Ces magazines ne sont pas concernés par le plan présenté aujourd'hui, mais les rumeurs sont toujours très insistantes sur la volonté d'Arnaud Lagardère de s'en séparer. Plusieurs banques d'affaires tentent actuellement de démarcher de potentiels acheteurs.

Groupe Lagardère
Groupe Lagardère
Vivendi veut lancer une OPA sur Lagardère
Le PNF ouvre une information judiciaire concernant Lagardère
Arnaud Lagardère renonce à la commandite et au contrôle absolu de son groupe
Lagardère refuse de convoquer l'assemblée générale voulue par Amber et Vivendi
Voir toute l'actualité sur Groupe Lagardère
Autour de Groupe Lagardère
  • Virgin Radio
l'info en continu
Quelles sorties sur Amazon Prime Video en décembre 2022 ?
SVOD
Quelles sorties sur Amazon Prime Video en décembre 2022 ?
"Prodiges" : Une jurée fait son retour dans la saison 9 à compter du jeudi 22 décembre sur France 2
Programme TV
"Prodiges" : Une jurée fait son retour dans la saison 9 à compter du jeudi 22...
"Qui veut être mon associé ?" : Xavier Domergue écarté, Blaise Matuidi en guest... Les nouveautés de la saison 3
TV
"Qui veut être mon associé ?" : Xavier Domergue écarté, Blaise Matuidi en guest......
Audiences : Records historiques pour Puremédias
Business
Audiences : Records historiques pour Puremédias
Fin de Tunisie/France coupée sur TF1 : La chaîne écrit à la FIFA pour "déplorer un préjudice pour ses téléspectateurs"
TV
Fin de Tunisie/France coupée sur TF1 : La chaîne écrit à la FIFA pour "déplorer un...
Mylène Demongeot est morte
Cinéma
Mylène Demongeot est morte