Guerre des chaînes info : Le grand bilan de saison de CNews

Partager l'article
Vous lisez:
Guerre des chaînes info : Le grand bilan de saison de CNews
Pascal Praud sur le plateau de "L'heure des Pros"
Pascal Praud sur le plateau de "L'heure des Pros" © CNEWS
La revue générale des chaînes info se poursuit avec CNews. La chaîne du groupe Canal+ reste en troisième position malgré une belle progression en fin de saison.

CNews, année 2. Après des premiers mois au cours desquels la chaîne a continué de souffrir des stigmates de la grève à iTELE, la chaîne d'information du groupe Canal+, dirigée par Serge Nedjar, a vécu sa première saison pleine sous sa nouvelle identité. L'occasion de stabiliser une grille encore récente, qui n'a d'ailleurs que très peu varié cette saison, et d'affirmer un positionnement éditorial différent à travers des émissions aux tonalités plus "sociétales" ou de débats d'idées, rappelant notamment le positionnement de RMC, comme "L'heure des Pros" de Pascal Praud.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

"CNews est née du constat qu'il y avait une place à prendre dans le débat de société en parallèle de l'info. Et les scores de cette saison prouvent qu'il y avait un manque", assure Gérald-Brice Viret, directeur général des antennes du groupe Canal+. Dans les faits, sur l'ensemble de la saison, CNews est restée la troisième chaîne d'information de France, juste derrière LCI, avec une part d'audience moyenne de 0,6%, selon Médiamétrie. Le nombre de téléspectateurs moyen est passé de 53.000 en 2016/2017 - en intégrant donc les derniers mois d'iTELE et la grève - à 49.000 cette saison.

Bonne dynamique en fin de saison

La chaîne info du groupe Canal+ est toutefois parvenue à inverser la vapeur sur le dernier trimestre. Cette progression de fin de saison, CNews la doit principalement à la forme grandissante de son bloc de programmes en matinée. "CNews fait 40% d'audience en plus que sa principale concurrente entre 6h et midi. Et l'écart s'est accru en fin de saison", se réjouit Gérald-Brice Viret, qui fixe à la chaîne l'objectif de redevenir durablement la deuxième chaîne info de France.

Dans le détail, la matinale de Romain Desarbres et Clélie Mathias est restée largement deuxième chaîne info de France sur la tranche du 6h/9h, souvent qualifiée de "prime-time des chaînes info", avec une moyenne saisonnière de 100.000 téléspectateurs (3,1% du public). La matinale a par ailleurs battu coup sur coup ses records mensuels en mai puis en juin. Programmée à 7h20, l'interview de Jean-Pierre Elkabbach reste le pic d'audience de la case. "Nous sommes satisfaits autant par les audiences de ce rendez-vous que par le contenu. Jean-Pierre Elkabbach a eu des invités exceptionnels tout au long de la saison", commente Gérald-Brice Viret.

Les matinées grimpent, le reste de la journée moins performant

Programmée de 9h à 10h30, "L'heure des pros" de Pascal Praud s'inscrit dans la même dynamique. Il est parvenu à faire progresser sa case de 30% sur un an. Le 29 mai dernier, entre 9h et 10h l'émission a même pointé à 242.000 téléspectateurs, soit 6,6% de PDA, écrasant ainsi son record de saison en nombre de téléspectateurs et se classant troisième chaîne nationale sur la tranche, derrière France 2 et BFMTV. De 11h à midi, la progression de Jean-Marc Morandini est encore plus spectaculaire. L'émission médias du journaliste a permis à la case de se redresser de 88% sur un an. Là encore, de nombreux records ont été battus en fin de saison.

CNews est en revanche restée faible en après-midi. Récemment installé en début d'après-midi, "Le grand journal des faits divers" de Gilles Verdez doit faire ses preuves, même si "les audiences montrent une bonne dynamique" selon Gérald-Brice Viret, qui assure que l'émission sera reconduite à la rentrée. En soirée, le bloc 18/20h, composé des émissions de Sonia Mabrouk et Laurence Ferrari (57.000 téléspectateurs en moyenne pour les deux programmes), fait plus de deux fois moins d'audience que David Pujadas sur LCI (126.000 fidèles) et cinq fois moins que la tranche d'Olivier Truchot puis Ruth Elkrief (253.000 adeptes) sur BFMTV.

Une rédaction de 150 personnes selon Gérald-Brice Viret

Alors que la ligne éditoriale a été allègrement commentée tout au long de la saison, CNews ayant notamment été comparée par "Les Inrocks" à "Fox News", Gérald-Brice Viret explique que "les jeunes actifs de moins de cinquante ans et les individus CSP+", deux cibles que visait déjà iTELE en son temps, sont le public cible de la chaîne. Progresser sur ces cibles publicitaires est indispensable pour CNews, qui ambitionne de réduire ses pertes. En 2017, celles-ci étaient d'environ "12 millions d'euros" selon Gérald-Brice Viret. Ce dernier anticipe d'ailleurs une progression des recettes publicitaires la saison prochaine, à la faveur notamment du retour des annonceurs dans l'émission de Jean-Marc Morandini.

Concernant les moyens humains de la chaîne, que l'on dit en flux tendu, Gérald-Brice Viret assure que les pertes engendrées par la grève à iTELE en 2016 ont été compensées. "150 personnes travaillent aujourd'hui à la rédaction de CNews", selon le patron des antennes du groupe Canal+. "De nombreux nouveaux journalistes nous ont rejoints cette année", se réjouit-il, non sans évoquer "Clélie Mathias, Pascal Praud, Laurence Ferrari, Romain Desarbres, Thomas Lequertier et tous ceux qui sont restés". Interrogé sur la faiblesse de CNews sur le digital, Gérald-Brice Viret loue le travail d'une "petite rédaction web" et assure qu'il s'agit d'un "axe de développement de la chaîne".

Objectif "0,7 ou 0,8% de PDA"

Optimiste sur les perspectives de la chaîne, Gérald-Brice Viret estime qu'atteindre "0,7 ou 0,8% de PDA" à moyen terme est "un objectif raisonnable". Dans les faits, un tel score rapprocherait CNews de ce qui a longtemps été le niveau moyen d'iTELE, à une époque où il n'y avait que deux chaînes info. Côté éditorial, Gérald-Brice Viret explique vouloir renforcer "les week-end", avec l'installation de nouveaux magazines l'après-midi, ainsi que le réseau de correspondants de la chaîne pour la rendre "plus proche des régions".

À LIRE AUSSI :
Le bilan de saison global des chaînes info
Le grand bilan de saison de BFMTV
Le grand bilan de saison de LCI

Sur le même thème
l'info en continu
"Cinq hommes à la maison" : M6 lance son nouvel access estival le 27 juillet
TV
"Cinq hommes à la maison" : M6 lance son nouvel access estival le 27 juillet
Tous les programmes de la télé du 25 au 31 juillet 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 25 au 31 juillet 2020
"J'ai 10 ans" : France 2 diffuse le prequel de "Faites des gosses" le 29 juillet
Programme TV
"J'ai 10 ans" : France 2 diffuse le prequel de "Faites des gosses" le 29 juillet
"La course des champions" : Le jeu événement de France 2 déstocké le 30 juillet
TV
"La course des champions" : Le jeu événement de France 2 déstocké le 30 juillet
Nommé ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti va-t-il pouvoir faire sa chronique sur Europe 1 ?
Radio
Nommé ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti va-t-il pouvoir faire sa...
Sophie Davant sur l'éviction de Pierre-Jean Chalençon d'"Affaire conclue" : "Il a trop parlé sur les réseaux sociaux"
Radio
Sophie Davant sur l'éviction de Pierre-Jean Chalençon d'"Affaire conclue" : "Il a...
Vidéos Puremedias