Quand Guillaume Durand critique les programmes de France Télévisions

Partager l'article
Vous lisez:
Quand Guillaume Durand critique les programmes de France Télévisions
Guillaume Durand
Guillaume Durand © France 2 - Scarella
Dans une tribune publiée dans "Le Monde", il regrette que la télé publique cherche à faire trop populaire.

Est-ce une façon de placer ses pions ? Toujours est-il que Guillaume Durand profite de l'arrivée d'une nouvelle direction à France Télévisions pour signer une tribune dans Le Monde de cet après-midi, où il estime que les chaînes publiques doivent cesser « le populaire à tout prix ».

L'animateur de France 2 regrette notamment que seuls des artistes très populaires soient conviés sur les plateaux. « Je rappelle qu'il y a deux ou trois saisons, l'artiste la plus invitée, toutes chaînes confondues, c'était Chimène Badi et que l'année dernière on a quand même failli friser l'overdose d'Anne Roumanoff (...) Je n'ai rien, bien au contraire, contre Kad Merad ou Christophe Maé, mais sommes-nous obligés de marginaliser Garouste, et Bertrand Lavier, Jean Echenoz, ou la soprano que la planète nous envie, Patricia Petibon ? Au nom de quelle loi Jean Nouvel et Daniel Buren, qui sont mondialement célèbres, n'ont jamais eu le droit de poser leurs fesses sur le canapé rouge de Michel Drucker ? Pourquoi enterrer en grande pompe Pascal Sevran et ne dire que quelques mots de la disparition de Pina Bausch ? Sur TF1 ou M6, tout le monde connaît la logique, mais sur France Télévisions c'est incompréhensible » s'insurge le journaliste.

Et la culture telle que la couvre actuellement France Télévisions ne semble même pas avoir les faveurs du présentateur : « Pourquoi toujours le patrimoine et jamais la création contemporaine ? Comment voulez-vous que les Français s'insèrent dans la mondialisation si on passe son temps à adapter Maupassant, et si leur référence culturelle majeure à la télévision consiste en d'éternelles émissions littéraires - que j'adore ! - mais qui ne reflètent qu'une version tronquée de la culture mondiale ? ».

Parmi les critiques plus ciblées, Guillaume Durand semble par ailleurs regretter le choix de France 2 de proposer des divertissements en access prime time. « On aura beau quinze fois changer de présentateur, et Dieu sait qu'on l'a fait, quinze fois de formule, et Dieu sait qu'on l'a fait, ça ne changera rien, les programmes quotidiens comme "Le Grand Journal" ramassent tout. C'est à se demander d'ailleurs pourquoi le service public évite scrupuleusement de lui opposer un programme concurrent qui serait fondé sur ses valeurs propres, notamment en prenant des distances avec la dérision qui a tout envahi. Car ça aussi, c'est particulièrement exaspérant : le rire à longueur de journée comme valeur essentielle de la démocratie télévisuelle ! » regrette-t-il.

*Lire l'intégralité de la tribune de Guillaume Durand

Sur le même thème
l'info en continu
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
Politique
Roselyne Bachelot nouvelle ministre de la Culture
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Programme TV
"Fearless" : La série britannique débarque ce soir sur C8
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
SVOD
Pharrell Williams va produire une série documentaire pour Netflix sur le gospel
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
La saison 3 de "Babylon Berlin" arrive ce soir sur Canal+
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
TV
Ruth Elkrief arrête son émission quotidienne sur BFMTV
Vidéos Puremedias