Harcèlement sexuel : Maïwenn fond en larmes en répondant à la tribune signée par C. Deneuve

Partager l'article
Vous lisez:
Harcèlement sexuel : Maïwenn fond en larmes en répondant à la tribune signée par C. Deneuve
Maïwenn © Dailymotion
Invitée de "Stupéfiant !" ce soir sur France 2, la réalisatrice et actrice a tenu à lire sa propre tribune.

Maïwenn prend la parole. Ce lundi soir à partir de 23h30 sur France 2, "Stupéfiant !" s'interroge sur l'apparition d'une nouvelle forme de "censure" dans le monde des arts dans le sillage de l'affaire Weinstein et de ses nombreux échos à travers le monde. Parmi les invités qui seront interrogés par Léa Salamé, la réalisatrice et actrice Maïwenn.

À lire aussi
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Sport
France Télévisions : Patrick Montel privé des championnats du monde d'athlétisme
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend au "Parisien"
TV
Mort d'Ariane Carletti ("Club Dorothée") : Sa fille Eleonore Sarrazin s'en prend...
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la retransmission du handball féminin
Sport
"Cessons de dire n'importe quoi" : beIN Sports recadre Marlène Schiappa sur la...

Dans un extrait dévoilé en avant-première, la journaliste rappelle que c'est la première fois que la réalisatrice de "Polisse" s'exprime publiquement sur la libération de la parole des femmes depuis la mise en cause du producteur américain Harvey Weinstein, devenu le symbole des dérives de certaines hommes de pouvoir, dans l'univers du cinéma, de la télévision mais aussi dans l'ensemble de la société.

"Vous m'avez appelée ce matin en me disant 'en fait, j'ai un texte à lire'"

Mais des voix discordantes se sont faites peu à peu entendre, comme avec ces 100 personnalités féminines qui ont signé une tribune remarquée dans le quotidien "Le Monde", pour revendiquer "une liberté d'importuner, indispensable à la liberté sexuelle". C'est dans ce contexte que Maïwenn prendra la parole ce soir sur France 2. "Vous m'avez dit non, puis vous m'avez dit : 'laissez-moi réfléchir', puis vous avez réfléchi, puis vous m'avez dit 'non' et puis vous m'avez appelée ce matin en me disant : 'en fait, j'ai un texte à lire'", a expliqué Léa Salamé en préambule de l'interview.

Maïwen a alors débuté la lecture de son texte. "Ecrire un film, écrire une lettre, écrire un SMS, employer des mots et des phrases qui ne veulent pas dire la même chose pour vous que pour moi. Je réclame le droit de panser mes plaies comme je le veux. (...) Je réclame le droit d'être draguée avec maladresse, insistance et d'appeler cela 'importuner' si je le veux", a-t-elle commencé par dire.

Maïwenn a ensuite fait référence de manière explicite à la polémique qui avait opposé en septembre Christine Angot à Sandrine Rousseau sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché" sur France 2. "Je réclame qu'on ne juge pas une femme si elle a eu besoin d'écrire un livre sur son histoire de harcèlement sexuel. Je réclame le droit qu'on ne juge pas une femme qui pense qu'on doit se débrouiller seule après un viol. Nous ne sommes pas tous égaux dans la douleur et dans la résilience et nous n'avons pas la même capacité mentale ou physique de nous remettre de nos traumatismes", a estimé la réalisatrice.

"Par pitié, arrêtons de nous juger les unes les autres"

"Ne jugeons pas des femmes intellectuelles qui prennent la parole et bousculent nos moeurs. Par pitié, arrêtons de nous juger les unes les autres", a-t-elle poursuivi, avant de s'interrompre en larmes et de demander à faire une pause. Lorsque les caméras se sont rallumées de nouveau, Maïwenn a pu aller jusqu'au bout de sa tribune. "Quelque chose d'historique est en train de se jouer, en ce moment, alors soyons unies. Chacun doit pouvoir souffrir de ce qu'il veut, comme il veut et quand il veut. On va y arriver", a-t-elle terminé dans un sourire. puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

Outre Maïwen, Léa Salamé interviewera ce soir Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat "chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes", mais aussi Fabrice Eboué. Le magazine culturel France 2 consacrera par ailleurs un reportage à la polémique ayant entouré la republication des oeuvres antisémites de Louis-Ferdinand Céline ainsi qu'un autre sur la polémique créée par le "blackface" d'Antoine Griezmann.

Maiwenn
Maiwenn
Autour de Maiwenn
  • Marina Foïs
  • Sara Forestier
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
mustard

C'est une bonne comédienne.



GILBERT Maud

Enfin une femme qui parle des femmes sans juger les femmes ("vous devriez vous défendre, vous devriez être fortes, vous devriez être flattées, vous devriez assumer" etc etc etc). Discours de la mauvaise mère à sa future fille condamnée . Je comprends que cela lui fasse mal au coeur.
Arrêtons de vouloir détruire ou prendre la place de l'autre dans cette abominable et triste soumission aux jugements des mauvais hommes, pour le reste des hommes qui valent bien mieux que cela. Mauvaises femmes pour mauvais hommes.
Alors non, par pitié, pas de répétitions des schémas, mais autre chose.
Le jour où la femme ne se construira plus sous le regard ou les attentes tellement masculines de ces dites "femmes", elle pourra être une belle personne libre et une femme qui séduit et aime être séduite, qui aime et aime être aimée, pour, enfin, ce qu'elle est, par ces hommes ou ces femmes qui n'attendent que sa beauté entière.



Mr Red

Hum, comme d’hab on est au niveau 0 et de l’échange et de la réflexion avec toi. Puis reprendre une phrase que j’ai écrite pour qu’elle soit si peu à propos, c’est fort.
Et entre nous, tu n’as rien de mieux à faire au milieu de l’après-midi ?



Nina Ritchie

GET A LIFE !



Constat d'huissier

Prix Nobel.



Constat d'huissier

Alors, cet exemple de condamnation récente pour diffusion de fausse information, on en est où ?



Constat d'huissier

Tu as une capacité à faire ton autoportrait en écrivant sur quelqu'un d'autre qui est absolument saisissante !
Mister aigri...



Constat d'huissier

Et le tien, il apporte quoi ?



Constat d'huissier

Le ton péremptoire ©
By Klaus Rambone



Ronce Bernard

Et ?



Ronce Bernard

en même temps des fautes aussi énormes, on a envie de les corriger et votre commentaire, même plein de fautes, n'apporte strictement rien d'autre qu'un point de vue très subjectif (et insultant)



Pearl Harbor Oahu

Elles sont assez pathétiques ces bonnes femmes , elles se tirent dans les pattes !
Elles devraient s'occuper les enfants maltraités au lieu de s'occuper d'elles ! Et puis passer à la télé, faire des livres, faire des tribunes, qu'elles arrêtent !
Quand Brigitte Lahaie dit "qu'une femme peut prendre du plaisir lors d'un viol" et qu'elle officie toujours à la radio, je me dis qu'en France, il y a deux poids deux mesures pour certaines personnes !



La Sardine

Un texte qui peut nous rassembler. Pas mal.



Ysabel

De tout ce dialogue, je n'apprécie, et ne retient que la dernière pensée : "Mesdames, cessons de nous tirer dans les pattes !"



Furious Angel

Quand les signataires finissent par s’excuser, c’est bien qu’il y a un souci...



Mr Red

Réclamer des droits sur un forum en ligne c’est bien. Respecter le principe de base d’un forum en ligne à savoir qu’un commentaire amène une réponse c’est mieux.

Et si ce principe vous déplait tant il y a l’option bloquer.

Simple.



Klaus Rambone

This is beause you are american que tu ne maîtrises pas good le french ? Tout s'explique.



tout_le_toutim

Merci Madame pour le respect que vous inspirez.



Nina Ritchie

Mais biensur il faut libérer la parole c'est ça ? Par contre il faut libérer la parole qui vous convient parce qu'apparemment saisir les nuances , voir les choses dans leur ensemble n 'est pas votre fort !



walter

Énormes conneries pour toi comme il m'arrive de penser en déceler ici aussi dans les commentaires que je lis et je ne le signale pas de cette façon.
Réécoute quand même Maïwenn ! Perso, je perçois justement (entre autres) dans ses propos le droit pour ces femmes de penser, de dire et de signer ce qu'elles veulent sans être prises pour des connes ou je ne sais quoi.



Furious Angel

C'est marrant que ça emmerde certains qu'on évoque ces sujets.

On ne les évoque pas assez. Il faudra en parler tout le temps, en permanence, jusqu'à ce que ça cesse. Tant pis si ça déplait à certains.



Furious Angel

Justement les énormes conneries de la tribune signée par Deneuve minimisaient les agressions au lieu de dire que chaque femme le vit différemment.



Aucunavis

C'est le Quotidien de pas mal d’émissions.



Mister Conscience

Pourquoi "contre" ? On peut être uni "face"



Plouf

C'est ça l'émission culturelle phare du service public.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tinder lance sa première série originale
Séries
Tinder lance sa première série originale
"Sauvés par le gong" va faire son retour sur Peacock, la plateforme de NBC
Séries
"Sauvés par le gong" va faire son retour sur Peacock, la plateforme de NBC
"Examen de conscience" : Cécile Bois ("Candice Renoir") à la tête d'un téléfilm sur France 2 le 11 octobre
Programme TV
"Examen de conscience" : Cécile Bois ("Candice Renoir") à la tête d'un téléfilm...
En plein duplex sur L'Equipe, le caméraman de Carine Galli percuté par un ballon de football
TV
En plein duplex sur L'Equipe, le caméraman de Carine Galli percuté par un ballon...
Audiences access 20h : Record pour "Les Marseillais", le "19.45", "Le 20h, le mag" et "Clique" au plus bas
Audiences
Audiences access 20h : Record pour "Les Marseillais", le "19.45", "Le 20h, le mag"...
Audiences access 19h : "DNA" leader, "C à vous" en grande forme, les Masters de "N'oubliez pas les paroles" au plus bas
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader, "C à vous" en grande forme, les Masters de...
Vidéos Puremedias