Harcèlement sexuel : Salma Hayek accuse à son tour Harvey Weinstein

Partager l'article
Vous lisez:
Harcèlement sexuel : Salma Hayek accuse à son tour Harvey Weinstein
Salma Hayek
Salma Hayek © Abaca
L'actrice évoque les menaces de mort du producteur quand elle a eu l'audace de refuser ses avances.

Une voix de plus s'élève contre Harvey Weinstein. Dans une tribune publiée par le "New York Times", Salma Hayek prend la parole pour dénoncer les agissements du producteur américain, empêtré dans un scandale de harcèlement et d'agression sexuels depuis la parution il y a deux mois d'articles mettant en lumière son comportement avec des nombreuses femmes au fil des années. "Harvey Weinstein is my monster too", titre ainsi le quotidien américain.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
TV
Eric Zemmour devient chroniqueur sur CNews dès lundi à 19h
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1
TV
"Stars à nu" : Les 7 célébrités masculines qui se déshabilleront sur TF1

"Je devais affronter ma lâcheté"

Salma Hayek explique dans un premier temps qu'elle a été approchée en octobre pour parler de son expérience avec le producteur. "Je me suis convaincue que c'était fini et que j'avais survécu. Je me suis dérobée à ma responsabilité de prendre la parole en prenant pour excuse le fait qu'assez de personnes avaient déjà mis en lumière mon monstre (...). Mais le simple fait que j'aie pu avoir honte de raconter les détails de ce qu'il m'avait fait m'a poussée à me demander si ce chapitre de ma vie était bel et bien clos", raconte-t-elle.

Décidant d'affronter sa "lâcheté", l'actrice a donc voulu raconter en détail tout ce que lui a fait le producteur, et surtout, toutes les fois où elle a dû dire non à celui vers qui elle s'était volontairement tournée pour produire le film qu'elle rêvait de faire depuis toujours, un biopic de Frida Kahlo, en 2002. "Non à une douche avec lui, non à le regarder prendre une douche, non à le laisser me masser, non à laisser un de ses amis me masser nu, non à sa proposition de cunilingus, non à me dénuder avec une autre femme, non, non, non, non, non", énumère-t-elle.

"Je vais te tuer"

Elle raconte ensuite comment chaque "non" était suivi de la "rage machiavélique" de Harvey. Parmi les événements qu'elle se remémore, des menaces de mort. "Je vais te tuer, ne crois pas que j'en serais incapable", lui aurait-il lancé, avant de lui imposer des défis irréalisables pour accepter de produire son film, défis qu'elle a relevés, grâce à des "anges" comme Edward Norton ou une de ses amies qui lui a prêté l'argent pour le développer. Mais Harvey Weinstein n'était selon elle toujours pas satisfait et lui a imposé d'intégrer une scène de sexe avec une autre femme pour poursuivre la production.

"Il était clair qu'il ne me laisserait pas finir ce film, je devais dire oui, donc j'ai accepté de tourner cette scène qui n'avait pas de sens", explique l'actrice, qui décrit en détail les symptômes physiques qu'elle a ressentis au moment de tourner cette scène.

Suite à la publication de cette tribune, un porte-parole d'Harvey Weinstein a tenu à démentir certaines des accusations de la comédienne. "Il ne se souvient pas d'avoir poussé Salma Hayek à tourner une scène de sexe sans intérêt avec une autre comédienne, et il n'était pas présent sur le tournage", affirme notamment ce porte-parole, assurant que "toutes les allégations sexuelles sont incorrectes et que d'autres témoins des événements ont une version différente de ce qui s'est produit".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Regina Phalange

"Multirécidiviste du malaise" Ah je savais pas que le malaise était un crime ?
Ensuite la parole de Salma Hayek n'est pas parole d’évangile. La justice ça ne marche pas comme ça et heureusement.



Baptiste

François-Henri Pinault n’est pas moche et surtout il a peut être de l’humour, du charme, en plus d’avoir du fric.
Commentaire inutile de mec frustré.



DansTonTube

Même sans se faire sexuellement harceler, se faire produire ou distribuer par Harvey Weinstein offrait une assez bonne garantie de se faire niquer.



Randy Couture

Et super Macho a toujours raison



Aucunavis

J'attends le votre.



Marcel Bouchu

Et pourtant c'est un multi-récidiviste du malaise...



Eyle Bay

Le soutien de certains envers la blagounette de Tex sur ce site en est hélas une preuve parmi d’autres :)



Marcel Bouchu

Pas un seul commentaire de soutien à Salma Hayek, preuve qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire pour que la parole des femmes soit respectée.



Baudouin alias Poenszs

Et cette même jeune bourgeoise qui fait appel à un livreur de pizzas parce qu'elle a faim ? C'est pas un bon scénar peut-être ?



Baudouin alias Poenszs

Désolé mais certains scénariis de films de cul sont extrêmement recherchés ! Comme ce plombier qui débarque chez une jeune bourgeoise dont le mari est en voyage d'affaire à l'étranger et qui se sent bien seule dans sa grande maison. Ce même plombier qui doit faire appel à ses collègues car tous les tuyaux de la maison débordent et qu'il n'y arrive pas seul.
On y trouve de l'action, du suspens, des valeurs d'entraide, etc.

Moi, ça me convainc !



SP Spontex

C'est machiste d'apprécier les scènes lesbiennes ?



Freddy

Encore une qui se réveille après tout ce temps...



Randy Couture

Super Macho a parlé



SP Spontex

J'ai dit que ça aurait sûrement été ma scène préférée, pas que je l'aurais regardé pour ça. D'autant que j'ignorais l'existence de cette scène avant aujourd'hui.



Randy Couture

AH si j'étais riche....



Randy Couture

Toi t'es pas prêt de te marier ;-))



arlouf

Regarder Frida pour une scène de cul était de toute façon aussi con que de regarder un porno pour la qualité du scénar ou de la photo.



SP Spontex

J'avais mis Frida dans ma liste sur Netflix France, mais je la retire vu les conditions de tournage qu'a subi Salma. Et de savoir qu'elle était malade de dégoût durant la scène lesbienne, qui aurait sans doute été ma préférée, me rebute encore plus.



SP Spontex

Comme s'il n'y avait que ces deux qualités-là qui poussent une femme à se marier...

Randy Couture

https://uploads.disquscdn.c...



Randy Couture

Elle qui s'est mariée à François-Henri Pinault pour sa beauté légendaire....et non pour son fric.....
On est sûr qu'elle n'est pas le genre d'actrice prête à tout pour un rôle.....enfin plus....



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"L'humour de sa vie" : Raphaël Mezrahi de retour ce soir sur C8
TV
"L'humour de sa vie" : Raphaël Mezrahi de retour ce soir sur C8
"La boîte à secrets" : Marc Lavoine submergé par l'émotion face à Enrico Macias
TV
"La boîte à secrets" : Marc Lavoine submergé par l'émotion face à Enrico Macias
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Audiences access 20h : Record pour "TPMP ouvert à tous", "Une saison au zoo" au plus haut sur France 4
Audiences access 20h : Record pour "TPMP ouvert à tous", "Une saison au zoo" au...
Audiences access 19h : "DNA" bon leader, la P1 de "Quotidien" au plus haut
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" bon leader, la P1 de "Quotidien" au plus haut
Audiences : "The Voice Kids" au plus bas s'enfonce encore, M6 en forme et leader FRDA-50
Audiences
Audiences : "The Voice Kids" au plus bas s'enfonce encore, M6 en forme et leader...
Vidéos Puremedias