James Franco : "Je ne suis pas gay, c'est le grand regret de ma vie"

Partager l'article
Vous lisez:
James Franco : "Je ne suis pas gay, c'est le grand regret de ma vie"
James Franco, à la Une de Têtu daté de novembre.
James Franco, à la Une de Têtu daté de novembre. © DR
En couverture du dernier numéro de "Têtu", James Franco revient abondamment sur son image d'icône gay.

James Franco soigne son statut d'icône gay. Le très séduisant acteur américain est ce mois-ci en couverture du magazine "Têtu", à qui il a accordé un longue interview où il revient abondamment sur son image et sa sexualité. Il confie ne pas être gêné par les interrogations et les fantasmes autour de sa sexualité.

À lire aussi
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
TV
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
SVOD
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte puissante avec "Coup de foudre"
Audiences
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte...

"Est-ce que je suis gay ? Non. Et c'est le grand regret de ma vie !", s'amuse-t-il au début de l'entretien. "Concernant mon image publique, il y a des choses que je maîtrise et d'autres que je ne maîtrise pas. A bien y réfléchir, ça ne date pas d'aujourd'hui, au lycée j'étais déjà harcelé par des petites brutes qui me traitaient de 'pédale'. C'est pour ça que, tout en étant hétéro, j'ai une connaissance intime de ce qu'est l'homophobie, car moi aussi je l'ai subie dès mon plus jeune âge", poursuit-il en déplorant néanmoins que certains fassent des raccourcis entre lui et les personnages qu'il a joué dans ses films.

"L'idée même de discrimination me rend dingue"

L'acteur estime que son rôle dans "Harvey Milk", où il joue le compagnon du personnage principal interprété par Sean Penn est "une des plus importantes expériences de sa vie". "J'ai énormément de tendresse pour Scott, le peronnage que je joue dans le film. C'est un film crucial pour les droits des homosexuels, pour la culture gay et aussi pour la mémoire de Harvey Milk, mais j'aime à penser que c'est plus que ça. Pour moi c'est une histoire universelle. Je tournerais n'importe quel film avec Gus Van Sant", explique James Franco.

Et, pour faire complètement chavirer la communauté gay, l'acteur dit soutenir le mariage pour tous. "L'idée même de discrimination me rend dingue. C'est très dur pour moi de l'accepter. Cela étant, je pense qu'il y a quelque chose de sublime à vivre hors des règles. (...) Je voudrais l'égalité mais aussi que les homos, les lesbiennes et les trans puissent garder la possibilité de mener une vie rebelle", explique l'acteur de 35 ans.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Mieux vaut tard que jamais" : Castaldi, Laffont, Lavil et Drevet partent en road trip pour France 3 dès ce soir
Programme TV
"Mieux vaut tard que jamais" : Castaldi, Laffont, Lavil et Drevet partent en road...
"Top Gun Maverick" : Tom Cruise dévoile la bande-annonce du nouveau volet
Cinéma
"Top Gun Maverick" : Tom Cruise dévoile la bande-annonce du nouveau volet
Frédéric Calenge : "Pouvoir faire vivre la finale Sénégal/Algérie, c'est un rêve !"
Interview
Frédéric Calenge : "Pouvoir faire vivre la finale Sénégal/Algérie, c'est un rêve...
"Télématin" : Thierry Beccaro ému par l'hommage d'une de ses chroniqueuses
TV
"Télématin" : Thierry Beccaro ému par l'hommage d'une de ses chroniqueuses
"La Casa de Papel" : La saison 3 de la série phénomène en ligne dès aujourd'hui sur Netflix
SVOD
"La Casa de Papel" : La saison 3 de la série phénomène en ligne dès aujourd'hui...
Instagram fait disparaître les likes
Internet
Instagram fait disparaître les likes
Vidéos Puremedias