Jean-Baptiste Boursier à la tête de la matinale de LCI : "Je n'ai pas la prétention de dire qu'on va être au niveau de BFMTV"

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Baptiste Boursier à la tête de la matinale de LCI : "Je n'ai pas la prétention de dire qu'on va être au niveau de BFMTV"
Par Maxime Fettweis Journaliste
Né en Belgique en septembre 1995, Maxime Fettweis a grandi avec l'arrivée de la "Star Academy", de "Koh-Lanta" ou encore de "Secret Story" sur le petit écran. Devenu journaliste, il se passionne de ce que disent les succès télévisuels de notre société et comment ils sont conçus en coulisse. Il a rejoint Puremédias en juin 2023.
La dernière de Jean-Baptiste Boursier sur BFM TV dans "BFMTVSD" © CHARLOTTE SCHOUSBOE / TF1
L'ancien visage de BFM TV prendra la tête de la matinale de LCI dès ce lundi 28 août à 6h.

Grand débarquement sur LCI. Jean-Baptiste Boursier et toute l'équipe de la matinale de la chaîne d'information en continu du groupe Bouygues font leur rentrée ce lundi 28 août dans une toute nouvelle mouture de ce rendez-vous quotidien. Débarqué de BFM TV à la fin de la saison dernière, celui qui remplace Stefan Etcheverry à la tête de la case devient par la même occasion l'un des visages phares de la chaîne. Dans un entretien à puremedias.com, il revient sur son départ de la chaîne du groupe Altice, son arrivée à la tour TF1, le format de la matinale qu'il prépare depuis une semaine ainsi que sur ses ambitions au sein du groupe.

À lire aussi
Euro 2024, Coupe du monde 2026, Finale de Ligue des champions, Football féminin... : Frédéric de Vincelles dévoile la stratégie sport du groupe M6
Interview
Euro 2024, Coupe du monde 2026, Finale de Ligue des champions, Football féminin......
"On a pris confiance dans l'équilibre de la série entre comédie et polar" : Les scénaristes de "HPI" se confient sur la saison 4 de la série phénomène de TF1
Interview
"On a pris confiance dans l'équilibre de la série entre comédie et polar" : Les...
Frédéric de Vincelles : "Avec M6+, l'objectif est de réaliser un milliard d'heures consommées annuellement"
Interview
Frédéric de Vincelles : "Avec M6+, l'objectif est de réaliser un milliard d'heures...
Caroline Vigneaux veut dépoussiérer Les Molières sur France 2 et en faire "un grand divertissement, façon 'Champs-Elysées'"
Interview
Caroline Vigneaux veut dépoussiérer Les Molières sur France 2 et en faire "un...

Propos recueillis par Maxime Fettweis

Quel est votre état d'esprit à un jour de vos premiers pas dans la matinale de LCI ?
Je suis surexcité, hyper motivé et très impatient ! L'échéance approche et étonnamment on n'a pas trop de stress. Je ne sais pas si c'est bon signe mais on bosse d'arrache-pied depuis lundi avec toute l'équipe. Ce qu'on voit se dessiner nous plaît. On se dit qu'on va avoir une bonne base de travail pour les gens qui vont nous regarder. C'est conforme à ce que j'avais en tête depuis deux mois avec toutes les préparations. Mais maintenant on va voir comment ça vit.

Comment s'est passée votre intégration dans l'équipe ?
Trop bien (rires). Vraiment, je suis hyper content. Juste avant de vous répondre, j'étais en train de régler les détails pratiques de fonctionnement avec mon équipe sur l'heure de la conférence de rédaction pendant la nuit, par exemple. J'ai découvert une équipe hyper sympa. J'ai été accueilli par des gens super bienveillants.

Pourquoi avoir décidé de quitter BFM TV pour LCI ?
Ce n'est pas tant que j'ai quitté BFM TV, c'est plutôt que j'ai eu envie de rejoindre LCI. Parce que j'étais très heureux sur BFM TV. J'étais super gâté avec les émissions le vendredi, samedi, dimanche, avec "À l'épreuve des faits", l'émission de fact-checking, avec "BFM Politique", avec les soirées électorales, les éditions spéciales, les délocalisations... J'ajoute à ça la Champion's League sur RMC Sport. Je m'amusais beaucoup et j'avais une équipe que j'appréciais. Les discussions que j'ai eu avec Thierry Thuillier (directeur général adjoint du pôle information du groupe TF1, ndlr) et Fabien Namias (directeur général adjoint de LCI, ndlr) m'ont complètement emballées. Lors de mon rendez-vous avec Fabien, un café qui devait durer une demi-heure s'est transformé en discussion éditoriale de deux heures. Je l'ai rappelé l'après-midi pour lui dire : "OK, j'arrive."

Ils ont dit
"On ne va pas parler que de l'Ukraine et de l'international"
Jean-Baptiste Boursier

Qu'est-ce qui change entre une matinale sur BFM et une matinale sur LCI ?
Il y a un élément qui va changer, c'est l'heure de mon réveil (rires). Comme je ne le vis pas encore, il faudrait s'en reparler dans un mois et demi. Pour l'instant on est dans la mise en place, la fabrication, les ajustements techniques... Je n'ai pas encore pratiqué la chaîne. Mais les moyens mis à la disposition de notre équipe pour que cette émission soit un joli rendez-vous pour les téléspectateurs sont ultra importants. Il y a un engouement, un accompagnement, qui sont très touchants. Ça me donne envie d'être au max pour que les téléspectateurs soient contents de nous retrouver.

LCI a fait des sujets internationaux sa spécialité, est-ce que vous allez vous fondre dans cette ligne éditoriale ?
Le cahier des charges n'est pas de faire une matinale d'information internationale. Ma mission est de mener une émission qui sera un peu plus en conformité avec le reste de l'antenne au sens de l'approfondissement, du niveau de décryptage, d'expertise.

La case va-t-elle être bouleversée par votre arrivée ?
La matinale que présentait Stefan Etcheverry était une très bonne matinale. Il a d'ailleurs fait progresser les audiences avec toute l'équipe mais elle ne ressemblait pas tellement au reste de l'antenne. Notre questionnement était de se demander comment mettre en conformité cette matinale avec le reste de la chaîne. Pas sur les sujets traités parce qu'on ne va pas parler que de l'Ukraine et de l'international mais plutôt sur le temps qu'on va prendre pour éclairer le téléspectateur.

Ils ont dit
"Il y aura une thématique par demi-heure, et quatre thématiques par matinale"
Jean-Baptiste Boursier

Quelle forme cela prendra-t-il ?
Ça reste une matinale donc il faut que les téléspectateurs aient toutes les informations. À 6h pile, il y aura une météo avec Ange Noiret, puis un journal présenté par Kady Adoum-Douass qui va prendre une forme nouvelle. Chaque matin, les téléspectateurs vont pouvoir découvrir la Une d'un journal qu'on aura fabriqué pour eux. Ce sera le support de ce rendez-vous qu'on aura préparé pour eux. À 6h30, 7h30 et 8h30, il y aura à nouveau une météo à nouveau et un rappel de l'essentiel de l'actualité. Et je n'oublie pas de 8h30 à 9h, l'interview politique avec Adrien Gindre.

Qu'avez-vous prévu entre ces rendez-vous ?
On est allés chercher les meilleurs experts. François Clémenceau pour l'international, Soazig Quémener pour la politique et Pascal Perri pour l'économie. On a ajouté la journaliste Narjisse Hadji pour les éléments factuels et sur base de ça, on va creuser. Il y aura une thématique par demi-heure, et quatre thématiques par matinale. Ces sujets seront décryptés à travers des angles éclairants. À 8h, il y aura une carte blanche de nos experts qui choisiront un sujet sur lequel ils souhaitent attirer notre attention.

LCI a annoncé l'arrivée de François Clémenceau en début de semaine, est-ce que c'est une pression pour vous d'être entouré de ces experts ?
C'est plutôt une chance incroyable. Quand on s'est mis d'accord sur le format de la matinale, leurs noms sont venus tout de suite. Pascal Perri était déjà là. Je souhaitais absolument le conserver. François Clémenceau et Soazig Quéméner étaient vraiment nos premiers choix. Ce sont des personnalités que j'avais déjà croisées sur des plateaux et ils n'ont pas hésité une seule seconde à nous rejoindre.

Sur BFM TV vous avez plusieurs fois surpris les téléspectateurs en animant des émissions en caméra embarquée, à l'extérieur des studios. Avez-vous l'intention d'importer ce format sur LCI ?
La délocalisation est quelque chose que je fais depuis longtemps et que j'ai toujours aimé. Je vous l'annonce, il y aura des délocalisations de la matinale au cours de la saison. Sous quelle forme, avec quel niveau de rendez-vous, je ne peux pas vous le dire car c'est l'actualité qui va nous guider. Dans mes échanges avec la direction de la chaîne, c'était une volonté commune que ça continue d'exister dans ce que je fais.

Ils ont dit
"Je suis très heureux d'arriver dans le groupe TF1 et j'espère y passer un long moment"
Jean-Baptiste Boursier

Il y a un vrai enjeu d'audience autour de la matinale de LCI qui peine à rivaliser avec ses concurrentes. Comment espérez-vous faire décoller la case ?
En faisant du bon journalisme, une bonne émission. On se donne tous les moyens avec un nouvel habillage. On est allés dans les moindre détails, au millimètre pour faire quelque chose d'extrêmement abouti. Si on est rigoureux, qu'on propose aux téléspectateurs un bel écrin avec à l'intérieur quelque chose d'intelligent et qu'en plus on fait ça avec le sourire, j'espère qu'on contribuera au succès de la chaîne.

Voyez-vous LCI comme une porte d'entrée pour vous pour arriver sur TF1 dans le futur ?
Je ne me suis pas posé la question un seul instant (rires). Et ça aurait été tellement déplacé de ma part. Ce qui est sûr c'est que je suis très heureux d'arriver dans ce groupe et j'espère y passer un long moment. On m'a déjà posé la question mais c'est tellement excitant de se dire qu'il y a une matinale à fabriquer de A à Z, à incarner, une équipe à emmener, c'est déjà un challenge qui est tellement incroyable. Pour la suite, on verra.

Avez-vous l'ambition de concurrencer BFM TV ?
J'ai l'ambition de faire la meilleure émission possible. Ce n'est pas une façon détournée d'échapper à votre question. La matinale de BFM TV fait aujourd'hui 17 points d'audience, je n'ai pas la prétention de dire qu'on va être au niveau de BFM TV qui est installée depuis 15 ans.

Jean-Baptiste Boursier
Jean-Baptiste Boursier
"Je ne l'ai pas vue venir du tout !" : Jean-Baptiste Boursier pris d'un fou rire sur LCI, surpris par l'imitation de l'accent belge de Pascal Perri
La décennie médias vue par... Jean-Baptiste Boursier
Jean-Baptiste Boursier rejoint France 3
Voir toute l'actualité sur Jean-Baptiste Boursier
l'info en continu
"Koh-Lanta" 2024 : Qui a été éliminé aux portes de la finale et de l'épreuve d'orientation ?
TV
"Koh-Lanta" 2024 : Qui a été éliminé aux portes de la finale et de l'épreuve...
"Ça nous a coupé en deux" : Un cyclone oblige les candidats de "Koh-Lanta" 2024 à changer de campement
TV
"Ça nous a coupé en deux" : Un cyclone oblige les candidats de "Koh-Lanta" 2024 à...
"Il parait que Vladimir Poutine est furieux contre Emmanuel Macron à cause de vous" : Comment Guy Lagache a fâché Poutine avec un de ses reportages
TV
"Il parait que Vladimir Poutine est furieux contre Emmanuel Macron à cause de...
"Je participe au cirque comme tout le monde" : Vincent Cassel donne sa vision du Festival de Cannes
TV
"Je participe au cirque comme tout le monde" : Vincent Cassel donne sa vision du...
"Un souci d'agenda" : Youri Djorkaeff ne commentera finalement pas l'Euro 2024 sur TF1
TV
"Un souci d'agenda" : Youri Djorkaeff ne commentera finalement pas l'Euro 2024 sur...
Euro 2024, "Star Academy", Mohamed Bouhafsi... Les temps forts à la télévision du 8 au 14 juin 2024
Programme TV
Euro 2024, "Star Academy", Mohamed Bouhafsi... Les temps forts à la télévision du...