Jean-Jacques Augier rachète "Têtu" pour un euro symbolique

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Jacques Augier rachète "Têtu" pour un euro symbolique
Jean-Jacques Augier rachète "Têtu"
Jean-Jacques Augier rachète "Têtu" © Têtu
Jean-Jacques Augier, ancien trésorier de campagne de François Hollande, a racheté "Têtu" pour un euro symbolique. Un plan social est à prévoir.

Nouveau changement de propriétaire pour le magazine gay et lesbien Têtu. En octobre dernier, Pierre Bergé mettait en vente le titre et cherchait activement un repreneur. "Il est conscient qu'il a 82 ans et qu'il est actionnaire unique, donc il souhaite trouver un repreneur" expliquait alors Hugues Charbonneau, directeur de la publication. Selon les informations du Huffington Post, Têtu a enfin trouvé son nouveau propriétaire.

À lire aussi
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...
Audiences : "Koh-Lanta" puissant leader en baisse face à "Candice Renoir", carton pour Guy Bedos sur France 3
Audiences
Audiences : "Koh-Lanta" puissant leader en baisse face à "Candice Renoir", carton...

Jean-Jacques Augier, homme d'affaires et ancien trésorier de campagne de François Hollande , a ainsi accepté de racheter Têtu pour un euro symbolique et une somme d'argent suffisante pour laisser le magazine vivre pendant encore au moins deux ans. Deux autres investisseurs étaient également en lice. Parmi eux, Matthieu Pigasse, co-actionnaire du Monde et de la version française de l'Huffington Post. La vente devrait être officialisée en février, note notre confrère.

L'investissement est risqué pour Jean-Jacques Augier. Malgré une diffusion payée en hausse à près de 40.000 exemplaires, Têtu a toujours perdu de l'argent. Le magazine gay et lesbien a survécu à la crise de la presse grâce à aux invetissements répétés de Pierre Bergé, là où d'autres magazines comme PREF n'ont pas survécu. Le rachat va se faire avec un plan social. "Sur les 27 permanents, dont une petite quinzaine de journalistes, la moitié va être licenciée" indique un rédacteur au Huffington Post.

Sur le même thème
l'info en continu
Mathieu Kassovitz va adapter "La Haine" en comédie musicale
Cinéma
Mathieu Kassovitz va adapter "La Haine" en comédie musicale
Interview de Juan Branco par Apolline de Malherbe sur BFMTV : "Aucun manquement" pour le CSA
TV
Interview de Juan Branco par Apolline de Malherbe sur BFMTV : "Aucun manquement"...
"Fort Boyard" : Inquiète pour l'avenir du jeu, Alexia Laroche-Joubert lance un appel au gouvernement
TV
"Fort Boyard" : Inquiète pour l'avenir du jeu, Alexia Laroche-Joubert lance un...
"Je vous quitterai le coeur brisé" : Jean-Jacques Bourdin évoque son départ de RMC à l'antenne
TV
"Je vous quitterai le coeur brisé" : Jean-Jacques Bourdin évoque son départ de RMC...
"13 Reasons Why" : La 4e et dernière saison en ligne aujourd'hui sur Netflix
Netflix
"13 Reasons Why" : La 4e et dernière saison en ligne aujourd'hui sur Netflix
"Pop Show", Stéphane Bern, théâtre... : Ce qui vous attend cet été sur France Télé
TV
"Pop Show", Stéphane Bern, théâtre... : Ce qui vous attend cet été sur France...
Vidéos Puremedias