Jean-Jacques Bourdin traite François Fillon de "menteur"

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Jacques Bourdin traite François Fillon de "menteur"
Par Julien Bellver Rédacteur en chef

Co-rédacteur en chef de puremedias.com, Julien Bellver est diplômé de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ). Passionné par les nouvelles technologies et les médias, il a collaboré à plusieurs émissions...

François Fillon et Jean-Jacques Bourdin.
Sur Twitter, le journaliste s'est emporté contre le candidat de la droite et du centre.

Jean-Jacques Bourdin est en colère. Le journaliste a accusé hier François Fillon de mensonge, après son refus de participer à son "Entretien d'embauche" sur BFMTV et RMC. "François Fillon ment. Je ne l'ai jamais insulté. Il a annulé. Il n'a jamais proposé trois autres dates. Où est l'autorité morale ?", a-t-il écrit sur Twitter. Ce matin, il en a remis une couche en direct, rappelant que le rendez-vous du 21 avril prochain avait été pris en janvier dernier et confirmé depuis. "Jamais trois dates n'ont été proposées. J'aurais insulté François Fillon, c'est faux ! Les mots ont une valeur, j'ai simplement dit que François Fillon se dérobait", a-t-il expliqué, rappelant que François Fillon incitait les journalistes "à ne pas lâcher les affaires", quand il s'agissait de celles de... Nicolas Sarkozy. "Ma conscience professionnelle m'invite à lui donner rendez-vous ici face à moi, mais surtout face à vous", a-t-il lancé, proposant une nouvelle date, le 18 avril.

À lire aussi
Retard sur le prime time : L'Arcom réclame plus d'efforts de la part des chaînes
TV
Retard sur le prime time : L'Arcom réclame plus d'efforts de la part des chaînes
"De la jalousie post-mortem" : Nathalie Marquay s'emporte contre Jacques Legros après sa sortie sur J-P Pernaut
TV
"De la jalousie post-mortem" : Nathalie Marquay s'emporte contre Jacques Legros...
Ouverture d'une enquête après un tir sur l'immeuble de France Télévisions
TV
Ouverture d'une enquête après un tir sur l'immeuble de France Télévisions
"Poutine est une fiotte" : Après un nouveau dérapage, LCI se sépare de son expert Sergueï Jirnov
TV
"Poutine est une fiotte" : Après un nouveau dérapage, LCI se sépare de son expert...

Depuis le lundi 10 avril, Jean-Jacques Bourdin présente un nouveau rendez-vous dans lequel il interroge les candidats à la présidentielle pendant une heure. Hier, on apprenait que François Fillon avait finalement refusé d'y participer. "Il ne veut plus parler des affaires, donc il estime que l'on ne peut plus l'interroger (...) Vous savez les absents ont toujours tort dans la vie", avait expliqué Jean-Jacques Bourdin.

"Je me fais insulter"

Un peu plus tard dans la journée, sur BFMTV face à Ruth Elkrief, François Fillon a accusé le journaliste de l'avoir "insulté". "C'est totalement malhonnête... J'ai proposé deux dates (...) et je me fais insulter ? Je me fais insulter en direct sur l'antenne de BFMTV. Donc, je n'irai pas à ce rendez-vous là dans des conditions comme celles-là. Je ne suis pas aux ordres de Jean-Jacques Bourdin", a-t-il déclaré, avant de proposer une porte de sortie : "S'il veut revenir sur les propos qu'il a tenus et que l'on trouve une date, je serai ravi d'y aller, comme j'y suis allé très souvent". Réponse attendue dans les prochaines heures.

Dérobades en série

Depuis le début de la campagne présidentielle dite officielle, François Fillon n'est pas le seul à avoir refusé de se rendre dans un média, alors que le CSA impose, avec sa stricte réglementation du temps de parole, de convier l'ensemble des candidats. En effet, mardi dernier, Marine Le Pen a planté à la dernière minute la matinale de Patrick Cohen sur France Inter, après la polémique autour de sa déclaration sur la rafle du Vélodrome d'Hiver dimanche. Philippe Poutou, le candidat du NPA, a aussi annoncé mardi soir qu'il ne souhaitait pas participer à l'émission de "Zemmour et Naulleau" sur Paris Première, en raison de la présence d'Eric Zemmour, "idéologue d'extrême-droite déguisé en journaliste."

Mise à jour (13h35)

Sur son compte Twitter, Jean-Jacques Bourdin affirme que François Fillon a refusé la date du 18 avril pour l'interview sur BFMTV et RMC. "François Fillon se dérobe une deuxième fois... Je l'ai invité mardi 18. Il refuse. De quoi a-t-il peur ?", s'interroge le journaliste. Alors que Benoît Hamon était prévu le 18 avril, les équipes de la matinale de RMC et BFMTV ont décalé le candidat socialiste au vendredi 21 avril, à la place de François Fillon.

Jean-Jacques Bourdin
Jean-Jacques Bourdin
"J'ai toute liberté ici" : Jean-Jacques Bourdin fait ses premiers pas sur Sud Radio
Après son licenciement de BFMTV et de RMC, Jean-Jacques Bourdin rebondit sur Sud Radio
Altice (BFMTV, RMC) licencie Jean-Jacques Bourdin
Affaire Jean-Jacques Bourdin : L'enquête pour agression sexuelle classée sans suite
Voir toute l'actualité sur Jean-Jacques Bourdin
Autour de Jean-Jacques Bourdin
l'info en continu
"Star Academy", "Face à Baba", "Incroyable talent" : Les temps forts du 15 au 21 octobre 2022
Programme TV
"Star Academy", "Face à Baba", "Incroyable talent" : Les temps forts du 15 au 21...
Retard sur le prime time : L'Arcom réclame plus d'efforts de la part des chaînes
TV
Retard sur le prime time : L'Arcom réclame plus d'efforts de la part des chaînes
"Star Academy" : TF1 relance son télé-crochet culte le samedi 15 octobre après 14 ans d'absence sur son antenne
Programme TV
"Star Academy" : TF1 relance son télé-crochet culte le samedi 15 octobre après 14...
"De la jalousie post-mortem" : Nathalie Marquay s'emporte contre Jacques Legros après sa sortie sur J-P Pernaut
TV
"De la jalousie post-mortem" : Nathalie Marquay s'emporte contre Jacques Legros...
Ouverture d'une enquête après un tir sur l'immeuble de France Télévisions
TV
Ouverture d'une enquête après un tir sur l'immeuble de France Télévisions
"Libération" fustige un article de "Médiapart" qui met "en doute son indépendance" après le prêt de Daniel Kretinsky
Presse
"Libération" fustige un article de "Médiapart" qui met "en doute son indépendance"...