Jean-Marc Morandini poursuivi en diffamation après un numéro de "Crimes" sur NRJ 12

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Marc Morandini poursuivi en diffamation après un numéro de "Crimes" sur NRJ 12
Par Tom Kerkour Journaliste
Ayant grandi à l'heure où YouTube empiète sur le petit écran, Tom Kerkour savoure autant un épisode de "Cauchemar en cuisine" que du Joueur du Grenier. Captivé par le bouleversement des médias à l'ère digitale/numérique, il intègre la rédaction de Puremédias en décembre 2022.
Jean-Marc Morandini fait ses adieux à NRJ 12 © Abaca
L'animateur est accusé d'avoir mélangé deux affaires au sein d'une même émission sur NRJ 12.

Jean-Marc Morandini se retrouve à nouveau devant la justice. Cette fois, il est accusé de "diffamation". Le 5 octobre 2020, l'animateur a présenté un numéro de "Crimes" sur NRJ 12 dédié aux erreurs médicales. L'épisode est centré sur un certain docteur V., un chirurgien grenoblois accusé d'avoir pratiqué des opérations non-justifiées, dont les conséquences auraient entraîné deux décès. Une instruction est actuellement ouverte pour "blessures et homicides involontaires".

À lire aussi
"Lycée Toulouse-Lautrec" : Pourquoi Rayane Bensetti est-il absent de la saison 2 de la série de TF1 ?
TV
"Lycée Toulouse-Lautrec" : Pourquoi Rayane Bensetti est-il absent de la saison 2...
Les Enfoirés : Pour la première fois de son histoire, le spectacle au profit des Restos du coeur est disponible en streaming gratuit
TV
Les Enfoirés : Pour la première fois de son histoire, le spectacle au profit des...
Delphine Ernotte : "Je ne veux pas la mort de CNews"
TV
Delphine Ernotte : "Je ne veux pas la mort de CNews"
Délocalisation au Trocadéro, retour des titulaires du JT : France Télévisions dévoile son dispositif pendant les Jeux Olympiques de Paris
TV
Délocalisation au Trocadéro, retour des titulaires du JT : France Télévisions...

Sauf que. Alors que les images présentées devaient donc être celles du docteur V., les équipes auraient mélangé deux affaires, comme le rapporte "Le Parisien". Alors qu'il lançait une séquence, Jean-Marc Morandini a lu le texte suivant : "Certains dénoncent des opérations inutiles et même une opération de la mauvaise hanche". Les images présentent Bertrand Plumey, un Isérois opéré de la "mauvaise hanche". Une erreur médicale attribuée pendant le programme au docteur V.. Pourtant, l'intervention délictueuse n'est supposément pas le fruit dudit praticien, mais bien d'un autre, qui a déjà été condamné par la justice.

Le docteur V. s'est donc attaqué à l'émission coproduite par "Ne Zappez pas !", la société de production de Jean-Marc Morandini, et Carson Prod. Il n'a pas apprécié qu'une erreur de l'un de ses confrères lui soit attribuée - ce qui ne remet pas en question le reste du reportage, d'autres faits supposés devant encore être jugés. Une plainte a donc été déposée, et une juge d'instruction grenobloise a mis en examen Jean-Marc Morandini, les deux sociétés de productions ainsi que Guillaume Perrier, le directeur de NRJ 12 à l'époque.

Des "méthodes de voyous"

L'histoire qui aurait pu s'arrêter là se complexifie à nouveau. La justice a dû tirer au clair ce dossier et déterminer comment les deux affaires ont pu être emmêlées ? Toujours selon "Le Parisien", la séquence utilisée durant "Crimes et faits divers" viendrait en réalité d'un ancien reportage de France 3 Alpes, le logo de France 3 a simplement été remplacé par celui de NRJ 12. Le tout, sans l'aval de France Télévisions.

A LIRE AUSSI : "Affaire Jean-Marc Morandini : Son émission sur CNews privée de publicités pendant une semaine"

L'avocat du docteur V., Maître Boulloud, critique des "méthodes de voyous". Tandis que la défense des trois incriminés, par la voix de leur avocate Sabrina Goldan, jugent que "les sociétés de production ont fait leur travail de journaliste dans les règles". Par ailleurs, l'attaque visée de Jean-Marc Morandini ne serait pas justifiée, étant donné qu'il n'assurait que le rôle de présentateur. Le procès devant à l'origine se tenir jeudi 19 janvier devrait finalement être reporté, à la demande des avocats. L'audience ne se tiendra donc que dans les trois prochains mois.

Jean-Marc Morandini
Jean-Marc Morandini
Affaire Jean-Marc Morandini : La procureure requiert six mois de prison avec sursis et une obligation de soins
"Un partouzeur, menteur, limite pédophile" : Arnaud Demanche flingue Jean-Marc Morandini sur RMC
Accusé de "corruption de mineurs", Jean-Marc Morandini interviewe une victime de pédophilie sur Cnews
Voir toute l'actualité sur Jean-Marc Morandini
Autour de Jean-Marc Morandini
l'info en continu
"Lycée Toulouse-Lautrec" : Pourquoi Rayane Bensetti est-il absent de la saison 2 de la série de TF1 ?
TV
"Lycée Toulouse-Lautrec" : Pourquoi Rayane Bensetti est-il absent de la saison 2...
Les Enfoirés : Pour la première fois de son histoire, le spectacle au profit des Restos du coeur est disponible en streaming gratuit
TV
Les Enfoirés : Pour la première fois de son histoire, le spectacle au profit des...
Delphine Ernotte : "Je ne veux pas la mort de CNews"
TV
Delphine Ernotte : "Je ne veux pas la mort de CNews"
Audiences : Un mois après son lancement, quel bilan pour "Face à Hanouna" sur C8 ?
Audiences
Audiences : Un mois après son lancement, quel bilan pour "Face à Hanouna" sur C8 ?
Délocalisation au Trocadéro, retour des titulaires du JT : France Télévisions dévoile son dispositif pendant les Jeux Olympiques de Paris
TV
Délocalisation au Trocadéro, retour des titulaires du JT : France Télévisions...
Audiences février 2024 : BFMTV sauve in extremis sa place de leader, CNews s'envole et signe son record historique
Audiences
Audiences février 2024 : BFMTV sauve in extremis sa place de leader, CNews...