Jean-Marie Boursicot (La nuit des Publivores) : "La publicité n'est plus amusante"

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Marie Boursicot (La nuit des Publivores) : "La publicité n'est plus amusante"
Jean-Marie Boursicot
Jean-Marie Boursicot © Abaca
Hier soir à 19h, "Les dessous de l'écran" recevait le fondateur de cette soirée annuelle devenue culte montrant le meilleur des spots de pub mondiaux.

Hier soir à 19h dans "Les Dessous de l'écran" sur RTL, Philippe Robuchon et Benjamin Meffre recevaient Jean-Marie Boursicot, le créateur de "La nuit des Publivores", dont la 38e édition aura lieu le 24 mars au Grand Rex (Paris). Une soirée annuelle devenue culte pendant laquelle les participants peuvent voir les meilleurs spots de pub en provenance du monde entier.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...

Passionné de publicité depuis son plus jeune âge, Jean-Marie Boursicot recueille et archive chaque année des milliers de publicité en provenance du monde entier. Il s'est notamment exprimé sur l'évolution de la publicité. "La publicité n'est plus amusante. Les gens de marketing ont cassé la créativité (...) Les films ne sont plus intéressants, a-t-il regretté. On ne peut plus choquer, on ne peut plus rien faire, on ne peut plus amuser les gens", a-t-il ajouté. Avant de conclure sur ce sujet : "Quand une pub fait rire, on a peur que cela déplaise au client (la marque, ndlr) car rire d'un produit n'est pas bon. Bref, tout un tas de choses idiotes".

"Le public est le même partout"

Jean-Marie Boursicot a également témoigné de la standardisation des goûts en matière de publicité à travers le monde, lui dont "La nuit des Publivores" s'est exportée dans 40 pays. "Cela fait partie des choses qui m'effondrent un peu. Le public est le même partout", a-t-il expliqué. "Il va applaudir, siffler, huer les mêmes films. Dans les pays latins, c'est certes beaucoup plus bruyant que dans les pays germaniques. Mais ils vont avoir les mêmes réactions aux mêmes films. Cela montre qu'il y a une sorte de culture mondiale qui est en train de se faire", a-t-il décrypté.

Quoiqu'il en soit, et afin de la préserver des ravages du temps, Jean-Marie Boursicot s'attelle désormais à la numérisation de sa cinémathèque dotée déjà de 1,2 million spots de pub !

Ecoutez l'intégralité des "Dessous de l'écran" du dimanche 25 février 2018.

l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 juin 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 juin 2020
"Kiffons l'été !" remplace "C que du kiff" et "A prendre ou à laisser" sur C8 à partir du 22 juin
Programme TV
"Kiffons l'été !" remplace "C que du kiff" et "A prendre ou à laisser" sur C8 à...
"La France a un incroyable talent" : Le spin-off "La bataille du jury" démarre le 23 juin sur M6
Programme TV
"La France a un incroyable talent" : Le spin-off "La bataille du jury" démarre le...
Droits télé : La Ligue de rugby et Canal+ trouvent un accord financier après l'arrêt des championnats
Sport
Droits télé : La Ligue de rugby et Canal+ trouvent un accord financier après...
Le Monde : 30 millions d'euros de manque à gagner en 2020
Presse
Le Monde : 30 millions d'euros de manque à gagner en 2020
"SWAT" : La série veut mieux représenter les relations entre la police et la communauté noire
Séries
"SWAT" : La série veut mieux représenter les relations entre la police et la...
Vidéos Puremedias