Départ d'Aude Rossigneux : "Le Media" dénonce des accusations "infâmes"

Partager l'article
Vous lisez:
Départ d'Aude Rossigneux : "Le Media" dénonce des accusations "infâmes"
Aude Rossigneux
Aude Rossigneux © Le Média
La journaliste a annoncé vendredi son départ de la plateforme créée par les membres de la France insoumise.

"Le Média" répond à Aude Rossigneux. Vendredi soir, la journaliste a annoncé dans un mail son départ de la plateforme Le Média, web-télé initiée par des membres de la France insoumise. Seulement un mois après son lancement, la journaliste en était l'un des visages phare, assurant la présentation de son "20 Heures".

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Programme TV
Cinéma : Les films prévus l'après-midi ce week-end sur France 2
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux gendarmes
TV
Excès de vitesse : Jean-Jacques Bourdin et Anne Nivat envoient un communiqué aux...

Dans son mail, Aude Rossigneux a dénoncé une rupture "brutale" et des salariés "au bord du burn-out". "Dois-je porter seule la responsabilité des difficultés, des tensions, et des imprécisions de réglage ? En quoi ai-je démérité ? Qu'est-ce qui me vaut ce traitement d'une violence et d'une brutalité qui me laisse dans un état de sidération ?", écrivait-elle, décrivant une gestion proche d'une entreprise du groupe de Vincent Bolloré, personnage honni à gauche.

Dans un communiqué de la rédaction diffusé dimanche soir, les journalistes de la webtélé, remercient Aude Rossigneux pour le travail accompli avant et pendant le lancement du "Média". Ils affirment cependant ne pas se reconnaître "dans la description qu'elle dresse de la rédaction". Ils "déplorent avoir été instrumentalisés dans un règlement de comptes dont la finalité est d'habiller un départ. Les valeurs du Média demeurent inchangées", font-ils savoir.

"Quand on veut tuer son chien, on l'accuse d'avoir la rage"

Gérard Miller, membre du comité de pilotage du pure player, va plus loin dans les colonnes du "Monde". Affirmant qu'il n'y a eu "aucune brutalité", le psychanalyste médiatique a précisé que le comité de pilotage du Media avait décidé de retirer à Aude Rossigneux la présentation du "20 Heures", souhaitant une "présentation tournante" de ce JT. Gérard Miller a précisé qu'une émission hebdomadaire avait été proposée à Aude Rossigneux, visiblement sans succès.

"Il n'y a aucun arrêt de travail pour burn-out", a-t-il par ailleurs asséné. Et de conclure : "On a mal pris la comparaison avec Bolloré. C'est d'une méchanceté inouïe, c'est infâme. Mais quand on veut tuer son chien, on l'accuse d'avoir la rage".

l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 juin 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 20 au 26 juin 2020
"Kiffons l'été !" remplace "C que du kiff" et "A prendre ou à laisser" sur C8 à partir du 22 juin
Programme TV
"Kiffons l'été !" remplace "C que du kiff" et "A prendre ou à laisser" sur C8 à...
"La France a un incroyable talent" : Le spin-off "La bataille du jury" démarre le 23 juin sur M6
Programme TV
"La France a un incroyable talent" : Le spin-off "La bataille du jury" démarre le...
Droits télé : La Ligue de rugby et Canal+ trouvent un accord financier après l'arrêt des championnats
Sport
Droits télé : La Ligue de rugby et Canal+ trouvent un accord financier après...
Le Monde : 30 millions d'euros de manque à gagner en 2020
Presse
Le Monde : 30 millions d'euros de manque à gagner en 2020
"SWAT" : La série veut mieux représenter les relations entre la police et la communauté noire
Séries
"SWAT" : La série veut mieux représenter les relations entre la police et la...
Vidéos Puremedias