Jean Roucas, "un traître" et un "has been" pour Guy Bedos

Partager l'article
Vous lisez:
Jean Roucas, "un traître" et un "has been" pour Guy Bedos
Guy Bedos craint l'arrivée du fascisme en France
Guy Bedos craint l'arrivée du fascisme en France © Abaca
L'humoriste de gauche, Guy Bedos, a sévèrement attaqué aujourd'hui Jean Roucas après l'annonce ce week-end de son ralliement à Marine Le Pen.

Le récent soutien apporté par Jean Roucas à Marine Le Pen n'en finit pas d'agiter la sphère politico-médiatique. A Marseille le week-end dernier, l'ancien humoriste du "Bébête show" est venu officialiser son ralliement à la leader frontiste lors des universités d'été du Front National. A cette occasion, l'ancien participant de "Première Compagnie" sur TF1 en 2005 a annoncé aux journalistes présents son intention de voter Marine Le Pen en 2017. : "Elle seule dit la vérité, j'ai grandi à Marseille et ça n'est plus possible !" a-t-il fait valoir pour justifier sa décision.

À lire aussi
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...

Depuis, les réactions ont été nombreuses et souvent vives. Guy Bedos vient aujourd'hui de livrer la sienne. Dans une tribune publiée sur le "Huffington Post", l'humoriste de gauche n'est pas tendre avec son ancien confrère. "Franchement, je ne pensais jamais à Jean Roucas. Je croyais même qu'il était mort, c'est dire !" explique-t-il en préambule. Guy Bedos atient ensuite à relativiser l'importance de l'évènement avec une certaine dose de mépris. "Il ne faudrait pas en faire trop" a-t-il conseillé. Après tout, ce n'est qu'un has been. Un "humoriste" oublié tout aussi démodé que Collaro. Mais bon, j'en ai connu bien d'autres des traîtres".

"Une farce"

Dans sa tribune au vitriol, l'humoriste s'en prend également aux autres personnalités publiques ayant affiché récemment leur proximité avec Marine Le Pen. Il a ainsi dénoncé les comportements du journaliste Robert Ménard et de l'avocat Gilbert Collard devenus selon lui "des traîtres" après s'être rapprochés du FN par "manque de reconnaissance". Qualifiant de "farce" tous ces ralliements, l'acteur de "Un éléphant ça trompe énormément" a surtout voulu alerter sur le "contexte" politique actuel jugé "bien plus grave". "Nous connaissons la même situation que celle qui a porté les fascimes au pouvoir" a ainsi mis en garde l'humoriste, annonçant, à cette occasion, son intention de quitter la France en cas d'arrivée au pouvoir du FN.

Guy Bedos
Guy Bedos
Guy Bedos est mort
Molières 2017 : Nicolas Bedos de nouveau maître de cérémonie
Nadine Morano, "une conne" : Guy Bedos relaxé une nouvelle fois en appel
Guy Bedos : "Manuel Valls, je lui péterais bien la gueule"
Voir toute l'actualité sur Guy Bedos
Sur le même thème
l'info en continu
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir reprendre
Séries
"Good Doctor", "NCIS"... : Les tournages des séries américaines vont pouvoir...
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences
Audiences access 20h : "En famille" faible, l'information en forme
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça pousse" à un bon niveau
Audiences
Audiences access 19h : "N'oubliez pas les paroles" repasse en tête, "Silence ça...
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Audiences
Audiences : "Vendredi, tout est permis" leader sous les 2 millions, Arte en forme
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
Presse
Le Daily News n'aura plus de rédaction physique
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Presse
"La Marseillaise" : "La Provence" ne déposera finalement pas d'offre de reprise
Vidéos Puremedias