Jeannette Bougrab : "Mon compagnon est mort assassiné parce qu'il dessinait dans un journal"

Partager l'article
Vous lisez:
Jeannette Bougrab : "Mon compagnon est mort assassiné parce qu'il dessinait dans un journal"
Jeannette Bougrab évoque l'assassinat de Charb sur BFMTV © BFMTV
L'ex-sécrétaire d'Etat, qui était aussi la compagne de Charb, a livré un témoignage poignant hier sur BFMTV.

L'émotion était au rendez-vous hier soir sur BFMTV. Ruth Elkrief recevait Jeannette Bougrab, la compagne de Charb, le patron de "Charlie Hebdo" décédé dans l'attaque terroriste ayant visé le journal mercredi. Logiquement très émue, l'ex-secrétaire d'Etat a fait part de son sentiment "d'immense gâchis". Evoquant de "véritables héros", Jeannette Bougrab a expliqué qu'"une guerrre était déclarée".

À lire aussi
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
Radio
Léa Salamé : "Il ne faut pas laisser à Pascal Praud les débats politiques"
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
TV
"66 minutes" : Quand M6 interviewe une cliente de Kiabi, collaborant avec... Kiabi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...

Elle a dans la foulée semblé plaider en faveur d'un renforcement de l'arsenal législatif, notamment sur Internet. "Je ne suis pas convaincue que les mesures ou les dispositifs législatifs qui sont aujourd'hui à notre disposition soient suffisants. Je pense qu'Internet, Twitter, ces déversoirs de haine où de manière anonyme, les gens peuvent décider de fatwa, décider de qui doit vivre, qui doit mourir, on n'a pas forcément pris la mesure" a regretté l'ex-secrétaire d'Etat.

Et cette dernière de pousuivre : "Mon compagnon est mort assassiné parce qu'il dessinait dans un journal. Alors j'aimerais juste qu'on m'explique ce qui se passe en France". Puis de dénoncer : "Je pense que certains ne poursuivront pas l'aventure de 'Charlie' parce qu'ils sont terrorisés, parce qu'ils ont peur pour leur vie, parce qu'ils savent très bien qu'aujourd'hui en France, quand vous prenez un crayon, on peut vous tuer. C'est ça aujourd'hui la France".

"C'est une défaite, une tragédie pour notre pays"

"Il faut arrêter d'être langue de bois. Aujourd'hui, il y a des policiers, il y a des innocents dans la rue qui sont morts, et des gens qui dessinaient qui ont été assassinés en France". Jeannette Bougrab a ensuite appelé à poursuivre l'aventure "Charlie Hebdo" : "Charlie doit continuer. Il y a les pères fondateurs de 'Charlie' : Cabu, Wolinski qui sont partis. Stéphane (Charbonnier dit Charb, ndlr) qui était celui qui tenait la barre n'est plus là. Il faut trouver des gens aussi pugnaces qu'eux" a-t-elle expliqué. Avant d'ajouter : "Si 'Charlie' disparaissait demain, on assassinerait une deuxième fois Stéphane, on assassinerait une deuxième fois Cabu, on assassinerait une deuxième fois Wolinski, On assassinerait Tignous...".

Alors que Ruth Elkrief évoquait le mouvement mondial "Je suis Charlie", qu'elle a comparé à une "sorte de victoire", Jeannette Bougrab a immédiatement corrigé. "Non, non, parce qu'il est mort. Absolument pas. Ce n'est pas une victoire. C'est une défaite, une tragédie pour notre pays. Et je refuse de me réjouir qu'on manifeste dans la rue parce qu'ils ont arraché l'être cher qui m'accompagnait dans la vie. Donc non", a-t-elle conclu. puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

Jeannette Bougrab
Jeannette Bougrab
Jeannette Bougrab répond à Jean-Jacques Bourdin
Jeannette Bougrab pose un lapin à Bourdin : "On n'entendra plus jamais parler d'elle sur RMC"
Jeannette Bougrab : "Au 'Grand Journal', j'étais très nulle"
Jeannette Bougrab va poursuivre les médias qui ont remis en cause sa relation avec Charb
Voir toute l'actualité sur Jeannette Bougrab
Autour de Jeannette Bougrab
Sur le même thème
l'info en continu
Attaque à Paris : Ali Baddou animera exceptionnellement "C à vous" en direct sur France 5
TV
Attaque à Paris : Ali Baddou animera exceptionnellement "C à vous" en direct sur...
Discours lors de la convention de la droite : Eric Zemmour condamné à 10.000 euros d'amende
Justice
Discours lors de la convention de la droite : Eric Zemmour condamné à 10.000 euros...
Europe 1 : L'équipe de "Culture Médias" confinée après un cas de Covid-19, les animateurs masqués à l'antenne
Radio
Europe 1 : L'équipe de "Culture Médias" confinée après un cas de Covid-19, les...
"TPMP : Elles refont la télé" : Hapsatou Sy à la tête d'un nouveau "Grand 8" dès aujourd'hui sur C8
Programme TV
"TPMP : Elles refont la télé" : Hapsatou Sy à la tête d'un nouveau "Grand 8" dès...
Bernard Arnault prend 5% du groupe Lagardère
Business
Bernard Arnault prend 5% du groupe Lagardère
Attaque à proximité des anciens locaux de "Charlie Hebdo" : Des personnes blessées à l'arme blanche
Attaque à proximité des anciens locaux de "Charlie Hebdo" : Des personnes blessées...
Vidéos Puremedias