Journalistes pistés/Sarkozy : "Ca ne correspond pas à mes principes"

Partager l'article
Vous lisez:
Journalistes pistés/Sarkozy : "Ca ne correspond pas à mes principes"
L'interview de Nicolas Sarkozy à la télévision le 16 novembre 2010.
2 photos
Lancer le diaporama
L'interview de Nicolas Sarkozy à la télévision le 16 novembre 2010.
Le Chef de l'Etat s'est défendu d'être à l'origine des écoutes téléphoniques ou des vols d'ordinateurs.

L'interview de Nicolas Sarkozy à la télévision le 16 novembre 2010.
Mardi soir, au cours de l'émission En direct de l'Elysée, Nicolas Sarkozy a été interrogé sur les allégations de plusieurs titres de presse qui affirment depuis plusieurs semaines que des journalistes ont été pistés et écoutés par les services de police. Le Monde a même porté plainte contre X pour violation du secret des sources après qu'un des informateurs du journal a été sanctionné par le Garde des Seaux. De surcroît, des journalistes enquêtant sur l'affaire Woerth-Bettencourt se sont étonnés de la disparition de leur ordinateur...

« Quel est l'intérêt pour un homme doté d'un bon sens minimum d'avoir cette idée étrange de faire écouter un journaliste qui écrit tous les jours dans la presse ? Quel est l'avantage ? », s'est interrogé Nicolas Sarkozy. « Jamais, à aucun moment et d'aucune façon je ne me préoccupe de près ou de loin des téléphones, des lieux ou des rencontres des journalistes », a-t-il ajouté.

« S'agissant du pouvoir politique, à aucun moment et d'aucune façon je ne me préoccupe de ça. D'abord, parce que ça ne correspond pas à mes principes ni à l'idée que je me fais de la morale républicaine. Mais de surcroît, ça ne sert à rien (...) Tout se sait. Ce qu'un journaliste pense, il l'écrit », a indiqué Nicolas Sarkozy.

Enfin, interrogé par David Pujadas sur le vol des ordinateurs, Nicolas Sarkozy a pris à parti son interlocuteur. « Vous imaginez que c'est moi qui organise le cambriolage d'un ordinateur d'un de vos confrères ? », a lancé le chef de l'Etat avant que David Pujadas ne réponde : « Je n'ai absolument pas dit ça ». « Est-ce que c'est ce que vous pensez ? - Non. - Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? (...) En quoi cette affaire me concerne ? Vous voulez que je m'occupe de savoir si un de vos confrères s'est fait voler son ordinateur ou l'a perdu ? Le chef de l'Etat, vous croyiez que c'est ma préoccupation au quotidien ? ».

Extrait vidéo


[media id=339842 format=450x0][/media]

Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy à Lagardère : Les journalistes de "Paris Match", d'Europe 1 et du "JDD" font part de leur inquiétude
Lagardère : Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy attendus au conseil de surveillance
Une de "Paris Match" sur Nicolas Sarkozy : L'hebdomadaire nie avoir retouché la photo pour le faire paraître plus grand
"Une question destinée à me faire perdre" : Le tacle de Nicolas Sarkozy à France Télévisions devant Laurent Delahousse
Voir toute l'actualité sur Nicolas Sarkozy
Autour de Nicolas Sarkozy
  • Barack Obama
  • Laurent Gerra
  • Jean Sarkozy
  • Doc Gyneco
  • Bernard Lavilliers
  • Faudel
  • Marine Delterme
Sur le même thème
l'info en continu
"Tout le sport" de retour ce soir sur France 3
Programme TV
"Tout le sport" de retour ce soir sur France 3
Elodie Frégé : "Si les images de la 'Star Academy' pouvaient disparaître, ça m'arrangerait"
TV
Elodie Frégé : "Si les images de la 'Star Academy' pouvaient disparaître, ça...
Audiences : La semaine noire de M6
Audiences
Audiences : La semaine noire de M6
"Mrs. America" : La mini-série événement avec Cate Blanchett arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
"Mrs. America" : La mini-série événement avec Cate Blanchett arrive ce soir sur...
"Le Figaro" augmente son tarif à 3 euros
Presse
"Le Figaro" augmente son tarif à 3 euros
"Bienvenue en vacances" revient à 18h10 sur TF1
Programme TV
"Bienvenue en vacances" revient à 18h10 sur TF1
Vidéos Puremedias