L'année médias 2018 vue par... Nathalie Renoux

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias 2018 vue par... Nathalie Renoux
Nathalie Renoux
Nathalie Renoux © JB LEMAL / M6
Durant tout le mois de décembre, les personnalités du PAF vont retracer l'année médias écoulée pour puremedias.com.

Que retenir de l'année médiatique écoulée ? Pour la sixième année, puremedias.com a proposé à plusieurs personnalités de revenir sur ces douze derniers mois, avec la désormais traditionnelle "Année médias vue par...". Au tour de Nathalie Renoux, présentatrice des journaux du week-end sur M6 et animatrice d'"Enquêtes criminelles" sur W9.

À lire aussi
La décennie médias vue par... Bernard Montiel
Année médias
La décennie médias vue par... Bernard Montiel
La décennie médias vue par... Greg Ascher
Année médias
La décennie médias vue par... Greg Ascher
La décennie médias vue par... Evelyne Thomas
Année médias
La décennie médias vue par... Evelyne Thomas
La décennie médias vue par... Bruno Jeudy
Année médias
La décennie médias vue par... Bruno Jeudy

La personnalité médiatique de l'année ?
Kylian Mbappé : Il est champion du monde ! Il a fait la Une de "Time" et semble garder la tête froide. C'est déjà une superstar. On pourrait redouter qu'il nous propose un discours tout cuit, langue de bois. Mais il a du répondant et des aspérités : il est attachant, parfois agaçant... Bref, un surdoué tout sauf lisse ! Et croyez-le ou pas : Après avoir écrit cette réponse, j'ai relu le questionnaire de l'an passé. À ce moment-là, je croisais les doigts pour que Kylian Mbappé nous offre la Coupe du Monde et devienne la personnalité médiatique de 2018. Voeu exaucé !!!

La personnalité politique de l'année ?
Les gilets jaunes. À mettre en comparaison avec celui qui avait marqué 2017 : Emmanuel Macron. Un homme à lui seul incarnait l'espoir, parvenait à émerger hors d'un parti politique, était élu sur son nom.... En cette fin d'année, c'est le collectif qui l'emporte, ce mouvement de contestation difficile à cerner qui ne veut ni représentant, ni porte-parole.

Le coup médias de l'année ?
La lettre de Laura Smet qui lance la guerre de l'héritage. "J'aurais préféré que tout cela reste en famille, malheureusement dans notre famille, c'est comme ça...". Puis, l'interview de Laetitia Hallyday au "Point". "Après l'enterrement, David et Laura ont promis à mes filles de les protéger, d'être là pour elles... Rien de tout cela ne s'est produit". Enfin, le disque de David Hallyday. "Tu peux m'empêcher de tenir sa main, Rien ne peut souffler la flamme d'où je viens".

Le mensonge médiatique de l'année ?
Ça regorge, sur internet. Chaque samedi dans le "19.45", on vous propose une rubrique "Fake news", avec du décryptage... Je vous invite à nous regarder.

L'émission TV de l'année ?
Les émissions de faits divers dont le succès ne se dément pas et bien sûr "Enquêtes criminelles" que j'ai la chance de présenter sur W9. L'année a été marquée par des rebondissements dans de grandes affaires judiciaires : Maëlys ou Alexia Daval. Et les téléspectateurs cherchent, presque comme des enquêteurs, à comprendre.

L'émission radio de l'année ?
J'ai l'impression de répondre la même chose chaque année : "Les Grosses Têtes" ! Toujours aussi drôle, enlevé, convivial...

La série de l'année ?
"This Is Us". Une série qui vous fait pleurer à chaque épisode. Un mode de narration original et bien tenu. Des acteurs impeccables dans leurs rôles. Et à titre personnel, un thème qui me touche.

Le dérapage médias de l'année ?
Je traverse la rue et je vous trouve un travail. En s'adressant ainsi à un chômeur dans les jardins de l'Elysée en septembre lors des Journées du Patrimoine, Emmanuel Macron commet un dérapage médiatique qu'il paie cash aujourd'hui.

Le flop TV/Radio de l'année ?
Dans le contexte, pas simple de séduire tout le temps et toujours. En cette période de volatilité des auditeurs et des téléspectateurs, je préfère jouer la carte de l'humilité et ne pas vraiment désigner de flop. Personne n'est à l'abri...

Le journaliste de l'année ?
Jamal Khashoggi, journaliste saoudien dissident, tué au consulat de son pays en Turquie. La vie contre la liberté de s'exprimer, d'informer. En 2018, 56 journalistes sont morts en exerçant leur métier...

L'animateur-animatrice de l'année ?
Olivier Ménard. Il anime "L'Equipe du Soir" sur la chaîne l'Equipe. En cette année de Coupe du Monde et de sacre, il mérite ce titre, lui qui mène avec humour, bienveillance mais autorité, sa bande de chroniqueurs. Je dois avouer que c'est un ami, mais ce n'est pas pour ça que je pense à lui : C'est une vraie star chez les férus de foot ! Passez une soirée dans un bar avec lui et vous comprendrez : il est assailli de fans ! En 2018, lui aussi est champion du monde !

La personnalité médiatique qui marquera 2019 ?
Et si c'était une personnalité engagée dans la lutte contre le changement climatique ? C'est l'enjeu de demain non ?

l'info en continu
"Friends" : Une date de diffusion pour l'épisode spécial sur HBO Max
Séries
"Friends" : Une date de diffusion pour l'épisode spécial sur HBO Max
Philippe Etchebest pousse un coup de gueule dans "C à vous" : "Je ne crie jamais dans mes cuisines !"
TV
Philippe Etchebest pousse un coup de gueule dans "C à vous" : "Je ne crie jamais...
Audiences : La suite de "HPI" dépasse les 12 millions de téléspectateurs à J+7, record pour le final en Belgique
Audiences
Audiences : La suite de "HPI" dépasse les 12 millions de téléspectateurs à J+7,...
"Jean-Pierre & vous" : Une nouvelle formule spéciale argent sur LCI
TV
"Jean-Pierre & vous" : Une nouvelle formule spéciale argent sur LCI
"Archives secrètes" : Laurent Delahousse à la tête d'une nouvelle collection documentaire sur F3 ce soir
Programme TV
"Archives secrètes" : Laurent Delahousse à la tête d'une nouvelle collection...
Un scénariste de "HPI" tacle Audrey Fleurot : "Si vous l'écoutez, elle a tout fait"
Séries
Un scénariste de "HPI" tacle Audrey Fleurot : "Si vous l'écoutez, elle a tout fait"
Vidéos Puremedias