L'année médias 2019 vue par... Patricia Loison

Partager l'article
Vous lisez:
L'année médias 2019 vue par... Patricia Loison
Patricia Loison
Patricia Loison © franceinfo
Durant tout le mois de décembre, les personnalités du PAF vont retracer l'année médias écoulée pour puremedias.com.

Que retenir de l'année médiatique écoulée ? Pour la septième année, puremedias.com a proposé à plusieurs personnalités de revenir sur ces douze derniers mois, avec la désormais traditionnelle "Année médias vue par...". Au tour de Patricia Loison, présentatrice du "23h" dans "franceinfo soir" sur franceinfo, la chaîne info du canal 27.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

La personnalité médiatique de l'année ?
J'aurais envie de dire notre planète... À mes yeux, 2019 marque un tournant dans l'opinion française et mondiale. L'écologie n'est plus une marotte, une lubie mais une partie intégrante de notre vie, une pensée nécessaire à notre survie. Le monde entier a eu envie de pleurer devant les forêts qui brûlent au Brésil, les ours polaires qui crèvent de faim sur une banquise famélique, le koala au poil roussi par les incendies. On est devenu fou. Sciera-t-on la branche bleue sur laquelle l'humanité est assise depuis son apparition ? On est malheureusement capable de tout. La Terre doit rester la personnalité médiatique de l'année 2020. C'est aussi ainsi qu'on la protège.

La personnalité politique de l'année ?
Ces dernières années, ont éclos des politiques roublards, jouant au poker avec l'opinion. Poussant le monde vers le chaos au gré de leur ego ou de leurs ambitions d'un autre siècle. Boris Johnson - ancien journaliste, Oh My God !! - portera sans doute la responsabilité du départ de la Grande-Bretagne de l'Union Européenne, soixante ans après la naissance de ce projet qui offrit la paix aux Européens harassés après la Seconde Guerre Mondiale. Le triomphe du repli, du populisme et des discours faciles, à des fins d'ambitions personnelles, changeant d'avis au gré du courant. L'anti grand-homme.

Le coup médias de l'année ?
J'aime de moins en moins cette notion de coup. Bien sûr j'admire mes confrères qui réalisent des interview exclusives, des reportages incroyables mais je pense aussi que nous avons aussi une responsabilité politique, de ne pas hystériser, de ne pas réduire la pensée, de ne pas pousser à la petite phrase... Le coup média, c'est ceux qui n'ont font pas, qui expliquent et décryptent inlassablement le monde avec empathie et bienveillance comme Sonia Konlund et son formidable "Les Pieds sur Terre" sur France Culture ou Elisabeth Quin avec "28 minutes" sur Arte.

Le mensonge médiatique de l'année ?
Boris Johnson... c'est fait... Pourquoi pas Donald Trump, c'est la course à l'échalote entre ces deux- là ;-)))) Le président américain ment vraisemblablement en affirmant qu'il n'a pas menti dans l'affaire ukrainienne - demander au président ukrainien d'enquêter sur son rival démocrate en échange d'armes-. La procédure de destitution lancée à son encontre le prouvera sans doute, mais n'aboutira probablement pas.

L'émission TV de l'année ?
Je suis obligée de répondre la nouvelle tranche d'info du soir sur franceinfo canal 27, emmenée par Céline Bosquet, Nathanaël de Rincquesen et moi-même :-)) Je suis sérieusement très fière du rendez-vous d'info que nous avons créé à 23h, un JT à une heure fixe sur une chaîne info de service public est la vraie bonne idée. Dans ce flux perpétuel de news, il n'y a plus de rendez-vous, enfin il n'y en avait plus, maintenant il y a "Le 23h" avec une ligne éditoriale qui parie sur l'intelligence et la curiosité des Français.

L'émission radio de l'année ?
En partant au Japon pendant trois ans, je me suis informée autrement et j'ai enrichi mon cerveau avec gourmandise en écoutant France Culture. Cette radio est exceptionnelle. Ces derniers jours, l'affaire Estelle Mouzin a connu un rebondissement avec la mise en examen de Michel Fourniret dans ce dossier. L'occasion d'écouter l'inégalé feuilleton radiophonique baptisé "Estelle disparue" signée pour moi d'un documentariste hors norme, Michel Pomarède.

La série de l'année ?
Toujours au Japon, j'ai rencontré - sur mon canapé, via mon ordinateur - Gabriel Macht, l'interprète de Harvey Specter dans "Suits". Une sorte de version 2015 de "Mad Men". Des avocats dont les armures sont les costumes, et le point faible le coeur, bien sûr. Une brochette d'acteurs, jouée à Toronto, il faut découvrir Rick Hoffman en Louis Litt !

Le dérapage médias de l'année ?
Pour moi cette année, je ne retiendrai pas de dérapage médias mais de dérapage vis à vis des médias. Je suis outrée et en colère qu'on bouscule, qu'on tape ou qu'on crache sur des journalistes. D'autant plus quand elles sont jeunes et femmes, comme nos consoeurs des régions de France 3 et celles de LCI, toutes couvraient une manifestation des Gilets Jaunes. Cela montre un visage inquiétant de notre société. Les médias ne sont pas responsables de la crise, de la difficulté à vivre en zone péri urbaine. Nous avons nos défauts mais pas cela. L'appropriation des réseaux qui fait de chacun un journaliste doit être pesée. Rappelons nous qu'une société sans médias, c'est la Syrie, ou la Corée du Nord.

Le flop TV/radio de l'année ?
Je n'ai pas de flop, je préfère me concentrer et mettre en avant les moments positifs de télévision et de radio.

Le/la journaliste de l'année ?
J'ai reçu récemment Eric Fottorino dans "Franceinfo soir" à France Télévisions et j'ai eu l'occasion d'échanger avec lui lors du salon du livre de Trouville. Voila un homme qui concentre les talents : écrivain, homme de presse. Et surtout qui redonne ses lettres de noblesse à notre métier : expliquer le monde, inlassablement, avec un curiosité sincère, une humilité. Et ça marche : America, Zadig et Le 1 sont un succès alors que la presse écrite manque de sombrer économiquement. Eric Fottorino et ses équipes racontent des histoires, sur un temps long, dans un format que l'on veut conserver, en pariant sur l'idée que rien n'est compliqué et tout est accessible. Bravo, bravo, bravo.

L'animateur/animatrice de l'année ?
Pardonnez-moi de sortir de l'hexagone...
Pour moi, Jimmy Fallon reste inégalé. Mais franchement, si James Corden n'avait pas inventé le "Carpool Karaoke", on aurait manqué d'énorme tranches de fous rires. C'est simple, toujours produit au millimètre comme les Américains savent faire. Et en plus, il sait chanter !

La personnalité médiatique qui marquera 2020 ?
Donald Trump, unfortunately...rendez-vous le 3 novembre 2020...

Sur le même thème
l'info en continu
"J'ai été complètement débile" : Carla Bruni-Sarkozy regrette son trait d'humour sur le coronavirus
Radio
"J'ai été complètement débile" : Carla Bruni-Sarkozy regrette son trait d'humour...
"Disparu à jamais" : Finnegan Oldfield et Nicolas Duvauchelle dans la future mini-série de Harlan Coben pour Netflix
Séries
"Disparu à jamais" : Finnegan Oldfield et Nicolas Duvauchelle dans la future...
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
TV
France Télévisions : Les prétendants à la présidence du groupe
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Radio
Une invitée interrompue par un cambriolage en plein direct sur Sud Radio
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
TV
Karine Le Marchand va animer "La France a un incroyable talent" sur M6
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Radio
Sidonie Bonnec, Eglantine Eméyé et Willy Rovelli rejoignent France Bleu
Vidéos Puremedias