L'humoriste Brahim Bouhlel ("Validé") condamné à huit mois de prison ferme au Maroc

Partager l'article
Vous lisez:
L'humoriste Brahim Bouhlel ("Validé") condamné à huit mois de prison ferme au Maroc
"Validé" : La bande-annonce de la série sur le rap de Franck Gastambide © Photo Abaca
Dans une vidéo se voulant humoristique, il insultait notamment des enfants marocains.

C'est une vidéo qui se voulait humoristique mais qui a provoqué l'ire des autorités marocaines. Comme le rapporte l'AFP, l'humoriste français Brahim Bouhlel, connu pour sa participation remarquée dans la série de Canal+ "Validé", ainsi que l'influenceur franco-marocain connu sous le pseudonyme de Zbarbooking, ont été condamnés ce mercredi au Maroc à de la prison ferme après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo jugée insultante pour le peuple marocain.

À lire aussi
Tweets sur Daesh : Marine Le Pen et Gilbert Collard relaxés
Justice
Tweets sur Daesh : Marine Le Pen et Gilbert Collard relaxés
Marilyn Manson visé par une plainte pour viol de l'actrice de "Game of Thrones" Esmé Bianco
Justice
Marilyn Manson visé par une plainte pour viol de l'actrice de "Game of Thrones"...
#BalanceTonPorc : Sandra Muller voit sa condamnation pour "diffamation" annulée en appel
Justice
#BalanceTonPorc : Sandra Muller voit sa condamnation pour "diffamation" annulée en...

Les deux hommes avaient été placés en détention provisoire depuis deux semaines, tandis qu'un troisième individu, l'acteur Hedi Bouchenafa, présent lui aussi sur la vidéo, a eu le temps de quitter le territoire marocain.

Brahim Bouhlel a écopé de huit mois de prison ferme et Zbarbooking d'un an de prison ferme. Tous deux étaient poursuivis pour "diffusion d'une vidéo d'une personne sans son consentement" et "détournement de mineur". Evoquant une "mauvaise blague" et un jugement "très dur", leur avocat Marouane Rghioui a annonce sa volonté de faire appel de ce jugement.

Dans cette vidéo publiée au début du mois dans laquelle le trublion de "Validé" assurait une voix-off parodique, il était question de prostituées au Maroc payées "100 dirhams" ou des enfants illégitimes de l'influenceur Zbarbooking. "Et vous savez quoi, ils sont juste derrière moi. Salut, bande de fils de p...", pouvait-on entendre tandis qu'apparaissaient à l'image trois jeunes enfants, le visage non flouté.

"Ma seule intention de comédien était de faire rire"

Devant le tollé suscité au Maroc, les trois partenaires avaient fini par présenter leurs excuses. "Pas un seul instant je n'ai tenté de porter préjudice ou salir l'image du Royaume, de ses habitants, de ses enfants", avait réagi Brahim Bouhlel dans un message publié sur les réseaux sociaux, défendant une vidéo humoristique. "Ma seule intention de comédien était de faire rire et non de heurter la sensibilité de qui que ce soit". Des explications qui n'ont visiblement pas convaincu la justice marocaine.

l'info en continu
"Koh-Lanta" : Vincent a déposé sa célèbre expression "I don't want this !"
TV
"Koh-Lanta" : Vincent a déposé sa célèbre expression "I don't want this !"
"HPI" : Record historique en replay pour le lancement de la série de TF1 avec Audrey Fleurot
Audiences
"HPI" : Record historique en replay pour le lancement de la série de TF1 avec...
Jacques Cardoze quitte France Télévisions pour la communication de l'Olympique de Marseille
TV
Jacques Cardoze quitte France Télévisions pour la communication de l'Olympique de...
"Grey's Anatomy" : Un acteur phare quitte la série
Séries
"Grey's Anatomy" : Un acteur phare quitte la série
Pascal Praud récuse l'article du "Monde" : "Je ne suis pas en ligne directe avec l'Elysée"
TV
Pascal Praud récuse l'article du "Monde" : "Je ne suis pas en ligne directe avec...
"L'art du crime" : La saison 4 débarque sur France 2 ce soir
Programme TV
"L'art du crime" : La saison 4 débarque sur France 2 ce soir
Vidéos Puremedias