La nouvelle loi sur l'audiovisuel public votée par l'Assemblée nationale

Partager l'article
Vous lisez:
La nouvelle loi sur l'audiovisuel public votée par l'Assemblée nationale
L'hémicycle de l'Assemblée nationale
L'hémicycle de l'Assemblée nationale © Abaca
Les députés ont voté hier la nouvelle loi sur l'indépendance de l'audiovisuel public. Le texte met notamment fin à la nomination du patron de France Télévisions par le président de la République.

C'est la fin de "Radio Sarko" et de "Télé Elysée". Tels ont été les mots de la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, hier dans "Le Parisien", pour présenter son projet de loi sur l'indépendance de l'audiovisuel public, voté hier en première lecture par les députés de l'Assemblée nationale.

À lire aussi
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir sur France 2
TV
"Ensemble avec nos soignants" : Michel Cymes remplacé à la dernière minute ce soir...
Confinement : France 4 se transforme en salle de classe géante pour tous les élèves dès lundi
TV
Confinement : France 4 se transforme en salle de classe géante pour tous les...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...

Le nouveau texte prévoit notamment de détricoter la loi sur l'audiovisuel de 2009 adoptée par la précédente majorité. Ce projet de loi dispose ainsi que les nouveaux patrons de l'audiovisuel public (France Télévisions, Radio France et France Médias Monde) seront désormais nommés pour cinq ans par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) et non plus par le président de la République. Un amendement adopté hier dote également le CSA d'un pouvoir de révocation de ces derniers, jusque-là dévolu au chef de l'Etat. Cet amendement a d'ailleurs fait l'objet d'âpres discussions, l'opposition y voyant un moyen détourné pour le gouvernement, de débarquer les patrons actuels de l'audiovisuel public mis en place par l'ancien gouvernement.

Maintien de la publicité en journée sur France Télé

Autre axe majeur de la réforme portée par Aurélie Filippetti, la réforme du CSA. Le nombre de ses membres va passer de neuf à sept. Et pour mieux garantir son indépendance, le mode de désignation de ses membres changera. Le président de la République ne nommera ainsi plus qu'un seul Sage contre trois auparavant. De la même manière, chaque nomination devra faire l'objet d'une approbation par les trois cinquièmes des commissions concernées au Parlement et ainsi, dépasser les clivages droite-gauche. Le texte entérine enfin le principe du maintien de la publicité en journée sur France Télévisions après 2015 mais ne revient pas sur sa suppression en soirée. Le projet de loi doit maintenant être discuté par le Sénat, a priori à la rentrée.

Sur le même thème
l'info en continu
"Why Women Kill" : M6 passe à un seul inédit dès jeudi
Séries
"Why Women Kill" : M6 passe à un seul inédit dès jeudi
Le confinement vu par... Pascale de La Tour du Pin
Confinement
Le confinement vu par... Pascale de La Tour du Pin
Audiences : BFMTV leader national pendant la conférence de presse d'Edouard Philippe sur le coronavirus
Audiences
Audiences : BFMTV leader national pendant la conférence de presse d'Edouard...
"Quotidien" en pause la semaine prochaine sur TMC
TV
"Quotidien" en pause la semaine prochaine sur TMC
Le confinement vu par... Hervé Mathoux
Confinement
Le confinement vu par... Hervé Mathoux
Audiences samedi : L'info toujours très suivie, record historique pour Nagui et "C l'hebdo'
TV
Audiences samedi : L'info toujours très suivie, record historique pour Nagui et "C...
Vidéos Puremedias