Le maire RN Julien Sanchez "emmerde" France 3 et "dépose plainte" auprès du CSA après un doc sur sa ville

Partager l'article
Vous lisez:
Le maire RN Julien Sanchez "emmerde" France 3 et "dépose plainte" auprès du CSA après un doc sur sa ville
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
Julien Sanchez sur franceinfo: en octobre 2021. © Abaca
France 3 Occitanie diffusait hier soir, en deuxième partie de soirée, un documentaire intitulé "Beaucaire, ville française".

Julien Sanchez ne décolère pas. La diffusion hier soir sur France 3 Occitanie du documentaire "Beaucaire, ville française" qu'il juge "militant et hostile" a scandalisé le maire Rassemblement national (RN), depuis 2014, de la ville du Gard.

À lire aussi
Sollicité par La France Insoumise, Guillaume Meurice refuse d'être candidat aux législatives après son licenciement de France inter
Politique
Sollicité par La France Insoumise, Guillaume Meurice refuse d'être candidat aux...
"Si, je vous fais la leçon !" : Un journaliste de BFMTV recadre en direct Matthieu Valet (RN) qui a révélé la source d'un article de RTL
Politique
"Si, je vous fais la leçon !" : Un journaliste de BFMTV recadre en direct Matthieu...
Elections législatives : Un chroniqueur de CNews devient candidat RN dans le Territoire de Belfort
Politique
Elections législatives : Un chroniqueur de CNews devient candidat RN dans le...
Sébastien Chenu confirme que le Rassemblement national privatisera l'audiovisuel public en cas de victoire du RN aux législatives
Politique
Sébastien Chenu confirme que le Rassemblement national privatisera l'audiovisuel...

"Outil de propagande politique partial et à sens unique", "document de propagande petit bourgeois caricatural"...Sur la base de la seule bande annonce du documentaire dans lequel "les habitants racontent l'histoire d'une ville tombée aux mains de l'extrême-droite en mars 2014", le conseiller régional d'Occitanie s'en est pris personnellement, sans la citer, à la réalisatrice du film, Sonia Kichah. Il annonce, par ailleurs, avoir "déposé plainte" contre France 3 Occitanie auprès du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). L'élu attend des "sanctions".

"Parti pris idéologique"

Mais pourquoi Julien Sanchez se montre-t-il si véhément ? Sur la forme, critique-t-il, c'est "par hasard" que la municipalité aurait appris l'existence de ce documentaire. "La municipalité n'a jamais été interrogée dans le cadre de ce documentaire qui n'est donc pas un documentaire mais volontairement un outil de propagande politique partial et à sens unique, s'insurge-t-il. À ceux qui doutent du parti pris idéologique du film, sachez qu'avant de changer de titre très récemment pour s'appeler 'Beaucaire, ville française', celui-ci devait initialement s'appeler 'Beaucaire, laboratoire de la haine'."

Le documentaire est tiré du livre du journaliste Hacène Belmessous, "Les laboratoires de la haine, enquête sur la face cachée du frontisme municipal", paru en 2019, rappelait ce matin "Libération". Un ouvrage dans lequel l'auteur relatait "la libération de la parole raciste" dans la commune. Selon un article de France 3 Occitanie publié en février 2019, le maire Julien Sanchez avait, à l'époque, décliné toute rencontre avec l'écrivain et toute réaction à cette enquête.

La réalisatrice, Sonia Kichah, qui a écrit le film avec l'auteur du livre, est elle aussi dans le collimateur de la mairie. "On notera que la réalisatrice du film n'en est pas à son coup d'essai. Elle a déjà en effet commis un premier documentaire intitulé 'Identités voilées', un documentaire appelé 'Voyage en Beurgeoisie' et un documentaire sur 'Le Jihad au féminin'. On imagine bien sa neutralité bienveillante..." Les deux derniers documentaires cités par la mairie ont respectivement été diffusés sur les chaînes parlementaires Public Sénat le 29 novembre 2010 et sur LCP le 30 avril 2018.

"Journalistes petits bourgeois coupés des réalités"

Réélu au premier tour en 2020 à la tête de Beaucaire, Julien Sanchez dénonce aussi le coût du documentaire (plus de 40.000 euros) "en partie financé par l'argent public". "Le CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée) a attribué le 15 janvier 2021 la somme de 25.000 euros pour 'Beaucaire, laboratoire de la haine'. Concernant le conseil régional, une subvention avait aussi été accordée à hauteur de 80% (32.000 euros) par Carole Delga (présidente PS de la région Occitanie, ndlr) et sa majorité, réunis en juillet 2021". Le conseiller régional RN conteste d'ailleurs cette décision.

France 3 Occitanie, qui coproduit le documentaire, en prend, elle aussi, pour son grade. "Ce que France 3 Occitanie ne fait pas dans des communes d'autres tendances politiques. On se demande bien pourquoi ?", ironise le maire, qui "emmerde France 3 Occitanie". Il invite en outre ces "journalistes militants" à l'affronter à la prochaine élection municipale, en 2026. "Mais il est vrai qu'il est moins confortable d'assumer son militantisme devant des électeurs patriotes peu réceptifs à la propagande anti France de journalistes petits bourgeois coupés des réalités que de financer (en partie avec de l'argent public) un film propagande visant à salir dans notre région l'image d'une commune sans respect du contradictoire au mépris des règles du CSA. Pour la gauche audiovisuelle, les années passent, les méthodes restent".

Offensive contre l'audiovisuel public du RN

Cet épisode est une nouvelle illustration de l'offensive du Rassemblement national contre l'audiovisuel public. En septembre sur Europe 1, Marine Le Pen n'avait pas caché pas son intention, en cas d'accession à l'Elysée, de privatiser Radio France et France Télévisions, "dont il est de plus en plus difficile de discerner la spécificité" selon elle. "L'audiovisuel d'outre-mer", "comme la voix de la France dans le monde (France Médias Monde, ndlr), tout comme Arte seraient épargnés, tandis que l'INA serait "transféré au ministère de la Culture et intégrera les archives nationales", avait-elle précisé.

Julien Sanchez
Julien Sanchez
l'info en continu
"Mask Singer" 2024 : Qui se cache derrière l'Avatar, le deuxième enquêteur mystère de la saison ? Découvrez les indices et nos pronostics
TV
"Mask Singer" 2024 : Qui se cache derrière l'Avatar, le deuxième enquêteur mystère...
Vente d'albums : Carton en première semaine pour le premier album de Pierre Garnier ("Star Academy")
Musique
Vente d'albums : Carton en première semaine pour le premier album de Pierre...
Sollicité par La France Insoumise, Guillaume Meurice refuse d'être candidat aux législatives après son licenciement de France inter
Politique
Sollicité par La France Insoumise, Guillaume Meurice refuse d'être candidat aux...
Diffusion Euro de football 2024 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Euro de football 2024 : Le calendrier des retransmissions chaîne par...
"Nous avons hâte de le retrouver" : Olivier Ménard bientôt de retour dans "L'Equipe du Soir" après son agression
TV
"Nous avons hâte de le retrouver" : Olivier Ménard bientôt de retour dans...
"Céline Dion avait besoin d'expliquer comment elle avait menti" : Anne-Claire Coudray dévoile les coulisses de son entretien événement avec la star
TV
"Céline Dion avait besoin d'expliquer comment elle avait menti" : Anne-Claire...